Mercy Thompson T.10 – L’épreuve du silence de Patricia Briggs

Titre : Mercy Thompson T.10 – L’épreuve du silence

Auteur : Patricia Briggs

Maison d’éditions : Milady

Genres : fantastique, urban fantasy

Date de parution : 23 mai 2018

Dates de lecture : du 20 au 21 juin 2018

Nombre de pages : 478

Prix : 7.10€

ISBN : 978-2811235680

***

Le résumé du tome 1 (si vous voulez découvrir la saga sans spoiler !) :

 » Les loups-garous peuvent être dangereux si vous vous mettez en travers de leur chemin. Ils ont un talent extraordinaire pour dissimuler leur véritable nature aux yeux des humains. Mais moi, je ne suis pas tout à fait humaine.  »

En effet, Mercy Thompson n’est pas une fille des plus banales. Mécanicienne dans le Montana, c’est une dure à cuire qui n’hésite pas à mettre les mains dans le cambouis et à sortir les griffes quand le danger frappe à sa porte. Mais ce n’est pas tout : son voisin très sexy est le chef de meute d’une bande de loups-garous, le minibus qu’elle bricole en ce moment appartient à un vampire, et la vieille dame très digne qui lui rend visite vient jeter des sorts sur son garage. Au cœur de ce monde des créatures de la nuit, Mercy se trouve mêlée à une délicate affaire de meurtre et d’enlèvement…

Le résumé du tome 10 :

Enlevée par l’un des plus puissants vampires au monde, retenue en otage afin de manipuler son mari, le loup-garou Adam, et la reine des vampires des Tri-Cities, Mercy parvient à échapper à son ravisseur de justesse. Seule et désarmée au beau milieu de l’Europe, à des milliers de kilomètres des siens, Mercy doit se frayer un chemin entre ennemis et alliés potentiels, et éviter de déclencher la guerre qui gronde entre loups-garous et vampires, et dresseraient les meutes les unes contre les autres. Et au cœur de la cité millénaire de Prague, les fantômes rôdent…

Mon avis :

Malgré le fait que je n’ai pas chroniqué les tomes précédents de cette saga, découverte il y a pas mal de temps maintenant, Mercy Thompson est l’une de mes histoires d’urban fantasy préférées. Je profite donc de la sortie du dernier tome en date pour vous partager mon avis concernant Patricia Briggs.

Selon moi, les sagas de cette auteure peuvent contenter le plus grand nombre, car l’histoire comprend : des enquêtes et des intrigues plus intéressantes les unes que les autres, des personnages qui sont bien construits et très attachants et un univers fournis, détaillé et bien mis en scène. Les lecteurs qui n’apprécient pas les scènes de sexe beaucoup trop explicites seront également ravis car ces scènes sont présentes mais très légèrement, voir pas du tout, décrites. Et avec ce genre littéraire, il est vrai que certains auteurs usent et abusent de ces passages, souvent inutiles pour le bien de l’histoire.

Si vous aimez les métamorphes et notamment les loup-garous, Mercy Thompson est faite pour vous, car bien que changeuse – elle se transforme en coyote –  Mercy vit entourée de loup-garou depuis toujours car, avant d’atterrir dans les Tri-cities, l’héroïne a passé toute son enfance au sein de la meute du Marrok, l’Alpha dirigeant l’intégralité des meutes vivant sur le continent américain. Lorsque nous suivons Mercy, au début de la saga, elle est également en contact avec la meute locale et des liens vont se tisser petit à petit avec ses membres ainsi que les autres créatures surnaturelles qui vivent dans la région. Fae, vampire, gobelin… chaque créature possède son propre mode de fonctionnement et je trouve que l’auteure a très bien pensé et cerné les créatures qu’elle fait vivre dans ses livres.

L’autre point qui fait que j’adore cette saga, en plus du style de l’auteure et de tout ce que j’ai cité précédemment, c’est la personnalité de Mercy ainsi que les relations qu’elle entretient avec les autres personnages. J’adore me retrouver dans la tête de cette héroïne pleine de ressources, réfléchie et bourrée d’humour. Quand je lis un tome, je suis complètement immergée dans l’histoire car j’adhère complètement au mode de fonctionnement de Mercy.

Au fil des tomes, on suit également de plus en plus de monde par son intermédiaire et j’ai aimé quasiment toutes les personnalités présentées par Patricia Briggs. J’adore voir Mercy interagir avec les membres de la meute du bassin de Colombia et notamment Adam, l’alpha. On a l’impression de suivre une grande familleoui, ça fait très bisounours, mais c’est vraiment l’impression que cela donne – même si on parle d’une grande famille où peuvent parfois régner des différents et des tensions.  Vous le savez sûrement maintenant, j’adore les loup-garous car le système de vie en meute me fascine. Avec cette histoire, ce système est très largement exploité donc je valide obligatoirement.

Après, malgré le fait que les tomes de cette saga soient très majoritairement des coups de cœurs, je dois avouer que ce tome dix ne fut pas le meilleur pour moi. En effet, Mercy ayant été enlevée et envoyée en Europe pour d’obscures raisons – je ne vous en dis pas plus ! -, elle fut ainsi coupée des siens et bien que l’intrigue soit très intéressante, comme toujours, j’ai regretté le fait qu’il y ait pas plus d’interactions avec ses proches. C’est quelque chose qui m’a beaucoup manquée. Du coup, j’avais une sorte d’attente de ça qui prenait parfois le pas sur l’intrigue durant ma lecture.

Moralité? J’aime cette saga d’amour, mais je trouve que le tome dix est un peu « moins bon » car j’avais soif de retrouver pleinement tous les personnages. Après, ce n’est que mon ressenti et Patricia Briggs et ses personnages restent fidèles à eux-même.

Vous l’aurez compris, si vous aimez l’urban fantasy, je vous recommande vivement cette histoire !

Prenez soin de vous.

Me laisser un petit mot ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.