Sans traces apparentes d’Elisa Tixen

Titre : Sans traces apparentes

Auteur : Erica Tixen

Maison d’éditions : Rémanence, collection « Le labo »

Date de parution : 15 juillet 2015

Nombre de pages : 312

Prix : 20€

ISBN : 979-1093552255

***

Le résumé :

Après la mort brutale de son compagnon, Charlie se réfugie chez sa grand-mère, au cœur de la forêt landaise. Alors qu’elle espérait retrouver la paix, elle découvre dans la vie de ses ancêtres une série de morts tragiques qui font écho à sa propre histoire. Coïncidences ou malédiction ? Charlie refuse de laisser de vieux secrets de famille peser sur son avenir. Elle remonte le temps, à la recherche de la vérité, entraînant le lecteur dans une enquête « psycho-généalogique » aux nombreux rebondissements.

Mon avis :

Tout d’abord, un très grand merci à Lucille pour m’avoir envoyé cet exemplaire dont elle ne voulait plus (vive le nettoyage de printemps !). Merci Lulu d’avoir pensé à moi !

Comme vous l’aurez compris, je dois cette lecture et cette découverte à mon amie Lucille, qui a chroniqué ce roman sur son blog. Le résumé accrocheur et son avis positif m’avait donné envie d’en savoir plus.

Si j’adore les romances historiques, je lis peu voir pas du tout de roman sur les secrets de famille. Je n’ai rien contre le genre et je suis très attirée par tout ce qui est mystère, mais je pense que j’ai du mal avec les histoires où le lecteur doit repartir en arrière et s’intéresser à des faits qui ont déjà eu lieu. J’aime être dans l’action et les retours en arrière ne me plaisent pas vraiment. Je préfère les voyages dans le temps où là, le personnage est acteur.
Cependant, je me suis laissée tenter par ce roman et je ne le regrette pas.

Dans cette histoire, nous suivons Charlie qui a perdu son compagnon Paul. Afin de surmonter cette perte douloureuse, la jeune femme trouve refuge chez sa grand-mère Simone, qui vit en pleine campagne. Durant son séjour, Charlie va faire de nouvelles rencontres et sans le vouloir, remuer le passer familial. Et si les évènements présents puisaient leurs origines dans le passé?

Si j’ai autant apprécié ma lecture, c’est parce que l’auteure a pris le temps de travailler son histoire, son intrigue et ses personnages. J’ai adoré découvrir chaque facette des personnalités rencontrées dans ces pages – Comment ne pas aimer Simone, la grand-mère de Charlie? Je veux la même ! – et l’intrigue était très prenante. Elisa Tixen a su distiller les informations au fil des pages afin que l’ensemble avance progressivement. Certaines choses sont prévisibles et d’autres pas du tout. J’ai été surprise plus d’une fois et cela fait plaisir !

Cependant, certaines choses sont assez déroutantes, notamment le fait que les chapitres soient très longs. Je ne sais pas vous, mais j’aime m’arrêter à la fin d’un chapitre quand je dois mettre ma lecture en pause – qui arrive a lire tous ses livres d’une traite?. C’est donc très déstabilisant au début, quand on attend qu’un chapitre se termine afin de pouvoir poser l’ouvrage. Ce mode d’écriture peut également être un piège pour l’auteur, car le lecteur va mieux cerner les longueurs que contient une histoire. Si dans l’ensemble j’ai adoré, j’avoue quand même que certains passages étaient trop longs. Un découpage différent aurait peut-être moins mit l’accent sur cet aspect-là de l’écriture de ce livre.

Au final, malgré ces quelques longueurs, j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir l’histoire de la famille de Charlie et à suivre cette dernière dans ses aventures avec Lucas et Simone. La plume est agréable à lire, l’intrigue est bien ficelée et les personnages sont très attachants. Je recommande donc vivement cette histoire à tout amateur de roman familial. Et si le genre vous intéresse, c’est peut-être le moment de se laisser tenter?

Prenez soin de vous.

4 thoughts on “Sans traces apparentes d’Elisa Tixen

  1. Ah les longs chapitres je me souvieeens ! C’était déroutant car comme toi j’aime m’arrêter après un chapitre et pour peu qu’on soit préssé on est là « bon elle arrive cette fin de chapitre ? » XD comme tu le dis on sent plus les longueurs si il y en a mais heureusement on veut aller au bout et savoir ce qu’il se passe ! ^^ je suis contente que cela t’ai plus et que le livre soit entre de bonnes mains 😉

    1. Oui c’est tout à fait ça ! J’aime pas me couper en plein paragraphe, ça m’énerve ! Oui, le rythme est du coup beaucoup plus important et les longueurs sont « amplifiées ». Moi aussi ahah. J’en prendrais soin !

        1. Ouiiiiii ! Franchement moi j’aime pas quand il n’y a pas de chapitre. Donc si les auteurs pouvaient éviter ahah ! Quand l’histoire est prenant ça va, mais quand c’est pas terrible, ça fait ressortir tous les défauts. Ici, ça passe car j’ai été prise dans l’histoire, mais bon la prochaine fois ça passera peut-être pas !

Me laisser un petit mot ?