Quand vous lirez ce livre… de Sally Nicholls

 

Titre : Quand vous lirez ce livre…

Auteur : Sally Nicholls

Maison d’éditions : Pocket Jeunesse

Genres : jeunesse (pour les 9-11 ans), contemporain.

Date de parution : 16 octobre 2018

Dates de lecture : du 12 au 16 juin 2018

Nombre de pages : 272

Prix : 15€

ISBN :  978-2266179492

***

Le résumé :

Je m’appelle Sam.J’ai 11 ans.Je collectionne les histoires et les objets incroyables.J’ai une leucémie.Quand vous lirez ce livre, je ne serai peut-être plus là.

Mon avis :
Ce petit livre bleu a tout de suite attiré mon attention et je suis très contente qu’il ait croisé ma route, d’autant plus que c’est un roman qui a fait une sortie assez discrète, il y a quelques années. Vous  ne le savez peut-être pas, mais je suis assez maso quand je choisis mes lectures. Je sais que je suis une fontaine, mais un résumé qui  laisse présager des choses difficiles ne me rebute pas, bien au contraire.
L’histoire du petit Sam a répondu à toutes les attentes que j’avais concernant ce roman. C’était frais, mignon, gaie et triste. C’était un concentré de contradictions et d’émotions.
J’ai trouvé l’histoire de Sam très touchante, l’auteure arrive à nous raconter avec justesse l’histoire de ce petit garçon et aussi tragique soit-elle – une leucémie à 11 ans quand même ! – j’ai aimé le fait que l’on ne verse pas dans le pathos. On éprouve de la sympathie, de l’affection, mais rien de pathétique ne vient gâcher le récit. C’est quelque chose qui me fait toujours un peu peur dans ce genre de récit, mais Sally Nicholls fait passer de très beaux messages à travers Sam et j’ai aimé l’approche choisie.
J’ai d’ailleurs trouvé la fin très belle, très juste. On nous montre une autre vision des choses. On met en avant le positif sans pour autant oublier le négatif ni le réalisme.
Enfin, j’ai adoré les personnages de cette histoire, tous autant qu’ils sont. Sam… c’est quelque chose. Un enfant très lucide sur sa situation, mature, mais qui garde son innocence. Il a grandi, mais reste quand même un petit garçon. Il a des rêves, des passe-temps… C’est un enfant tout à fait normal qui a envi de vivre les choses là où d’autres se laisseraient « vivre ». On apprend beaucoup avec lui.
Les autres personnages étaient également très beaux. Son ami Felix, son professeur particulier, la famille de Sam…  J’ai adoré notamment les parents de ce dernier, si démunis face à la maladie de leur fils. Encore une fois, Sally Nicholls nous dépeint un tableau très réaliste car le père comme la mère ne gèrent pas toujours la situation de façon adéquate. La peur, le chagrin, les poussent à agir et à se confronter en fonction de ce que leur dicte leur cœur, mais cela rend le quotidien assez difficile parfois. Comme tout le monde, ils ne sont pas parfaits, mais se redressent et apprennent de leur fils au fil des pages. J’ai apprécié des deux parents aimants qui endurent tout cela sans faire comme si tout aller bien et qui vont faire ce qu’il faut pour que les rêves de Sam se réalisent.
Outre les personnages et les messages que veut faire passer l’auteure, j’ai vraiment apprécié le style d’écriture. La plume était agréable et fluide et correspondait bien à la personnalité et l’âge de Sam, puisque nous lisons une sorte de journal intime tenu par notre petit héros. Le rythme était rapide et certains chapitres étaient très courts et ponctués de liste en tout genre. De ce fait, on se croyait véritablement en train de lire son journal intime et cela a rendu la lecture encore plus poignante.
Bref, vous l’aurez compris, j’ai adoré cette lecture. Malheureuse, il est assez difficile d’expliquer mon ressenti, tellement l’expérience a été riche en émotions. Si le résumé vous intrigue et ne vous fait pas peur, n’hésitez pas !
Prenez soin de vous.

Me laisser un petit mot ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.