Sombres étoiles de Malorie Blackman

Titre : Sombres étoiles

Auteur : Malorie Blackman

Maison d’éditions : Milan

Date de parution : 27 septembre 2017

Dates de lecture : Janvier 2018

Genres : science-fiction, romance, young adult

Nombre de pages : 416

Prix : 16.90€

ISBN : 978-2745983930

***

Le résumé :

L’amour peut-il naître au beau milieu des étoiles ?

Nous sommes au XXIIe siècle. Dans l’espace, les guerres de clans font rage, et le danger est partout. Pourtant, même perdue dans les étoiles, l’étincelle de l’amour peut naître…

Depuis qu’un virus a terrassé l’ensemble de l’équipage, dont leurs parents, les jumeaux Vee et Aidan vivent seuls à bord de leur vaisseau spatial. Jusqu’au
jour où ils reçoivent un message de détresse provenant de la planète Barros 5.

Là vivent Nathan, sa mère Catherine, et d’autres drones, rejetés de la Terre et envoyés sur la planète Callisto pour travailler dans des mines.
Tous se sont sauvés, mais, échoués en plein territoire mazon, une espèce qui hait les humains, ils sont en danger de mort. Les jumeaux les secourent, et,
malgré sa méfiance envers les drones – caste considérée comme inférieure –, Vee ne tarde pas à tomber sous le charme de Nathan.

Mais leur amour a-t-il une chance dans ce contexte où tout les oppose, où le seul avenir possible pour Nathan est de rejoindre Mendela Prime tandis
que la jeune fille n’a qu’un désir : revenir sur Terre? D’autant que, à bord du vaisseau, les hommes meurent mystérieusement les uns à la suite des autres…

Mon avis :

Quand ce livre est sorti, tout m’a attirée chez lui. La couverture accroche le regard en plus d’être belle – les dorures résistent à la moiteur des mains, point capital ! – et le résumé me faisait hyper hyper envie.
Quand j’ai reçu ce livre pour Noël, j’étais donc très contente et je n’ai pas attendu bien longtemps avant de sauter dessus.

Verdict? Je suis assez mitigée concernant ce roman. Certaines choses m’ont beaucoup plu et d’autres m’ont laissée perplexe.

Déjà, j’ai adoré le scénario de base. L’idée d’un voyage en solitaire dans l’espace – angoisse absolue pour moi dans la vraie vie ! – l’idée des « drones », cette tranche de la population mise de côté et réduite en esclavage… Je trouve qu’a ce niveau, l’auteure a choisi des éléments qui fonctionnent très bien.

J’ai également apprécié la plume de Malorie Blackman, qui est simple, fluide, très agréable à lire. Elle dose également plutôt bien son histoire puisque les choses évoluent lentement mais sûrement et que les révélations fracassantes arrivent quand il faut. Cependant, si j’ai vraiment passé un bon moment durant les trois quarts de l’histoire, je dois dire que j’ai été très déçue par la fin.

En effet, le roman est présenté – sauf erreur de ma part – comme un one-shot et pour moi, cela ne fonctionne tout simplement pas avec cette histoire. Je n’ai pas adhéré avec la fin que j’ai trouvé trop rapide et qui, selon moi, ne fini par du tout l’histoire. Trop de choses restent en suspend et l’univers créé par l’auteur et ce qu’on nous révèle au fil de l’histoire amène a en savoir plus. Je voulais voir Callisto, je voulais voir les personnages affronter ce gouvernement tyrannique qui régit le monde des hommes, je voulais que l’histoire éclate ! Pour moi, cette dernière reste fermée et se cantonne à un petit groupe d’individus, car les personnages principaux et secondaires ne vont rester qu’entre eux à bord du vaisseau de Vee et Aidan.

Cela est vraiment dommage, car il y avait véritablement matière pour aller beaucoup plus loin. Alors si il y a une suite, c’est parfait, mais si on en reste là, comme je le pense, ça coince.

Les personnages vivent énormément de choses dans ce roman et je trouve que la façon de finir l’histoire a un goût de « tout ça pour ça? », le genre d’impression que je n’aime pas avoir après une lecture.

Après, j’ai beaucoup aimé les personnages. Aidan, assez froid et distant, mais plein de surprises et j’ai trouvé Vee très humaine et touchante. Ses choix ne sont pas toujours judicieux car souvent guidés par les émotions plutôt que la raison (certains très importants surtout !), mais  le lecteur arrive très bien à se mettre à sa place et comprendre la plupart de ses actions.

Je reconnais toutefois que vu les conditions extrêmes dans lesquelles vivent les personnages, les choses s’accélèrent rapidement et on peut penser que certaines façons de faire, de la part de Vee ou d’autres personnages, sont trop abruptes et pas assez mûries. Du coup, il y a par moment un décalage et certaines choses peuvent moins plaire par rapport à cette rapidité. A ce moment là, il ne faut pas hésiter à prendre de la distance et de la hauteur, analyser la situation dans son ensemble, pour mieux comprendre le point de vue des personnages. Cette façon de faire m’a pas mal aider quand j’avais tendance à beaucoup trop rationaliser les comportements.

Enfin, il y a la personnalité de Nathan, le compagnon de Vee et second personnage principal du roman. Je l’ai beaucoup aimé elle aussi. Tiraillé entre sa condition de drone, les siens et ses sentiments pour Vee, Aidan fait de son mieux pour réussir à tout concilier et cela n’est pas évident, surtout avec sa mère qui ne cesse d’exercer une certaine pression sur l’ensemble de l’équipage du vaisseau.

Bref, avec des personnalités fouillées et attachantes, cette sorte de huit-clos de l’espace plein de rebondissement et de révélations fracassantes, l’histoire avait tout pour plaire. Cependant, je suis restée sur ma faim, car le lecteur voit très peu l’univers créé par Malorie Blackman, alors qu’il y avait énormément à explorer et plein de possibilités pour une suite. La fin ne m’a d’ailleurs pas convenue car elle me laisse un sentiment de trop peu et a créé pas mal de frustration.

Et vous, avez-vous lu les aventures de Nathan et Vee? Dites-moi tout !

Prenez soin de vous.

2 thoughts on “Sombres étoiles de Malorie Blackman

Me laisser un petit mot ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.