Les célibataires T.1 – Passage secret de Charis Michaels

Titre : Les célibataires T.1 – Passage secret

Auteur : Charis Michaels

Maison d’éditions : J’ai lu pour elle, collection « Aventures & Passions »

Genres : romance, romance historique

Date de parution : 25 avril 2018

Dates de lecture : du *** mai  au 05 juin 2018

Nombre de pages : 380

Prix : 7.40€

ISBN : 978-2290157718

***

Le résumé :

Devenu le comte de Falcondale, Trevor Rheese décide de se rendre à la résidence de Mayfair dont il a hérité. À sa grande stupeur, il y découvre une intruse. Riche héritière américaine, Mlle Piety Grey lui annonce qu’elle a achetée la maison voisine et que, en attendant que celle-ci soit rénovée, elle a loué la sienne. Il a beau protester qu’il n’était pas au courant, la jeune femme n’en démord pas. Et Trevor, qui n’aspire qu’au calme et à la solitude, va voir son existence totalement chamboulée par ce tourbillon en jupons qui n’a que faire de la sacro-sainte bienséance britannique !

Mon avis :

Comme vous le savez, j’aime beaucoup le genre romance historique. Je trouve que cela faisait un petit moment que je n’en avais pas lu et j’ai été bien contente de pouvoir renouer. Je ne connaissais absolument pas la plume de Charis Michael, raison pour laquelle j’ai demandé ce roman. Si j’adore le travail de Lisa Kleypas et de Karen Ranneyk – par exemple – j’avoue ne pas être mécontente de découvrir de nouvelles têtes !

J’ai passé un bon petit moment en compagnie de Piety et Trevor. J’ai adoré cette héroïne américaine, beaucoup trop « nature » pour cette société londonien guidée et son combat pour l’indépendance. Je ne sais pas si dans la réalité de l’époque, sa situation était une possibilité (une fille héritant toute la fortune paternelle faute de fils), mais cela ne m’a pas dérangée, au contraire. Cela a permis de donner quelque chose en plus à ce personnage féminin, affranchi  autant que possible de la domination des hommes. Piety est donc devenue une battante, forgée par des années d’indifférence maternelle et élevée par un père aimant mais disparu. C’est une jeune femme qui s’assume et qui n’a pas honte de sa position. Elle évolue dans la société londonienne sans se soucier de l’avis des autres.

Pour ce qui est de Trevor, je l’ai également beaucoup apprécié. C’est un personnage qui n’aspire à rien d’autre qu’au calme et qui voit sa tranquillité balayée par la tornade Piety Grey. Il possède un vécu qui conditionne également sa vie actuelle et qui justifie son besoin de liberté. Entre les soucis familiaux et un pan de son passé beaucoup plus sombre, Trevor se bat constamment contre ses désirs.

Si j’ai adoré les deux personnages principaux, j’ai également beaucoup aimé les amis de ce couple : Tiny, l’ancienne esclave noire et confidente de Piety, Madame la marquise et son infirmière – dont les noms m’échappent – et Joseph, le valet de Trevor. Chacun possède une personnalité qui lui est propre et apporte quelque chose de différent aux héros. Il a été très agréable pour moi de constater les liens que ces personnages ont tissé entre eux. C’était comme assister à la naissance d’une famille. Chacun possède sa place et aucun ne prend l’ascendant sur les autres (sauf peut-être la marquise !).

Pour ce qui est de la plume de l’auteure, je l’ai trouvé agréable à lire, mais sans pour autant lui trouver une originalité. Par contre, j’ai beaucoup aimé sa façon de gérer son récit et le rythme qu’elle a adopté. L’histoire prend son temps sans qu’il n’y ait de longueur et j’ai apprécié le fait que le mariage ne soit pas la note finale de cette romance, qu’il ne soit pas le but ultime et qu’il se passe des choses après. Cela va avec le personnage de Piety, qui ne cherchait absolument pas d’époux, et j’apprécie toujours le fait que l’auteur nous montre un « après ». Donc oui, j’ai beaucoup aimé les choix de Charis Michaels à ce niveau là.

Au final, vous l’aurez compris, j’ai apprécié cette lecture. Elle m’a apporté une bonne dose de légèreté et de divertissement et a donc comblé les attentes que j’avais. Est-ce que cela a été une lecture marquante pour moi? Je ne le pense pas, mais je sais que mon souvenir restera positif et j’attends quand même la suite avec impatience, car l’auteure donne quelques pistes quant à l’identité du prochain Célibataire !

Prenez soin de vous.

Me laisser un petit mot ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.