You Kill Me Boy T.1 de Tina Ayme

 

 

 

Titre : You Kill Me Boy T.1
Auteur : Tina Ayme
Maison d’éditions : Hugo Roman, « New romance »
Genres : New romance, Young adult, romance contemporaine
Date de parution : 5 avril 2018
Dates de lecture : avril 2018
Nombre de pages : 560
Prix : 17€
ISBN : 978-2755637052

***

Le résumé :

Entre amour passionnel et déchirement, Lexie et Austin découvriront les élans et les douleurs d’un amour sans limite.

Lexie est une jeune lycéenne brisée. Elle a perdu son meilleur ami et unique amour dans un accident de voiture alors qu’elle conduisait. Après qu’elle a tenté de noyer sa culpabilité dans les soirées et les drogues, son père lui impose un ultimatum.

Entre un internement en maison de repos et un séjour chez sa grand-mère, Lexie choisit la seconde option et retourne à Mary Island, sur les traces de sa mère décédée. Mais alors qu’elle commence à remonter la pente, le destin décide de la mettre sur le chemin d’Austin. Jeune homme sombre, arrogant, caractériel et bien trop attirant pour que Lexie ne tombe pas dans ses filets. Les étincelles créées par leurs deux caractères incandescents allumeront un brasier qu’il leur sera bien difficile d’arrêter.

Mon avis :

Un grand merci à Magali et Hugo Roman pour cette lecture !

Comme je le pressentais lorsque j’ai découvert le résumé de ce roman, j’ai passé un bon moment de lecture. Je savais dès le départ que l’histoire serait composée d’éléments qui fonctionnent et lisant ce livre, j’ai trouvé ce que j’attendais… mais malheureusement pas plus.

Cependant, si j’ai passé un bon moment de détente, je ne peux cacher le fait que l’histoire manquait d’originalité pour moi. A vouloir faire quelque chose qui marche, l’auteure a – selon moi – utilisé beaucoup trop d’éléments déjà connus et reconnus, de sorte que son roman ressemble, beaucoup trop, à des histoires que j’ai déjà pu lire, telle que la saga After d’Anna Todd.

Malheureusement, j’ai fait beaucoup trop de rapprochements entre l’histoire de Tina et celle d’Anna. Donc même si j’appréciais ce que je lisais, la comparaison m’a poursuivie jusqu’au bout.

Hormis cela, j’ai quand même aimé ma lecture. Austin est un bad boyavec un gros secret – comme on les aime et malgré le schéma classique, j’avais envie de découvrir tout ce qu’il cachait.

Pour ce qui est de Lexie, le personnage était assez plaisant, mais pour moi son évolution n’a pas été assez progressive. Au début, c’était une adolescente à problèmes qui détestait la compagnie des autres. Selon moi, elle a accepté trop facilement la présence du groupe d’Austin et je trouve que sa relation naissante avec sa grand-mère n’était pas assez mise en avant (surtout vu comment elles s’adoraient à la fin du livre). Heureusement, son caractère initial resurgi par moment puisqu’elle agit de façon très impulsive quand elle est contrariée. Sans cela, la différence aurait été trop frappante. Après on apprécie le personnage ou pas, mais il faut garder en tête que l’on a à faire à une adolescente. Moi, le caractère difficile de Lexie ne m’a pas dérangée, surtout vu ce qu’elle a vécu quelques années plus tôt. Je pense juste que pour plus de réalisme, certaines choses auraient dû être davantage expliquées afin de paraître plus crédibles.

En soi, les deux personnages principaux m’ont bien plu, mais leur relation m’a donné plus de difficultés avec, notamment, ce jeu du chat et de la souris dans lequel le couple se fait et se défait tour à tour en fonction des actions de l’un ou de l’autre. Tout est rose pendant un instant puis tout tombe à plat car Lexie, ou Austin, n’a pas fait ce qu’il fallait. C’est en cela que l’histoire m’a fait penser à After et c’est une vision assez infantile de la relation amoureuse qui est retranscrite ici (même si cela n’est pas le but). On ne cherche pas à savoir et on prend la fuite, aussi bien la fille que le garçon. D’accord c’est un schéma qui peut fonctionner si il est bien maîtrisé, mais on peut aussi tomber dans quelque chose de très redondant et du coup peu surprenant. Donc par moment, cela passait avec moi et à d’autres, mes yeux partaient tous seuls en direction du plafond.

Au final, j’ai passé un bon moment et je lirai la suite avec plaisir, mais il y a quand même quelques défauts (un manque d’originalité principalement) qui font que cela n’a pas été plus. La plume de Tina Ayme était plaisante à lire, simple et fluide, ce qui fait que j’ai lu le roman très très rapidement. J’attends donc beaucoup du second tome. J’espère que l’auteure va se détacher de ces schémas afin de laisser libre cours à son imagination et ses personnages qui possèdent une véritable particularité, un passé qui les a façonné et qui leur donne un beau potentiel.

Prenez soin de vous.

Me laisser un petit mot ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.