Mon top 10 des livres pour enfants (9-15 ans) !

Je suis contente de vous proposer cette sélection de livres pour enfants, la première d’une longue série ! Tout d’abord, je tenais à préciser que le terme « enfant » ici, désigne une tranche d’âge assez large. Pour cette fois-ci, les livres correspondent plus à des enfants de minimum 9-10 ans, mais cela va dépendre des capacités et des goûts de chacun. Personnellement, j’ai découvert la plupart de ces histoires au lycée et je les ai beaucoup aimé, malgré leur étiquette « livre pour enfants ».

Je précise également que les livres que je vous présente ici ne sont pas classés par ordre de préférence, ils sont juste présentés comme ils viennent. A noter également, je ne dis pas que ces livres-ci sont les références absolues en matière de littérature jeunesse. Sinon, je devrais citer de grands noms comme Dahl, Morpurgo ou encore Murail. Le but ici est simplement de vous faire découvrir ces livres que j’ai adoré, ou aurait adoré, lire étant plus jeune.

Ils m’ont appelée Eva de Joan M. Wolf :

1942, Tchécoslovaquie.

Milada, 10 ans, échappe au massacre de son village parce qu’elle est blonde et qu’elle a les yeux bleus.

Pendant des mois, les nazis vont lui apprendre à tout oublier pour devenir Eva, une parfaite petite aryenne. Une élue.

Pour moi, il est indispensable d’informer les enfants sur notre Histoire. Je pense que pour cela, le roman est un excellent moyen de faire passer des idées et de faire prendre conscience aux enfants ce que d’autres ont subi et la chance que l’on peut avoir. J’aurais adoré découvrir l’Histoire de cette manière, en mettant en lumière certains évènements de notre passé (pas forcément des choses comme le programme Lebensborn, on peut aussi montrer des choses plus joyeuses et positives, mais faire des petits zooms comme ça).

Lire ma chronique.

 

Lili et Max de Dominique de Saint Mars et Serge Bloch :

Inutile de présenter cette série d’ouvrages. Lili est max est une collection de livres socio-éducatifs qui permet aux enfants de réfléchir sur plein de sujets et de les aider à agir et réagir au mieux. Chaque numéro expose une situation qui parle obligatoirement aux enfants, comme « Lili est jalouse » ou « Max est amoureux ».

Aujourd’hui encore, c’est une série de livres que j’adore lire et si un enfant fait une bêtise, au moins un tome de cette série conviendra obligatoirement !

 

Hugo de la nuit de Bertrant Santini :

« L’oncle d’Hugo allait presser l’interrupteur de la lampe de chevet lorsque l’enfant le retint par la main.
– Attends… J’avais encore une question à te poser…
– Quoi donc ? sourit son oncle.
– Je me demandais… Tu penses qu’un mort, ça peut se déterrer tout seul ?
Son oncle écarquilla les yeux pour souligner l’absurdité de la question.
– « L’enfer est vide. Tous les démons sont parmi nous », dit-il dans un souffle.
– Qu’est-ce que ça veut dire ?
– C’est du Shakespeare et cela signifie que les vivants sont plus à craindre que les morts.
Hugo fronça les sourcils d’un air dubitatif.
– Et sur ce constat d’épouvante, conclut Oscar dans un large sourire, je te souhaite de beaux rêves !
D’un clic, il éteignit la lampe de chevet.
Hugo entendit ses pas s’éloigner dans le noir.
La porte se referma sans bruit.
Maintenant, la nuit pouvait commencer… »

Un petit roman qui a été une révélation. Si un enfant recherche le petit frisson, Hugo est fait pour lui ! C’est un roman qui retournera le cerveau du lecteur à coup sûr et le fera douter de ce qu’il a lu et de ce qu’il a compris ! Une lecture rapide, prenante et mystérieuse, à lire par une nuit d’été ou le soir d’Halloween !!!

Lire ma chronique.

 

Harry Potter de J.K. Rowling :

Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l’emmener à Poudlard, la célèbre école de sorcellerie où une place l’attend depuis toujours. Voler sur des balais, jeter des sorts, combattre les Trolls : Harry Potter se révèle un sorcier vraiment doué. Mais quel mystère entoure donc sa naissance et qui est l’effroyable V…, le mage dont personne n’ose prononcer le nom ?

Une saga évidente, à telle point que j’aurais pu ne pas la mettre ici tellement elle est connue et reconnue ! Avec cette histoire, la littérature jeunesse a réussi à se faire une véritable place dans le monde de l’éditions et a, en partie, ouvert la voie – et la voix – aux auteurs de romans pour enfants !

 

Les filles aux chocolats de Cathy Cassidy :

Je m’appelle : Cherry Costello

Mon âge : 13 ans

Je suis :  secrète, débordante d’imagination

Mon style : jeans skinny, tee-shirts à motifs japonais

J’aime : les fleurs de cerisier, les roulottes de gitans

Je rêve : d’être acceptée par mes quatre nouvelles demi-sœurs…

Mon problème : je suis amoureuse du petit copain de ma demi-sœur…

Parce qu’il faut bien présenter des lectures pour les filles ! La saga des Filles au chocolat est toute douce, fraîche et sucrée et permet aux jeunes lectrices d’aborder des sujets difficiles comme la famille recomposée, les premiers émois, ou encore l’anorexie, à travers le quotidien d’une famille. Cathy Cassidy a le don pour expliquer des sujets compliqués à aborder avec les enfants !

Lire ma chronique.

 

Un chat dans l’œil de Silvana Gandolfi :

Tout va mal pour Dante. Ses parents sont partis travailler à Hong Kong. Il doit finir l’année scolaire à Venise, chez son intraitable grand-mère. Il bafouille quand il parle et quand il écrit, il bafouille aussi.

Mais sa vie bascule le jour où il passe la porte de Casimo Dolent, un étrange et séduisant vieux professeur censé lui donner des cours de rattrapage.

Casimo aime les chats, le chocolat chaud et les expériences scientifiques. Il réapprend à écrire à Dante, mais surtout il lui apprend à lire… dans les pensées.  » Il y a mille façons de stimuler la télépathie, dit-il. Le chocolat est l’une des plus simples.  » Et en lui disant ces mots, il verse dans les yeux du chaton préféré du garçon, deux gouttes de cacao en fusion. Alors, dès qu’il ferme les yeux, Dante se met à tout voir par le regard du chat. Tout, y compris ce qu’il ne devrait pas.

Un petit coup de cœur, entre le policier pour enfant et le fantastique. C’est une histoire toute mignonne, avec une intrigue très bien menée ! Une petit histoire pour les amoureux des chats et ceux qui veulent faire un tour en gondole !

Lire ma chronique.

 

Le journal de Mia (anciennement Le journal d’une princesse) de Meg Cabot :

À quatorze ans, Mia est une collégienne new-yorkaise comme les autres. Mais le jour où elle apprend que son père, qui vit en Europe, est en réalité le prince de Genovia, une petite principauté au bord de la Méditerranée, les choses se gâtent… Voilà Mia princesse héritière ! Et ça ne lui plaît pas du tout.

Un incontournable en matière de roman jeunesse pour les filles ! On y suit le parcours de Mia, une adolescente qui découvre ses origines princières. Quelle enfant n’a jamais rêvé d’être une Mia?

 

Stravaganza de Mary Hoffman :

Lucien est gravement malade. Pour l’aider à vivre cette épreuve, son père lui offre un très beau carnet fabriqué à Venise. L’enfant épuisé s’endort, le carnet à la main. Ce talisman va le transporter au XVIe siècle, à Bellezza. Cette réplique de Venise fascine immédiatement le jeune garçon. La ville est sous la menace de la redoutable famille Chimici qui veut contrôler la souveraine si belle, si hautaine, mais adorée de ses sujets : la Duchessa. Dans cette cité enchanteresse, Lucien sait qu’il a une mission à accomplir. En compagnie de son allié Rodolfo et de son amie Arianna, il devra trouver comment, lui, garçon du XXIe siècle, peut aider Bellezza et ses habitants. Car Lucien découvre, émerveillé, qu’il est un Stravagante : un être capable de voyager d’un monde à l’autre…

Une saga que j’ai découvert  au lycée et qui fut un véritable coup de cœur. C’est une belle façon de rendre hommage aux belles villes d’Italie, car l’auteure arrive avec brio à nous plonger dans son univers et nous donne l’impression d’y être. Une belle série de romans fantastiques que je vous recommande vivement même si malheureusement, seuls les quatre premiers tomes ont été traduits en France.

 

L’épouvanteur de Joseph Delaney :

 » L’Epouvanteur a eu de nombreux apprentis, me dit maman. Mais peu ont achevé leur formation. Et ceux qui y sont parvenus sont loin d’être à la hauteur. Ils sont fragiles, veules ou lâches. Ils se font payer fort cher de bien maigres services. Il ne reste que toi, mon fils. Tu es notre dernière chance, notre dernier espoir. Il faut que quelqu’un le fasse. Il faut que quelqu’un se dresse contre les forces obscures. Tu es le seul qui en soit capable.  » Thomas Ward, le septième fils d’un septième fils, devient l’apprenti de l’Epouvanteur du comté. Son maître est très exigeant. Thomas doit apprendre à tenir les spectres à distance, à entraver les gobelins, à empêcher les sorcières de nuire… Cependant, il libère involontairement Mère Malkin, la sorcière la plus maléfique qui soit, et l’horreur commence…

Une saga fantasy qui est également très connue et qui fait frissonner les jeunes comme les plus vieux. C’est une bonne histoire pour initier les enfants à la littérature d’épouvante (jeunesse ici, évidemment !) et à la fantasy. L’auteur a mis en place un monde et une mythologie qui sont très originaux  et qu’il maîtrise à la perfection ! A ne pas lire la nuit !

Et vous, quels sont les livres que vous avez adorés lire étant plus jeune, ou que vous auriez aimé découvrir, enfant ? Dites-moi tout !

Prenez soin de vous.

2 thoughts on “Mon top 10 des livres pour enfants (9-15 ans) !

Me laisser un petit mot ?