Le plus bel endroit du monde est ici de Miralles et Santos

 

 

 

 

 

 

Titre : Le plus bel endroit du monde est ici

Auteurs : Francesc Miralles et Care Santos

Maison d’édition : Pocket

Date de parution : 19 juin 2014

Nombre de pages : 192

Prix : 6,30€

***

Résumé :

Iris a 36 ans et des idées noires plein la tête : ses parents viennent de disparaître dans un tragique accident et, en une seconde, toute sa vie a basculé. Par un après-midi froid et gris, elle songe même à en finir. Son regard se pose alors sur la devanture d’un café auquel elle n’avait jamais prêté attention auparavant. Son nom étrange, Le plus bel endroit du monde est ici, éveille sa curiosité. L’intérieur est plus intrigant encore, comme sorti d’un rêve. Tout y semble magique, à commencer par Luca, bel Italien porteur d’une promesse : le bonheur.

Mon avis :

J’ai acheté ce livre sur un coup de tête, après l’avoir vu en librairie, car je le voyais souvent passer sur internet. La couverture et le résumé m’ayant pas mal séduite, je me suis laissée tenter. Je n’attendais rien de spécial de livre, à part du divertissement et je dois dire que j’étais été bluffée. Je ne pensais pas que l’histoire me plairait et me toucherait autant. Je me suis complètement reconnue en Iris, notre héroïne qui a du mal à avancer après avoir connu des moments très durs. Certes, je ne suis pas du tout au bord du suicide comme elle a pu l’être (c’est mentionné au tout début du roman, donc pas de spoil), mais je comprends quand même un peu la plupart des sentiments qu’elle éprouve, dans une moindre mesure.

Du coup, j’ai attaqué ce livre, sans m’attendre à ce qu’il me fasse autant de bien. J’ai l’impression de stagner ces derniers temps, comme Iris. Si cette histoire a été bénéfique pour ce personnage, elle est très bien tombée pour moi. J’ai lu ce livre en quelques heures, le temps d’attendre mon train et de faire le trajet Nîmes-Paris, et c’est durant ma lecture que j’ai reçu le coup de téléphone de ma supérieure hiérarchique m’annonçant que j’avais été retenue pour un travail. En même temps que les choses se sont arrangées pour Iris, elles se sont arrangées pour moi. C’était une très belle coïncidence qui va me marquer pour longtemps.

Bref, vous avez compris pourquoi ce livre m’a retournée. En dehors de cela, j’ai adoré les personnages de cette histoire. Malgré que le livre soit très très court, mois de deux cents pages, je me suis attachée à tout le monde. J’ai adoré le concept du café mystérieux où tout semble possible. C’est le genre d’endroit qui fait rêver : mystérieux, chaleureux et potentiellement magique. L’aide qu’Iris va y trouver, les rencontres qui vont se faire… j’ai trouvé l’ensemble très beau et très bien mené. J’ai dévoré les pages sans voir le temps passer. J’ai même failli rater mon train !

On a envie de connaître la prochaine étape, de voir ce qui va être dit, de savoir où est-ce qu’Iris va être amenée, mais surtout: pourquoi, comment, qui? Malgré le genre, il y a toujours cette intrigue. Le lecteur ne peut que se demander si tout ce qui est décrit est réel ou pas, si il y a une part de magie à tout cela ou non. Il y a également le mystère qui plane autour du gérant du café et de Luca, le séduisant inconnu qui connaît tout d’Iris et qui semble, mine de rien, avoir une influence sur les événements qui se bousculent dans la vie de notre héroïne, l’amenant jusqu’au bonheur.

Si vous êtes des curieux, amoureux des rêves et de la magie, je vous conseille vivement de lire ce petit livre. Vous n’en ressortirez pas indemne !

Prenez soin de vous.

9 thoughts on “Le plus bel endroit du monde est ici de Miralles et Santos

  1. Ce roman est dans ma « wishlist » et ma « Pal 2017 » et j’avoue qu’avec ta chronique il me tente encore plus 🙂 ! Ça ressemble à une bonne histoire feel good. J’ai hâte de le découvrir. Et, il faut avouer que la couverture est superbe *_* !

Me laisser un petit mot ?