Bookhaul de décembre 2018 !

Coucou tout le monde !

Petit bookhaul pour le mois de décembre. Avec Noël, je n’achète jamais trop de livres durant ce mois (risque de cadeau ou alors justement parce que j’ai les derniers cadeaux à acheter pour tout le monde). Donc petit butin pour cette fois !

***

La déesse des loups T.1 – Morsure de Mathilde Bonnard :

À la mort de ses parents, le monde d’Alexandra Schmitt bascule dans une sombre et infernale spirale. Orphelines, sa famille ne peut l’accueillir elle et sa soeur jumelle : ils sont donc contraints de les séparer. A contre cœur, Alexandra quittera la France pour rejoindre sa tante au Canada. Les adieux sont glacials et la rivalité fraternelle n’a jamais été aussi pesante.

Arrivée dans son nouveau lycée, elle rencontre Dyami, un mystérieux amérindien aussi séduisant que détestable, qui apporte une lueur dans toute cette obscurité et l’éloigne du point de non-retour. Quel lourd secret porte-t-il ?

Rejetée, trahie, l’adolescente retrouve ses démons et tente de mettre fin à ses jours. C’est alors qu’elle revient à la vie grâce à la magie d’une légende indienne : La Déesse des Loups.

Le mythe oublié, renaît.

 

Baby Random T.3 de Gaïa Alexia : 

L’inespéré pourrait finir par leur arriver !

Il est 11h05, le monde s’arrête de tourner pour Célia. Elle vient de perdre ce qu’elle a de plus cher. Malgré tous ses efforts, elle se retrouve vraiment seule cette fois-ci et ne voit plus comment reprendre sa vie en mains.

Alors que le contrat signé avec Roman prend brusquement le contrôle de leurs destinées à tous les deux, le passé de chacun va ressurgir et les emmener au bord du précipice.

La jeune maman qui a perdu toute confiance en elle et le millionnaire trop secret vont devoir montrer les dents s’ils veulent s’en sortir. Quelle sera la meilleure option : faire face ensemble ou s’affronter au risque de tout détruire irrémédiablement entre eux ?

 

 

Persuasion de Jane Austen, illustré par Margaux Motin : 

Voyant leur fortune baisser peu à peu, la famille Elliot, dirigée par le baronnet Sir Walter et sa fille aînée, Elizabeth, est obligée de louer leur résidence principale, ne pouvant plus assurer leur train de vie là-bas. La famille décide donc de partir à Bath, où ils trouveront une résidence de leur rang avec un train de vie plus modeste.

Tenue à l’écart du déménagement, Anne, se réfugie chez sa soeur Mary, mariée depuis peu et déjà mère de deux garçons. Là-bas, la jeune femme rencontre Frederick Wentworth, son amour de jeunesse repoussé froidement pas son père. Devenu capitaine dans la marine anglaise, celui-ci l’évite et l’ignore totalement. Acceptant le fait de n’être plus aimée, Anne se demande alors sur quelles filles des Musgroves va se porter le choix du capitaine. Mais elle risque d’être surprise, car les apparences sont trompeuses…

 

Destins croisés T.1 d’Anne-Sophie Hennecker : 

Naomie, 15 ans, vient d’entrer au lycée. Elle sympathise rapidement avec Vicky, qui devient sa meilleure amie, mais c’est le mystérieux Zac Andersen qui attire particulièrement son regard : blond, beau, grand, il devrait être au centre de l’attention, pourtant il ne semble avoir aucune présence et une étrange aura émane de lui… Attirés l’un par l’autre, les deux jeunes gens se rapprochent mais une force puissante tente bientôt de contrarier leur amour. Un amour contre-nature. Car Zac n’est pas humain et dans ses yeux si doux se reflètent tous les interdits de son monde… Leur histoire serait-elle vraiment impossible ?

 

Rebecca Kean T.2 de Cassandra O’Donnell : 

Depuis que je suis devenue la tueuse attitrée de la communauté surnaturelle du Vermont, je n’ai plus une minute à moi, course-poursuite, exécutions, meurtres en série… bref je n’ai ni le temps, ni l’envie de m’occuper de ma vie privée. Alors quand mon ex, Michael, un vampire aussi sexy que redoutable a débarqué en ville, ça m’a un peu contrarié. Il faut dire que quand on se retrouve enceinte à 16 ans et qu’on plaque son amant, on n’est généralement pas très pressée de le revoir dix ans plus tard et de lui annoncer qu’il est papa. Du moins, pas avant d’être passée d’abord faire le plein chez Joe, le marchand d’armes du coin…

 

Les sœurs carmines T.2 – Belle de gris d’Ariel Holzl :

Trois semaines séparent Tristabelle Carmine du Grand Bal de la Reine. Trois semaines pour trouver la robe de ses rêves, un masque, une nouvelle paire d’escarpins… et aussi un moyen d’entrer au Palais. Car Tristabelle n’a pas été invitée. Mais ça, c’est un détail. Tout comme les voix dans sa tête ou cette minuscule série de meurtres qui semble lui coller aux talons.

En tout cas, elle ne compte pas rater la fête. Quitte à écumer les bas-fonds surnaturels de Grisaille, frayer avec des criminels, travailler dans une morgue ou rejoindre un culte. S’il le faut, elle ira même jusqu’à tuer demander de l’aide à sa petite sœur. Car Tristabelle Carmine est une jeune femme débrouillarde, saine et équilibrée. Ne laissez pas ses rivales ou ses admirateurs éconduits vous convaincre du contraire. Ils sont juste jaloux. Surtout les morts.

« Il faut souffrir pour être belle. Ou faire souffrir les autres, c’est encore mieux. »

***

Voilà pour ce qui est de mes dernières acquisitions livresques de 2018 ! Les deux achats que j’ai effectué (Les sœurs Carmines et Persuasion) sont des livres que j’ai acheté en contribuant à des campagnes Ulule, raison pour laquelle je ne les ai eut qu’en décembre, même si les achats dataient de la rentrée de septembre. J’attendais ces deux ouvrages avec impatience car les Janes Austen illustrés par Margaux Motin sont édités en tirage extrêmement limités (un roman différent par an d’après ce que j’ai compris) et j’ai dû attendre la fin de la campagne Ulule pour pouvoir lire la suite des Sœurs Carmines. Donc ravie de mes trouvailles !

Prenez soin de vous.

Me laisser un petit mot ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.