Red Rising T.4 – Iron Gold (partie 1) de Pierce Brown

Titre : Red Rising T.4 – Iron Gold (partie 1)

Auteur : Pierce Brown

Maison d’édition : Hachette Roman

Genre : Science-fiction

Date de parution : 12 septembre 2018

Dates de lecture : octobre 2018

Nombre de pages : 378

Prix : 18€

ISBN : 978-2016270066

***

Le résumé :

Après dix années de guerre,

Darrow ne croit plus à la paix.

Le Système solaire reste, plus que jamais, déchiré ;

les morts n’ont de cesse de s’empiler.

Sa révolution, sa faute.

C’est là que le destin du Faucheur croise celui de trois âmes meurtries.

Une Rouge, pour qui la libération a été à double tranchant.

Un Gris, endeuillé, prisonnier de son passé.

Un Or, exilé, qui erre dans la galaxie…

Ce sont désormais les chaînes du passé

qu’il faudra parvenir à briser.

Après la trilogie Red Rising, Darrow reprend les armes.

Mais cette fois, trois nouvelles destinées

viennent se heurter à la sienne.

Lire la chronique des tomes 1 à 3.

Mon avis :

Si vous avez lu mon avis sur la trilogie (devenue une quadrilogie) de Pierce Brown, vous connaissez mon amour pour cette histoire de science-fiction, qui m’a fait aimer tout ce que je déteste habituellement dans ce genre littéraire. Pierce Brown avait réussi un bel exploit grâce à un monde travaillé, sans être très compliqué à appréhender, des personnages très attachants et un rythme soutenu.

J’ai donc entamé cette lecture avec beaucoup d’enthousiasme et un peu d’appréhension, car je savais que le niveau d’attente serait élevé.

Au final, je n’ai pas été déçue, mais j’avoue ne pas avoir véritablement retrouvé l’engouement que j’avais ressenti pour les trois autres tomes. Si j’ai adoré retrouver Darrow et les siens (Sevro, Mustang, Cassius et le reste des Hurleurs), j’ai eu une sensation de manque car, selon moi, nous ne les voyons pas assez dans ce tome. Comme le récit s’articule autour de quatre points de vue, obligatoirement Darrow n’apparaît pas autant que je le voudrais. Cependant, malgré les 10 ans qui sont passés, ils sont restés égaux à eux même et j’ai vraiment aimé les retrouver.

Pour ce qui est des autres personnages que nous suivons ici, j’ai beaucoup apprécié Lyria, la gamma (une rouge) que l’on apprend à connaître dans cette suite. C’est une jeune femme qui vit dans des conditions très dures au début de ce tome et qui va vivre beaucoup de choses par la suite. J’ai beaucoup aimé son évolution et sa personnalité, et son histoire m’a pas mal touchée.

Nous retrouvons également Lysandre, un personnage rencontré dans les tomes précédents et que j’ai apprécié suivre. Je ne peux pas vous en dire plus pour ne pas vous spoiler. Sachez juste que j’ai adoré le retrouver lui aussi.

En revanche, le quatrième point de vue du livre, celui d’Ephraim (un gris) m’a beaucoup moins convaincue. Je n’ai pas accroché avec le personnage et j’avoue avoir lu les pages qui le concernaient en diagonale. Ce n’est pas vraiment intelligent car ces passages ont très certainement un intérêt pour l’intrigue, mais après avoir lu – et subit – quelques chapitres, je me suis résolue à faire comme cela car  ces moments me gâchaient un peu la lecture, d’autant que j’avais hâte de retrouver les autres personnages là où l’auteur les avait laissé.

Ainsi, à cause de ces passages ma lecture n’a pas été très homogène car le point de vue d’Ephraim a pas mal freiné mon avancée. Après, ce n’est que mon ressenti, mais pour cette suite et vu l’impatience qui me caractérise, il y avait peut-être trop de points de vue pour moi. Après, ce n’est que mon avis et je sais que, connaissant l’auteur, Ephraim sera très utile à l’histoire, mais avec moi ça ne l’a pas trop fait.

Hormis cet aspect du roman qui m’a un peu déplu, j’avoue également avoir eu des difficultés à resituer tout le monde. L’histoire est riche en personnages et en caste, et la lecture des tomes précédents étant loin derrière moi, je pense que le glossaire présent au début du livre gagnerait à être plus fourni. Si vous avez lu les quatre tomes de la saga, n’hésitez pas à me dire si, comme moi, vous avez eut quelques difficultés pour tout ré-assimiler.

Pour ce qui est du reste de l’histoire, je n’ai rien à redire. J’ai retrouvé l’univers et les personnages que j’aimais tant et le style de Pierce Brown me plaît toujours. Niveau intrigue, on est sur quelque chose de plus prévisible, mais j’attends de voir où l’auteur veut en venir avant de me faire un avis définitif, car je sais que Pierce Brown possède plus d’un tour dans son sac !

Si vous n’avez pas lu cette histoire, je vous la recommande toujours vivement. Après, je reste convaincue que les tome 1 à 3 peuvent se suffirent à eux même, car l’histoire se fini comme elle le devrait, mais pour les fans de la première heure, lire cette suite est un bon moyen de continue l’aventure afin de faire le deuil de la saga. Personnellement, j’accueille chaque nouvelle page avec plaisir !

Prenez soin de vous.

Me laisser un petit mot ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.