Le jugement des six T.1 – Hope[less] de Melissa Haag

 

Titre : Le jugement des six T.1 – Hope[less]

Auteur : Melissa Haag

Maison d’éditions : CreateSpace Independent Publishing Platform

Date de parution : 9 janvier 2017

Nombre de pages : 376

Prix : 15.81€

ISBN : 978-1542385367

***

Le résumé :

Le cerveau de Gabby fonctionne comme un véritable radar, ce qui s’avère très pratique pour éviter les gens. Surtout les hommes. Ils semblent tous un peu trop l’apprécier. Sa différence l’a rendue solitaire, mais elle s’y est habituée. Plutôt bien. Même si, au fond, elle regrette de ne pas savoir pourquoi elle est différente des autres.

En quête de réponses, elle découvre alors une communauté secrète de loups-garous. Elle va s’immerger dans leur culture et apprendre à connaître leur monde, jusqu’à sa rencontre avec Clay. Il est négligé, sujet à des sautes d’humeur, intense sans avoir besoin d’ouvrir la bouche, et il croit que Gabby est faite pour lui.

Elle va devoir employer tous les stratagèmes possibles pour convaincre Clay de s’en aller, et toute sa volonté pour ne pas tomber amoureuse de lui en découvrant peu à peu l’homme qui se cache sous des abords aussi frustes.

Mon avis :

Cela faisait un petit moment que je n’avais pas eu ma dose de créatures fantastiques. J’ai donc jeté mon dévolu sur ce roman auto-édité chez Amazon, qui me tentait depuis plusieurs mois maintenant.

Cette histoire est celle de Gabby, Gabby qui possède un don particulier, celui de voir des « auras » chez les gens. Sa double vision lui permet de distinguer les personnes suivants des couleurs. Cette jeune fille, baladée de famille d’accueil en famille d’accueil va finalement atterrir chez les loups-garous. Elle va apprendre l’existence de créatures fantastiques, leur mode de vie… et va même trouver un « compagnon » en la personne de Clay. Clay est un loup-garou, il est poilu, sauvage… et n’est pas très bavard ! Dans ces conditions, comment parvenir à se défaire d’un loup qu’elle ne veut pas?

Le résumé de la quatrième de couverture est resté assez vague. Je ne savais pas trop dans quoi je m’embarquais, mais je savais que cela serait différent des livres que j’ai pu lire jusqu’alors. Le moins que l’on puisse dire, c’est que j’avais raison.

J’ai passé un excellent moment en compagnie des personnages, à suivre le quotidien de Gabby. Car oui, une grande partie de l’histoire relate le quotidien de l’héroïne, mais pas de façon ennuyeuse. D’une certaine façon, j’ai eu l’impression de retrouver Meg Corbyn d’Anne Bishop, dont le premier tome de la saga est centré sur la découverte de l’enclos et le quotidien de Meg. Ici l’action se concentre en partie sur la vie universitaire de la jeune femme. Donc avis à ceux que cela pourrait déranger, vous voila prévenus. Pour ma part, c’est passé tout seul et j’ai adoré lire chaque page, car la plume de l’auteure est fluide et facile à lire.

Cependant, si j’ai adoré suivre Gabby et Clay dans leur quotidien et l’évolution de leur relation, on peut se demander où est-ce que Melissa Haag veut en venir, où va l’histoire, qui sont les six (Cf. le titre de la saga)? Pour cela, le lecteur reste beaucoup dans le flou pendant une grande partie de la lecture. J’étais tellement « à fond » dans l’histoire présente que je n’ai pas été perturbée plus que cela, mais dans un coin de ma tête, les questions étaient quand même là. Au final, j’ai bien fait de ne pas m’alarmer, car le lecteur obtient les réponses qu’il cherche dans la dernière partie du roman.

J’ai adoré l’histoire, qui prend un tournant assez original. On est loin des histoires de loup-garou que l’on croise bien – trop – souvent et cela fait plaisir. Aussi, la fin que nous livre l’auteur ne permet pas vraiment de savoir va quoi tend l’histoire, l’objectif final que cherche à atteindre l’auteure. Cependant, la suite promet d’être mouvementée et riche en découvertes.

Enfin, je voudrais mentionner les personnages. Si j’ai beaucoup aimé Gabby, j’ai vraiment adoré Clay. C’est un personnage très mystérieux et attachant. Il nous apporte cette petite touche d’humour qui fait du bien et je trouve que son duo avec Gabby fonctionne du tonnerre. Pour ce qui est de l’héroïne, je l’ai également beaucoup apprécié et je me suis facilement mise à sa place. Gabby est un personnage qui évolue pas mal entre la première et la dernière page de ce premier tome et j’ai hâte de pouvoir la retrouver.

En définitive, je ne m’attendais pas à aimer autant cette histoire. J’ai été très agréablement surprise et je meurs d’envie de connaître la suite de cette histoire. J’espère que le second tome sera rapidement traduit ! En attendant, cette saga est la preuve que l’auto-édition à beaucoup à offrir et qu’il ne faut pas se fier aux préjugés !

Et vous, avez-vous une petite perle auto-éditée à me faire découvrir? Dites-moi tout !

Prenez soin de vous.

2 thoughts on “Le jugement des six T.1 – Hope[less] de Melissa Haag

  1. Ta chronique résume très bien mon avis aussi ! J’ai été complètement captivée par l’histoire qui m’a fait passer un excellent moment de détente 🙂

    1. Merci beaucoup ! C’est compliqué de bien faire passer les choses et ses impressions. Donc quand j’arrive à me faire comprendre, je suis contente ahah. Pareil, je ne m’y attendais pas, mais j’ai vraiment adoré !

Me laisser un petit mot ?