Sansonnets, un cygne à l’envers… de Pierre Thiry

 

 

 

Titre : Sansonnets, un cygne à l’envers…

Auteur :  Pierre Thiry

Maison d’éditions : Book on Demand (auto-édition)

Date de parution : mars 2015

Nombre de pages : 124

Prix : 7€

***

Résumé :

Ces cent sonnets sont des sourires qui te sont adressés. Ils ont été inventés lorsque j’avais du temps : à l’arrêt d’autobus, sur le quai de la gare SNCF, dans un train, sur une térasse de café, dans une salle d’attente, sur un coin de table durant un repas ennuyeux, dans mon bureau, dans un magasin de chaussures, en discutant avec ma coiffeuse, en attendant un dessert au restaurant, en marchant en forêt, en essayant une nouvelle chemise, en lisant un livre, en marchant sous la pluie, en savourant un concert, en rêvant devant un arbre, en écoutant converser les sansonnets au-dessus de l’étang des cygnes… Où mènent-ils? Vers la recette de… de quoi? Ouvre, explore et tu verras.

Mon avis :

Tout d’abord,  je remercie l’auteur pour cet envoi et pour m’avoir fait découvrir son univers. Je le dis tout de suite, je n’avais jamais lu de moi-même de la poésie avant aujourd’hui. C’est un genre littéraire qui ne m’attire pas spécialement, mais quand Pierre Thiry m’a présenté son ouvrage, j’étais été très intriguée par le titre du livre : Sansonnets, un cygne à l’envers… cent sonnets insignes allant vers… Du coup, je me suis laissée tenter et voilà pourquoi je vous en parle aujourd’hui.

Comme le titre l’annonce, ce recueil comprend cent sonnets, cent poèmes et une « surprise », car l’auteur a rédigé ces textes dans un but bien précis, le lecteur le comprend à la fin.

Même si je ne suis pas la personne la plus réceptive en matière de poésie, je dois reconnaître que j’ai passé un agréable moment avec ce recueil. J’ai retrouvé ce qui m’avait plu aux premiers abords : la facilité avec laquelle l’auteur arrivaient à jouer sur les mots. Les mots en tant que telles, avec des lettres et un sens, mais également une sonorité. A l’oreille, on entend la même chose, mais à l’écrit tout change. J’ai trouvé cela magique et très bien trouvé. L’auteur a beaucoup de talent en matière d’écriture. C’est assez bluffant.

L’ouvrage se lit très facilement et rapidement. Même si je n’ai pas compris tous les poèmes, j’ai adoré ceux dont j’ai réussi à capter le sens. Pierre Thiry brasse un grand nombre de thèmes, ainsi chacun peut y trouver son compte et chacun sera sensible à ces poèmes. J’ai également adoré desceller les références que contenaient ces textes (même si j’ai dû passer au travers de plus de la moitié !). Pierre Thiry semble ne rien avoir laissé au hasard et c’est exactement ce que j’aime dans l’écriture.

Si vous aimez les poèmes, que le genre vous intrigue, ou que vous aimez l’écriture, je vous recommande sans soucis ce petit recueil. Après tout, il a été écrit pour nous !

Et vous, avez-vous déjà lu de la poésie? Quel est votre poète favori? Dites-moi tout !

Prenez soin de vous.

7 thoughts on “Sansonnets, un cygne à l’envers… de Pierre Thiry

    1. C’est gentil ça, pourtant je ne suis pas une experte. Donc j’avais peur de ne pas savoir en parler ahah !
      Et toi petit Suricate? Les romans poétiques, c’est complètement ton truc, mais la poésie pure et dure, tu aimes?
      Bisouuuuus !

  1. Merci pour cette belle chronique Poppy. Merci aussi pour ces sympathiques commentaires… Voir le nom de Baudelaire apparaître alors que je l’admire tant, je ne sais où plus me mettre. Je me cache derrière mon écran d’ordinateur pour ne pas rougir.

  2. Coucou !
    Ah là là ! La poésie ! Tu sais que j’adore ça (Baudelaaaaaaiiiiiiiiire ! *_*) ! Il faudra que je me le trouve, ce recueil. S’il t’a plu, c’est qu’il doit vraiment être bien. ^^
    J’adore l’idée de jouer sur les sonorités. J’ai déjà lu quelques poèmes comme ça, ça rend super bien. Mais qu’est-ce que ça doit être dur à écrire !! J’ose même pas imaginer la galère… Je suis très admirative de ceux qui y parviennent…

Me laisser un petit mot ?