Nos chemins de travers T.1 de Georgia Caldéra

Titre : Nos chemins de travers T.1

Auteur : Georgia Caldéra

Maison d’éditions : J’ai lu, collection « Inédit »

Date de parution : 7 juin 2017

Nombre de pages : 510

Prix : 10,90€

ISBN : 978-2290147948

***

Le résumé :

« Je m’étais juré que, s’il ne devait y en avoir qu’une parmi toutes les autres, ce serait elle. Et cependant, ce jour-là… ».

Depuis des années, Louis et Emma se côtoient sans vraiment se connaître. Au lycée, au centre équestre, et même à la fac, il est ce garçon populaire, star des concours et de sa promo, pour qui toutes les filles craquent en dépit de son arrogance. Timide et réservée, Emma, elle, n’a qu’un objectif : passer inaperçue. Leurs rapports se résument donc à une ignorance cordiale jusqu’au jour où Louis décide d’humilier publiquement la jeune femme. Mais un tragique accident va remettre les compteurs à zéro. Après avoir mordu la poussière, Louis se heurte à une solitude cruelle et inattendue, qui lui montre la réalité sous un tout autre jour.

Emma sera-t-elle prête, elle aussi, à reconsidérer son jugement pour l’aider à se relever ?

***

Les les chroniques des autres romans de l’auteure :

Les larmes rouges T.1 – Réminiscences

Les larmes rouges T.2 – Déliquescence

Victorian Fantasy T.1 – Dentelle et nécromancie

Victorian Fantasy T.2 – De velours et d’acier

Hors de portée T.1

Hors de question T.2

***

Mon avis :

Un grand merci à Charlotte et à la maison d’éditions J’ai lu pour ce coup de cœur !

Vous le savez très certainement maintenant, mais Georgia Caldéra est une auteure incontournable pour moi. Il y a quelques jours, je vous ai présenté mon avis sur le second tome de la saga Victorian Fantasy, De velours et d’acier, que j’ai adoré. Suite à cette lecture, je n’ai pas pu résister et je me suis directement plongée dans le dernier roman de l’auteure.

Nos chemins de travers retrace l’histoire de deux jeunes adultes, Emma et Louis. Jeunes étudiants, ils se connaissent depuis toujours sans vraiment se côtoyer. Emma est gentille, discrète et possède un problème de poids, se qui en faisait la cible régulière des élèves de leur lycée. Quant à Louis, il est tout l’inverse. Beau, populaire, issu d’une famille aisée, il avait un bel avenir dans le monde équestre qui s’offre à lui, jusqu’au jour où… Ces deux jeunes gens n’avaient donc rien en commun qui aurait pu faire que leurs chemins se mêleraient et pourtant, un évènement va redistribuer les cartes du destin.

En commençant cette lecture, j’y suis allée les yeux fermés car j’ai une totale confiance en Lady Caldéra. Je voulais également plonger dans cette histoire sans trop en savoir afin de tout découvrir au fur et à mesure. Au final, je suis ravie d’avoir procédé ainsi, car j’ai pu aller de surprise en surprise.

Cette histoire pourrait sembler banale : une jeune fille persécutée par ses camarades, un jeune homme hyper populaire… Pour autant, il n’en est rien. L’auteure réussi une fois encore à nous proposer un récit addictif, surprenant et des personnages toujours aussi  attachants et très bien développés.

Elle nous démontre une fois encore qu’elle possède l’art et la manière pour créer des choses très diverses mais très bien exécutées.

J’ai donc retrouvé cette plume si particulière et polyvalente avec grand plaisir. L’auteure prend son temps sans que le lecteur ne s’en aperçoive, car on ne voit pas les pages défiler. Sans m’en rendre compte, j’ai fini ce livre en quelques heures à peine, tellement j’étais prise dans ma lecture. Tout était très bien dosé selon moi, car je n’ai ressenti aucune longueur. Aucun passage n’était en trop, aucune zone d’ombre n’a pointée son nez et la multiplication des points de vue a apporté beaucoup de richesse au récit.

Enfin, je ne peux pas mentionner un ouvrage de Lady Caldéra sans parler des personnages. J’ai été complètement en admiration devant Emma. Certains la trouveront peut-être un peu fade, trop gentille, parfois naïve, mais pour moi, c’est un personnage extrêmement réaliste. Je suis dans la même situation d’Emma à cause de mes problèmes de poids. Aussi, j’ai compris le personnage de A à Z – même si je n’ai le même caractère qu’elle – et il ne m’a pas paru sans saveur, bien au contraire. Les romans ne sont pas faits pour mettre en scène uniquement des personnages hors normes et parfaits, qui foncent, qui n’hésitent jamais, qui sont à l’aise avec eux-même et les autres, qui accomplissent de grandes choses, etc.. Le roman a pour but de donner l’illusion du réel. Donc quand je tombe sur un personnage aussi authentique et humain, je ne peux que le célébrer, même si il est très loin des « canons » et que beaucoup n’apprécient pas de contempler la réalité de certaines personnes, de certaines minorités. En ce qui me concerne, Emma est un gros coup de cœur. Elle possède une très belle personnalité et une grande force de caractère (il en faut pour réagir comme elle le fait face aux autres et se forcer à voir le meilleur dans ce qui l’entoure) et elle évolue lentement mais sûrement dans ce premier tome. J’ai hâte de la redécouvrir dans le tome suivant, car on sent vers la fin que des changements plus radicaux se sont opérés. Je suis donc très curieuse d’en savoir plus !

Pour ce qui est du personnage de Louis, je l’ai également adoré. J’ai beaucoup apprécié le fait que l’on puisse aussi découvrir son point de vue. Cela permet de constater tous les quiproquos et les erreurs de jugement, faits par les personnages. Si je n’étais pas sûre de l’aimer au début du roman : trop sûr de lui, trop populaire, trop sale gosse, j’ai vite revu mon jugement au fur et à mesure de ma lecture. L’évolution de Louis est plus flagrante que celle d’Emma, car cette dernière à peut-être  davantage de travail à effectuer sur elle-même que Louis, et le résultat final fait que l’on ne peut pas ne pas s’attacher à cette personnalité. Une fois encore, Lady Caldéra prouve qu’elle a beaucoup de talent et d’imagination pour créer des personnages masculins percutants et irrésistibles.

Bref, vous l’aurez compris, j’ai aimé cette histoire pour plein de raisons : les personnages, le style de Georgia Caldéra, les thèmes abordés (problème de poids, confiance en soi, harcèlement scolaire, convalescence…) et le rythme de l’histoire. Plus on avance dans cette lecture, plus on devient accro, et quand la fin tombe, on a qu’une seule envie, mourir si on n’a pas la suite dans la seconde. Comme je suis encore là, je traîne ma douleur en espérant que les mois passent vite et que la suite sorte bientôt !

Et vous, avez-vous déjà lu Georgia Caldéra? Si ce n’est pas le cas, encore une fois : foncez ! Il y en a pour tous les goûts !

Prenez soin de vous.

 

8 thoughts on “Nos chemins de travers T.1 de Georgia Caldéra

    1. Ahah, tu as raison, elle vaut le coup et en plus elle est française (petite fierté !). Je ne sais pas quel style tu préfères donc bon… Si tu aimes le fantastique : Les larmes rouges, si tu aimes le « steampunk victorien » (avec de la romance et un poil de magie), Victorian Fantasy, si tu préfères la romance contemporaine adulte, Hors de Portée et si tu aimes les romances adolescentes (voir jeune adulte car Emma et Louis ont 19 ans), alors ça sera Nos chemins de travers ^^ Il ne te reste plus qu’à choisir ! XD

  1. Quand j’ai lu le résumé, je me suis dit que l’histoire avait l’air assez banale mais après ton avis dessus et ce que tu en dis, je retire ce que j’ai pensé, ce roman a vraiment l’air super sympa !
    Bonne journée à toi 🙂

    1. Héhé ! Tu as vu un peu?? C’est de la magie ^^ Franchement, l’auteure ne m’a jamais déçue et je croise les doigts pour que cela continue. J’espère que tu te laisseras tenter et que tu aimeras autant que moi ! (croise les doigts !) Belle journée à toi aussi !

Me laisser un petit mot ?