Covenant T.2 – Sang-pur de Jennifer L. Armentrout

Titre : Covenant T.2 – Sang-pur

Auteur : Jennifer L. Armentrout

Maison d’éditions : J’ai lu, semi-poche

Genres : Fantastique, Romance, Young Adult

Date de parution : 11 avril 2018

Dates de lecture : du 17 au 19  avril 2018

Nombre de pages : 476

Prix : 13€

ISBN : 978-2290078846

***

Le résumé :

Compte tenu de son passif familial et de ce qu’elle est vouée à devenir, on attend d’Alexandria une conduite exemplaire. Entre ses entraînements supplémentaires, les cauchemars qui l’assaillent et la présence continuelle de Seth, il s’agit quasiment d’une mission impossible ! De plus, la jeune femme doit se rendre à l’évidence : sa connexion avec l’Apollyon s’intensifie chaque jour, même si cela ne change en rien ce qu’elle ressent pour Aiden, ni ce qu’il sacrifie pour elle…

Quand les démons trouvent le moyen d’infiltrer le Covenant pour attaquer des cadets, les dieux envoient des Furies en guise de protection. Bras armé de la justice divine, ces dernières sont chargées d’éliminer tout danger ou menace, sans distinction ni exception. Et il semble que quelqu’un soit déterminé à pousser Alex à la faute…

Lire la chronique du tome précédent.

Mon avis :

J’attendais cette suite avec impatience, vu que j’avais vraiment adoré le premier tome de cette saga. Une fois l’ouvrage en main, je n’ai pu que me jeter dessus et je dois avouer que ce tome a été aussi passionnant que le précédent.

J’ai trouvé que l’ambiance de ce second tome était un peu plus sombre par rapport à Sang-pur. Le lecteur tombe toujours plus dans les méandres du monde des Hémotaï. D’autres aspects de cet univers nous sont donc révélés au fur et à mesures et on en aperçoit même les faiblesses, avec la progression et l’infiltration des démons. On sent cette tension du début à la fin, car la menace est constante.

Sans surprise, j’aime toujours autant la plume de Jennifer L. Armentrout et je trouve même que ce tome-ci est mieux dosé en termes de rythme et d’action.

J’ai adoré également retrouvé les personnages là où on les avait laissés dans Sang-pur avec grand plaisir. Alexandria est un personnage féminin toujours aussi intéressant, dont le mode de pensée est cohérent et réalistenotamment en ce qui concerne ses sentiments, j’y reviendrais après – et Seth, l’Appollyon, se révèle véritablement dans ce second tome, alors que je ne l’aimais vraiment pas dans le volume précédent. Cependant, je dois malheureusement avouer que j’ai été déçue par Aiden. D’une part, je le trouve trop peu présent ici, d’autre part, je n’ai pas toujours validé ses choix et ses actions, alors que je l’adorais. J’attends donc la suite pour voir ce vers quoi ce personnage va tendre.

Le point qui m’a le plus gêné dans ce livre, même si je trouve que l’auteure s’en sort très bien car la pilule ne passe généralement pas avec moi, c’est le fait que l’on retrouve un beau triangle amoureux dans l’histoire. Cependant, je tiens quand même à relever que c’est le choix du procédé qui me gêne et non la manière d’exécution. En gros, cela me dérange que l’auteur ait recours au triangle amoureux, mais je salue sa façon de faire. Je ne sais pas trop comment l’expliquer, mais la présence de ce triangle m’a moins dérangée que son issue. Durant tout le bouquin, j’étais là « oh non, oh non oh nonnnnnnnnnnnnnnn », mais à par cela, je trouve que Jennifer L. Armentrout a vraiment su doser ce lieu commun de la littérature si peu apprécié. J’ai trouvé que le cheminement de pensée d’Alexandria, vers ses choix, était réaliste et réfléchi. On ne retrouve pas l’inconstance adolescente qui peut amener à l’agacement – « oui, mais j’aime lui… oui mais j’aime lui aussi ! Oh non, comment je vais faire??? », ça c’est juste ARFFFFFFEUH !-. Ici, tout suit une logique et l’ensemble est bien mené de sorte que le lecteur peut y croire.  Donc oui, le procédé manque malheureusement d’originalité car le triangle amoureux est très commun dans le genre Young Adult, mais ce n’est pas mal fait.

En clair, malgré le dernier point que j’ai abordé, j’ai quand même passé un beau moment de lecture. J’ai retrouvé tout ce beau monde avec plaisir et j’ai apprécié le rythme plus dynamique que l’auteure a adopté dans cette suite. Enfin, j’en ai découvert davantage, et avec plaisir, sur la mythologie créée par Jennifer L. Armentrout et j’espère que son monde nous réserve d’autres surprises !

Prenez soin de vous.

 

Me laisser un petit mot ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.