Stand Out T.1 – Boby de Jane Devreaux

 

Titre : Stand Out T.1 – Boby

Auteur : Jane Devreaux

Maison d’éditions : Hugo Roman, « New Romance »

Date de parution : 8 février 2018

Dates de lecture : du 18 au 19 février 2018

Genres : romance, romance contemporaine, new romance

Nombre de pages : 360

Prix : 17€

ISBN : 978-2-755-63663-5

***

Le résumé :

Dans la bande des amis de Josh, Sandre, Steve, etc, Boby a toujours eu le rôle du grand frère, plein de sagesse et de mesure. Oui mais voilà, son chemin va croiser de façon improbable les yeux de Mila, jeune femme sans papiers new-yorkaise, qui va faire basculer sa vie.

Boby entre dans le stade sous les hourras du public. Mais ce qui devait être un match facile, se transforme en scène de Mad Max. Et quand Boby ôte le casque de celui qui l’assaille, il découvre une frêle jeune fille, Mila.

Son regard ne va plus le lâcher, et quand les flics vont l’embarquer, Boby va, en une seconde, prendre une décision qui va changer le cours de sa vie : la sauver. Pourtant tout les oppose : il est d’un milieu aisé, même si il ne le fréquente guère, elle ne connaît pas sa vraie famille.

Il a fait des études de sport à Winsted, roule en 4×4, elle est pauvre et sans-papiers.

Leur apprentissage de la vie commune semble compromis par leur entourage, même les copains de Boby, qui n’en sont plus à un dérapage près par amour, semblent leur tourner le dos.

Comment Mila peut-elle accepter cette vie qu’elle a pourtant rêvée ? Comment Boby fera-t-il comprendre à Mila qu’elle compte plus que tout à ses yeux ? Il leur faudra une grande dose de délicatesse et d’écoute pour enfin admettre que les barrières sont faites pour être écartées.

Mon avis :

Je remercie Magali et Hugo Roman pour l’envoi de ce roman !

Jane Devreaux est déjà connue pour avoir écrit la saga Close-Up mais, de mon côté, Stand Out est ma première rencontre avec cette auteure. Pour une première fois, je dois dire que l’auteure nous propose quelque chose qui m’a beaucoup plu.

En effet, j’ai été séduite par le résumé, qui annonce une histoire assez étrange et improbable. Des motards qui débarquent dans un stade? What??! Mais en dehors de cette accroche étrange, j’ai été de suite attirée par le fait que l’auteure ait choisi d’inverser la tendance.

Ici, pas de « bad boy », mais une « bad girl » et cela fait du bien. Pourquoi la part sombre d’une histoire viendrait-elle toujours du personnage masculin? Les femmes aussi on le droit d’être ténébreuses !

Mila et Boby sont des personnages que tout oppose, comme c’est souvent le cas, puisque Boby est un sportif de haut niveau, issu d’une famille aisée et que Mila est une sans papier qui faisait plus au moins partie d’un gang. La tendance « Belle et le clochard » est enfin renversée !

En dehors de ce choix de l’auteure, que j’approuve totalement, j’ai adoré les personnages et l’évolution de la relation entre les deux héros.

Boby ressent tout de suite une attraction pour Mila et cela le pousse à l’aider coûte que coûte même si, pour ce faire, il risque de tout perdre. Car aider quelqu’un comme Mila, c’est s’exposer aux ennuis, vu le milieu dans lequel la demoiselle a évolué jusqu’à présent. A sa place, je n’aurais pas accordé ma confiance aussi vite, car donner accès à ta fortune à quelqu’un qui n’a jamais rien eu n’est pas sans risque. Mais Boby a décidé de tout tenter – une bonne pâte cet homme ! – car il sentait qu’il se passait quelque chose entre lui et cette jeune femme mystérieuse.

Concernant Mila, j’ai également beaucoup aimé sa personnalité. Elle a toujours vécue dans la rue, sans possession et sans identité et fait ce qu’elle peut pour survivre tout en gardant une certaine éthique. Là où d’autres auraient profité sans scrupule de la situation, Mila se montre reconnaissante et réservée et a du mal à se faire à sa nouvelle vie. Elle a parfaitement conscience de la situation et n’a pas hésité à s’éloigner de Boby pour le protéger. J’ai compris et approuvé toutes les décisions prises par l’héroïne et j’ai trouvé son évolution, ses actions et ses réflexions très cohérentes. Malgré ce qu’elle a connu, elle n’a pas mal tournée et est devenue quelqu’un de généreux.

En dehors de ces personnages que j’ai beaucoup aimé, je trouve que le roman était très facile à lire. Le rythme de l’histoire était soutenu, la plume était agréable à lire et j’ai passé un bon moment . Et même si certaines révélations ne m’ont pas vraiment surprise, je dois avouer que certains retournements étaient très bien trouvés et très surprenants.

Mon seul petit regret concernant cette lecture, c’est que l’auteure ne soit pas allée plus loin dans le côté sombre, par rapport à l’environnement dans lequel Mila a vécu. Je pensais qu’il aurait beaucoup plus compliqué pour Boby de sortir Mila de la rue, vu qu’elle traînait avec personnes très peu fréquentables.

Bref, vous l’aurez compris, j’ai bien  aimé cette romance contemporaine. Je trouve qu’elle change un peu de ce qu’on a l’habitude de lire. Si le genre vous intéresse, lancez-vous tenter !

Prenez soin de vous.

 

Me laisser un petit mot ?