Scotland Street de Samantha Young

 

 

Titre : Scotland Street

Auteur : Samantha Young

Maison d’éditions : J’ai lu, collection « Inédit »

Date de parution : 12 juillet 2017

Nombre de pages :

Prix : 14€

ISBN : 978-2290125007

***

Le résumé :

Shannon MacLeod a toujours opté pour le mauvais type d’homme. Après avoir dérivé d’une relation toxique à l’autre, son dernier petit ami lui a donné un réveil de la pire façon possible. Son monde brisé, elle s’est juré de rester loin des hommes, en particulier des bad boys.

Cole Walker est exactement le genre que Shannon veut éviter-magnifique, tatoué, charmant et arrogant. Mais derrière son apparence rude se cache un homme bon qui est prêt à trouver « la bonne ». Il est déterminé à tirer Shannon de sa solitude imposée et à gagner son cœur.

Alors que Shannon s’ouvre face à la dévotion constante de Cole, la passion entre eux s’allume à des niveaux enflammés. Mais lorsque le passé de Shannon revient la hanter, ses craintes peuvent détruire la confiance que Cole a construit entre eux et les déchirer pour de bon.

Mon avis :

Je remercie chaleureusement Charlotte et la maison d’éditions J’ai lu pour m’avoir donné l’opportunité de découvrir cette histoire. 

Cela fait un bon moment que je vois le nom de Samantha Young sur les étagères des librairies. Quand l’occasion de la découvrir s’est présentée, avec en prime une histoire qui se déroule en Ecosse, j’ai signé tout de suite. Un bel écossais plein de tatouages… Qui pourrait résister? Et finalement, j’ai bien fait de me laisser tenter, car j’ai passé un bon moment de lecture.

Malgré le fait que ce livre soit le cinquième tome de la saga Dublin Street, je n’ai pas été perdue, ni ressentit de manque concernant l’histoire. Comme cette saga est constituée de tomes compagnons, j’ai l’impression que cela ne mélangera pas trop le lecteur si on ne lit pas les tomes dans l’ordre. En tout cas, cela ne m’a pas perturbée, juste donné envie de découvrir les personnages des tomes précédents.

Dans ce roman, nous suivons Shannon, une jeune femme venue à Édimbourg afin de repartir à zéro. Quant à Cole, il est tatoueur dans un salon réputé de ville. Quand Shannon entre dans le salon de tatouage et qu’ils se voient pour la première fois, quelque chose se produit. Si Cole est déterminé à ne pas faire la sourde oreille, Shannon, elle, cherche par tous les moyens à ignorer l’attraction qui opère entre eux. En effet, même si Cole est hyper sexy, il incarne tout ce que Shannon s’est juré de fuir. Non seulement Cole est son nouveau patron, mais il possède également tout du bad boy, le genre d’homme qui ne lui a apporté que des ennuis jusqu’à présent.

Ainsi, ce roman avait tout pour me plaire : les thématiques, la situation géographique et de beaux garçons tatoués. Au final, je n’ai pas été déçue par cette lecture, que j’ai terminé en l’espace de quelques heures. Le style de Samantha Young est fluide, facile à lire et efficace, avec ce petit truc en plus qui fait que je n’ai pas réussi  à décrocher avant le mot de la fin. Pour ce qui était du rythme de l’histoire était très bien dosé, même si Shannon fait parfois traîner les choses.

L’auteure a également beaucoup de talent en ce qui concerne ses personnages, car Cole Walker et sa famille possèdent des personnalités qui m’ont marquée. Très accueillants, serviables, ouverts d’esprit… On ne peut que les aimer. A contrario, elle sait aussi très bien rendre des personnalités détestables. Je n’ai pas pu supporter la famille de Shannon, notamment sa sœur. Je peux les comprendre jusqu’à un certain point, mais il ne faut pas pousser trop loin non plus. Donc eux, j’ai adoré les détester ! Du coup, vous l’aurez compris, ces personnages m’ont fait ressentir tout un tas d’émotion pendant ma lecture : affection, agacement, colère, joie…  C’est tout ce que j’aime dans ce loisir. On ne regarde par simplement des mots couchés sur un bout de papier, on ressent des choses, on voyage, on rêve, on se souvient…

Le personnage de Shannon est également une réussite. Elle est très certainement et c’est la personnalité qui m’a fait ressentir le plus de choses. Son passé m’ont rendu le personnage sympathique. J’ai eu beaucoup de compassion pour elle à cause de son histoire et de sa famille. Sachant tout cela, j’ai pu facilement comprend ses réactions et sa façon de faire, mais d’un autre côté, on apprend aussi à découvrir Cole, avec un œil extérieur,  on a envie de leur donner un coup de pousse, de bouger Shannon afin qu’elle arrête de fuir et de laisser les choses se faire.

Du coup, en dehors de l’affection et de la compassion, j’ai également était agacée, frustrée, voir énervée parfois, par l’héroïne. C’est un personnage qui n’a pas que des bons côtés et qui possède également des défauts, d’où le fait qu’elle nous fasse ressentir pas mal d’émotions différentes, voir contradictoires.  Ne sachant pas s’entourer, elle se méfie beaucoup des hommes, ce qui ne rend pas son évolution facile. Elle y arrive lentement mais sûrement et c’est quelque chose que j’ai aimé suivre.

Donc si vous recherchez une bonne petite romance, que vous aimez le monde du tatouage et que vous avez envie de rencontrer de jolies personnalités, je vous recommande ce tome-ci de la saga Dublin Street. Quant aux autres tomes, je ne peux pas me prononcer pour le moment, mais je compte bien remédier à cette lacune !

Et vous, y a-t-il une romance contemporaine que vous pourriez me conseiller?

Prenez soin de vous.

Me laisser un petit mot ?