Frissons interdits de Lisa Kleypas

 

Titre  : Frissons interdits

Auteur : Lisa Kleypas

Maison d’éditions : J’ai lu, « Aventures & Passions »

Date de parution : 1er novembre 2017

Dates de lecture : du 17 au 18 décembre 2017

Genre : romance historique

Nombre de pages : 343

Prix : 7.40€

ISBN : 978-2-290-14478-7

***

Le résumé :

Depuis la mort de son mari, survenue trois ans plus tôt, lady Taylor vit en recluse. Aussi franchit-elle un grand pas en décidant de se rendre au bal organisé chez les Bellemont. Mais très vite, le bourdonnement des conversations oiseuses, l’éclat des lustres et jusqu’à l’odeur des somptueux bouquets de fleurs lui deviennent insupportables. Elle commence à regretter d’avoir accepté l’invitation, quand la bouche d’un inconnu, à la voix ensorcelante, se presse sur la sienne, en un baiser à la fois tendre et voluptueux. Submergée par de délicieuses sensations qu’elle croyait avoir oubliées, Holly s’abandonne…

Mon avis :

Un grand merci à Myriam et à la maison d’éditions J’ai lu pour ce partage !

Vous le savez maintenant, j’aime beaucoup les romans signés Lisa Kleypas. C’est une auteure qui propose des histoires intéressantes qui savent se distinguer en matière de romances historiques et contemporaines. Aussi, je suis toujours avide de découvrir de nouveaux livres écrits de sa main.

J’ai donc relu sa plume avec plaisir. Mais si j’ai trouvé l’histoire un peu différente de ce à quoi j’étais habituée avec cette auteure. En effet, il m’a semblé que l’humour était beaucoup moins présent et que les personnages étaient moins atypiques et déjantés. L’ensemble était plus classique, si on compare Frissons interdits avec Les Hathaway ou La ronde des saisons.

Cela dit, j’ai quand même passé un moment agréable malgré ma surprise. Les personnages d’Holly, notre héroïne, de Rose, de Lizzie et de Paula étaient très attachants.

Holly possède une personnalité très aimante et est une femme possédant une loyauté à toute épreuve.  C’est donc un personnage auquel j’ai pu m’identifier et qui a forcé mon admiration. Elle se remet longuement et durement de la perte de son époux et fait le maximum pour préserver son indépendance et ne pas être un poids pour ses proches. En cela, Holly est une femme assez moderne pour son époque, car il était impensable, avant, qu’une noble veuve se mette à travailler, à moins d’être à la rue et sans relation.

Quant aux femmes Branson, Lizzie et Paula, j’ai apprécié le fait qu’elles restent humbles et lucides et qu’elles n’aient pas oublié les difficultés qu’elles ont rencontrées avant que Zach Branson ne fasse fortune.

Concernant ce dernier, j’ai apprécié le personnage, mais je ne peux nier le fait qu’il incarne le cliché de l’homme d’expérience. Riche, mais roturier, un véritable fossé le sépare de la noblesse, noblesse qui se plaît à le mépriser tout en enviant sa richesse. Malgré le profil peu original que Zach incarne, je me suis quand même un peu attachée à lui, car c’est un personnage très conscient de sa position, de ce que les autres pensent de lui et qui a appris à vivre avec ça sans se préoccuper de l’opinion d’autrui. L’ensemble témoigne d’une grande force de caractère et on ne peut pas ne pas éprouver de sympathie pour lui. Malgré tout, je suis assez sceptique quant au fait qu’il se soit très vite oublié (adieu la vie de débauche) suite à sa rencontre avec Holly. Je ne suis toujours pas convaincue par un changement de comportement aussi rapide et dont sont parfois victime les personnages masculins.

Enfin, si j’ai trouvé ma lecture plaisante, je l’ai également trouvé assez linéaire. J’ai eu l’impression qu’il se passait peu de chose pour autant de pages. Certains revirements m’ont aussi parus assez prévisibles, notamment la relation entre Lizzie et Jason, et d’autres éléments sortaient de nulle-part et étaient, de ce fait, mal amenés. Je pense notamment à la promesse qu’Holly à faite à son époux sur le lit de mort de ce dernier. J’aurais préféré qu’elle soit un peu mieux préparée.

Voilà pour ce qui est de ce roman. Comme quoi, même si on apprécie beaucoup un auteur, ce dernier ne peut pas faire mouche à tous les coups. Cette lecture reste toutefois bonne, mais je m’attendais à plus.

Et vous, avez-vous déjà lu Lisa Kleypas?

Prenez soin de vous.

Me laisser un petit mot ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.