Un écossais inaccessible de Karen Ranney

 

Titre : Un écossais inaccessible

Auteur : Karen Ranney

Maison d’éditions : J’ai lu, « Aventures & passions »

Date de parution : 6 décembre 2017

Dates de lecture :  du 16 au 17 décembre 2017

Genres : romance, romance historique

Nombre de pages : 374

Prix : 7.40€

ISBN : 978-2-290-15190-7

***

Le résumé :

Si Alexander n’avait pas été aussi éméché lors de ce maudit bal masqué, jamais il n’aurait entraîné cette ravissante Marie-Antoinette dans la serre du château de Blackhall. Jamais il ne lui aurait fait l’amour avec tant de fougue. Maintenant il ne peut s’en prendre qu’à lui-même. Lui d’ordinaire si méfiant est tombé dans le piège le plus vieux du monde ! Cette Lorna Gordon ― en réalité une simple domestique ― attend un enfant. Et comme il est duc de Kinross, elle va forcément le faire chanter. C’est du moins ce qu’il croyait quand, sommé par sa mère d’assumer ses responsabilités, il s’en va bon. gré mal gré trouver la jeune femme… qui lui claque purement et simplement la porte au nez !

Mon avis :

Je remercie Myriam et la maison d’éditions J’ai lu pour l’envoi de ce roman.

Je garde un très bon souvenir de cette romance. Le sujet et le résumé m’avaient tout de suite séduite.

J’ai trouvé le style très plaisant à lire, car le plume était fluide et légère. Le rythme était également très bon et cela malgré le fait que l’on suive les personnages, dans leur quotidien, sur une période assez longue. J’ai savouré chaque page là où il y aurait pu y avoir des longueurs. Hors, je ne me suis ennuyée à aucun instant.

J’ai aussi beaucoup aimé les personnages, car l’auteure prend bien le temps pour les développer et j’ai trouvé très difficile de leur résister. J’avoue toutefois que Laura, l’héroïne, m’a pas mal inquiétée dans les premières pages. J’ai eu très peur d’être tombée sur une héroïne naïve et complètement écervelée, tant elle agit de façon stupide au début. Heureusement, passé le premier chapitre, on découvre une personnalité aimante, déterminée, gentille et courageuse, un beau mélange malgré un passé difficile.

J’ai également adoré le personnage d’Alexander. Il est très différent du libertin que l’on croise souvent dans ce genre littéraire. J’apprécie le fait qu’il sorte un peu du cadre. En effet, notre héros a beaucoup souffert dans son précédent mariage et a, de ce fait, du mal à faire confiance depuis. C’est quelque chose qui lui a collé à la peau et qui ne s’est pas envolé comme par magie lors de sa rencontre avec Laura. J’ai trouvé cela très réaliste et c’est ce qui a fait que je me suis attachée à lui. J’ai aussi apprécié les autres personnages, que ce soir Louise, Nan, Robbie, ou encore Peter… L’ensemble formait une belle communauté que l’on se plairait à rejoindre.

Le fait de suivre les personnages si un laps de temps aussi long a permis de bien constater l’évolution de chaque personnalité, notamment lorsque l’enfant est né. D’habitude, la naissance arrive à la fin du roman, ce qui est toujours assez frustrant. Ici, ce n’est pas le cas et c’est un choix j’ai apprécié. On a ainsi pu découvrir les héros dans leur rôle de parent.

Le seul regret que j’aurais concernant ce roman, c’est le caractère assez prévisible de certains personnages et notamment de May, la belle sœur d’Alexander. Le lecteur sait dès le début que May va poser des problèmes par la suite et je trouve cela dommage. Un petit peu de suspense aurait été bien venu. Hormis ce petit point-ci, je ne peux que vous recommander cette lecture si vous aimez le genre et si vous avez un faible pour les écossais !

Et vous, est-ce que vous succombez dès qu’il y a un écossais pas loin?

Prenez soin de vous.

Me laisser un petit mot ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.