[Duologie] Prude à frange de C. S. Quill

Titre : Prude à frange

Auteur : C. S. Quill

Maison d’éditions : Hugo roman poche

Genres : Dark romance, romance, romance contemporaine

Dates de parution : mars et avril 2018

Date de lecture : mai 208

Prix : 7.60€

***

Le résumé du premier tome, Premier round :

Entre sa virginité et son âme, Cadence pourrait tout perdre.

Pour retrouver sa meilleure amie disparue dans d’étranges circonstances, Cadence est prête à tout. Y compris à infiltrer le mystérieux Round, l’organisation dans laquelle Ingrid a été aperçue pour la dernière fois. Si elle veut en apprendre plus, Cadence va devoir gravir les échelons à son tour. Mais jusqu’où est-elle prête à aller pour ça ?

Toute la vie de Mas est dévouée au Round. Sa dernière mission ? Former Cadence aux exigences de ce réseau. Ce qu’il ignore, c’est qu’elle poursuit ses propres objectifs et ne l’écoutera pas à la lettre. Elle pourrait bien mettre en péril sa réputation, et bien plus encore.

 

Le résumé du second tome, Second round (spoiler !) :

Céder à la tentation n’aura jamais été aussi risqué !

Alors qu’elle est entrée dans le Round depuis plusieurs semaines, l’enquête de Cadence n’a pas progressé. Si elle veut en apprendre plus sur la disparition de sa meilleure amie, elle va devoir donner de sa personne et prendre des risques.
Elle doit pour cela accepter de s’abandonner totalement à Mas. Mais Cadence a de plus en plus de mal à étouffer son attirance pour son tuteur. À repousser sans cesse ses barrières, Mas ne risque-t-il pas de les détruire et elle avec ?
Derrière son apparente violence, Mas est de plus en plus proche de Cadence. Il doit désormais lutter contre lui-même pour préserver son seul moyen de laver son honneur. S’il cède à ses désirs, il pourrait perdre bien plus que sa place dans le Round.

***

Mon avis sur la duologie :

J’étais très intriguée par cette histoire, car j’ai lu très très peu de « dark romance » jusqu’à présent. C’est donc un genre qui m’est assez étranger et je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre en lisant le premier tome de cette histoire.

Après lecture, je dois dire que même si j’ai apprécié l’histoire, je suis assez déroutée. Quand on me parle de dark romance, je m’attends à quelque chose de très sombre et de très dur. Dans Prude à frange, même si on aborde un thème compliqué, celui de la prostitution, j’ai trouvé que l’auteure restait assez en surface, de sorte que la lecture n’a pas été éprouvante comme aurait pu l’être une romance très sombre, limite glauque (c’est la vision que j’ai quand je pense à une histoire de dark romance. J’ai peut-être tort, mais vu que j’en ai lu très peu, c’est ce que je m’imagine pour ce genre).

Ainsi, mon côté fleur bleue remercie l’auteure, car ma sensibilité n’a pas été malmenée mais d’un autre côté, j’ai l’impression que le contrat n’a pas été rempli, car j’attendais plus de violence (univers du Round, personnages) puisque le résumé nous vend du danger et du mystère. Alors oui, il y a du mystère et on sait que l’environnement dans lequel Cadence a choisi d’évoluer pour retrouver sa meilleure amie est très dangereux, mais je n’ai pas ressenti cette pression, cette ambiance lourde dans laquelle tu sens que le moindre faux pas va te coûter extrêmement cher. Donc j’ai un peu ce regret là, de voir que l’auteure n’est pas allée plus loin dans le côté dark.

Pour ce qui est de l’histoire en elle-même, j’ai quand même passé d’agréables moments. Je ne me suis pas du tout ennuyée pendant ma lecture, bien qu’il y ait assez peu d’action dans et une partie du second tome. L’auteure a une plume agréable et profite de ce quotidien pour nous faire découvrir ses deux personnages principaux et j’ai d’ailleurs beaucoup apprécié le fait que le point de vue de Mas soit autant présent que celui de Cadence. Ainsi, on découvre un personnage masculin qui est très dur en apparence (et quand même sombre à l’intérieur) mais également fragile, qui cache beaucoup de générosité.

Cadence est également une personnalité que j’ai aimé. C’est une jeune femme qui n’avait vraiment rien pour devenir une prostituée, dans sa façon d’être et de penser. C’était assez intrigant de la voir évoluer dans ce milieu qui lui est totalement inconnu.  Après, j’ai apprécié le fait qu’elle fasse tout cela pour sa meilleure amie, une personne qui lui ai très chère pour certaines raisons. Au début, je pensais que cela été un peu excessif, car on peut en faire autant pour son enfant mais pas forcément pour un ami. Cependant, quand j’ai découvert le passé des deux personnages féminins, j’ai compris pourquoi Cadence  est allée jusqu’au bout et j’ai trouvé cela très beau.

Le dernier point que je voulais aborder concerne l’aspect qui m’a le plus dérangé dans ce roman, même si ce n’est pas forcément grand chose. Mas a pour mission de former les futures prostituées du Round. Ainsi, dès le début il présente les femmes du Round comme étant des prostituées très hautement qualifiées et beaucoup plus compétentes que des « escort girl » et autres prostituées de luxe. On sent qu’il éprouve de l’estime pour ces filles, mais le seul terme qu’il emploie pour les désigner est « pute ». Je trouve que cela n’a pas la même signification que si il utilisait « prostituée » ou « professionnelle » pour désigner ces femmes qui ont fait le choix de vendre leur corps (car oui, les filles du Round sont toutes là par choix – et heureusement !). Je ne sais pas, il y a quelque chose de dégradant dans le mot « pute » que je trouve complètement inadapté de la part de Mas. Comme c’est quelque chose qui revient très souvent, aussi bien dans la bouche du héros que dans celles des autres personnages, cela m’a pas mal agacée car, pour moi, ce mot est une insulte et ne désigne pas une profession (certes, elle n’est plus reconnue en France depuis la fermeture des maisons closes, mais elle l’est toujours ailleurs).

Au final, si le résumé de cette histoire vous tente, je vous la conseille. Simplement, sachez que l’on est loin d’une romance sombre, violente et angoissante comme le laisse présager le résumé et le début de l’histoire. Les personnages sont attachants, le récit évolue dans un cadre peu habituel et les retournements de situations et révélations présents dans le second tome étaient assez étonnants. Bref, j’aime passé un moment agréable et je pense que si le sujet ne vous fâche pas, vous pouvez y trouver votre compte vous aussi. Le tout c’est de tenter !

Prenez soin de vous.

Me laisser un petit mot ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.