Kayla Marchal T.2 – L’ascension d’Estelle Vagner

Titre : Kayla Marchal T.2 – L’ascension

Auteur : Estelle Vagner

Maison d’éditions : Les éditions du Chat noir, collection « Cheschire »

Date de parution : 7 juin 2017

Nombre de pages : 352

Prix : 19,90€

ISBN : 978-2-37568-042-1

***

Le résumé :

Après avoir sauvé de justesse sa meute, Kayla est en fuite pour en apprendre plus sur ses origines et échapper à ceux qui convoitent son pouvoir.
Elle intègre la société des polymorphes, qui survivent dans le plus grand secret. Là, elle y apprend leurs capacités, leurs coutumes, leur organisation, leur scission…
Dans un monde où tout le monde pense la connaître, où tout le monde en sait plus qu’elle-même sur son destin, Kayla semble avoir du mal à se projeter.
À la croisée des chemins, pour avancer, elle devra écouter les voix de son passé, ne pas en répéter les erreurs et réécrire sa propre histoire.
Seul son instinct pourrait encore lui permettre de protéger les siens, survivre et peut-être réaliser le plus impensable : trouver enfin sa place.

Lire la chronique du tome précédent.

Mon avis :

C’est avec une immense joie que je vous propose enfin de découvrir mon avis sur le tome deux de Kayla Marchal d’Estelle Vagner.

L’Exil avait été un véritable coup de cœur. Estelle, malgré le fait que ce roman soit son premier, avait réussi un véritable coup de maître en nous proposant une histoire travaillée, des personnages attachants et beaucoup beaucoup de surprises.

Pour ce qui est de ce second tome, je me suis avidement plongée dans l’histoire afin de retrouver ces personnages qui m’avait tant fait vibrée (de colère, de surprise, de déception, de joie, …) et de me laisser embarquer par la plume d’Estelle. Le moins que je puisse dire, c’est que même si ce second tome n’a pas été un coup de cœur – ce n’est pas passé très très loin quand même ! – j’ai passé un excellent moment. Ce second tome est à l’image du premier : riche et intense.

Malgré le fait que ma lecture du tome un remonte à un an, je n’ai pas eu de mal à visualiser les personnages. En revanche, plus on avance dans ce roman et plus on se méfie, et cela jusqu’à la fin. Avec Estelle et Kayla, le lecteur apprend à ses dépens que les apparences sont souvent trompeuses. Ainsi, on n’est sûr de personne.

Les pages défilent à toute allure, les personnages bougent, les événements, l’actions et les retournements de situation s’enchaînent, comme dans le premier tome. L’auteure n’hésite pas à malmener son héroïne, qui voit ses certitudes voler en éclat plus d’une fois et comme Kayla, le lecteur ne sait pas d’en quoi il s’embarque, où il va se retrouver au prochain chapitre, ni avec qui.

Pour autant, si on a du mal à accorder notre confiance – oui, je fais confiance aux personnages, si ils sont gentils… – et qu’on reste sans une sorte d’incertitude émotionnelle, Estelle nous dévoile enfin de façon précise le réel enjeu de cette trilogie – elle nous révèle également un truc qui ne me plaît pas du tout du tout, greuuuh ! – de sorte que le lecteur a toutes les clés en main pour lire le tome final. Pour le coup, c’est L’Ascension est une transition très très bien réalisée, qui propose un contenu nécessaire au lecteur pour avancer et cela sans longueur ni perte de rythme.

Cette lecture a donc été aussi rapide que la première. J’avais tellement envie de connaître la suite, de savoir qu’est-ce qu’Estelle réservait à Kayla et de découvrir les facettes de tous ces personnages (trahison? alliance inattendue? réapparition? ). Au final, les personnages ont été fidèles à eux-même : travaillés, attachants et complètement imprévisibles. Ils vont là où on ne les attend pas. C’était un régal de les suivre et de vivre avec eux cette aventure. Je me suis mise à la place de Kayla sans soucis, redoutant la prochaine trahison, ne sachant pas à qui me fier, étant déçue, triste ou heureuse en même temps qu’elle.

Bref, vous l’aurez compris, le charme de Kayla a une fois de plus complètement agit sur moi et je ne peux que vous recommander cette saga. Malgré la « jeunesse » d’Estelle, l’histoire proposée ici est maîtrisée, bien dosée et bouleversante. D’une manière ou d’une autre, le lecteur se fera obligatoirement avoir !

Alors, tentez?

Prenez soin de vous.

Me laisser un petit mot ?