Ma Pile à Lire pour janvier – 2017 !

Avec un peu de retard, je reviens enfin vers vous pour vous présenter les livres que j’aimerai lire ce mois-ci. Cette fois, j’ai sélectionné neuf livres, que j’espère bien lire avant la fin de janvier. Avec le Week-end à 1000, le week-end du 20 au 22, j’espère arriver à faire descendre cette PAL !

Si vous ne connaissez par le concept du Week-end à 1000, c’est très simple. Il s’agit de réussir à lire 1000 pages en un week-end, du vendredi à 19h au dimanche 23h59. Cet événement a été mis en place par la booktubeuse Lilibouquine et un groupe Facebook a été créé afin de pouvoir gérer l’ensemble et partager avec les autres participants. Je vous laisse le lien ici, si cela vous intéresse !

Bref ! Voici ma PAL :

Un livre à continuer et à finir : 

***

Les livres de janvier : 

Sansonnets, un cygne à l’envers de Pierre Thiry (Partenariat) :

Ces cent sonnets sont des sourires qui te sont adressés. Ils ont été écrits lorsque j’avais du temps : à l’arrêt d’autobus, sur le quai de la gare SNCF, dans un train, sur une terrasse de café, dans une salle d’attente, sur un coin de table durant un repas ennuyeux, dans mon bureau, dans un magasin de chaussures, en discutant avec ma coiffeuse, en attendant un dessert au restaurant, en marchant en forêt, en essayant une nouvelle chemise, en lisant un livre, en marchant sous la pluie, en savourant un concert, en rêvant devant un arbre, en écoutant converser les sansonnets au-dessus de l’étang des cygnes… Où mènent-ils? Vers la recette de… …de quoi? Ouvre, explore et tu verras…

La Racine et la Sève T.3 è- Le Rituel de Condaach  de Georges Rouzaud (Partenariat) :

La victoire sur les Mages Blancs semble proche pour Gerhard de saint Elme. Archange, devenu Magister doit s’assurer que ses frères et lui-même seront assez forts pour détruire définitivement l’ancien inquisiteur. Au pied du mur, le druide puissant doit prendre aussi une décision cruciale vis-à-vis d’Anaïs, sa jeune protégée. Peut-il la faire intervenir dans la tourmente qui s’annonce ? La jeune fée humaine encore bouleversée par ce qu’elle vient de vivre saura-t-elle se montrer à la hauteur de la tâche qui l’attend ?
Pendant ce temps-là, un autre danger tout aussi grave couve dans l’enceinte du Vatican.

Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire T.5 – Piège au collège de Lemony Snicket :

Ce 5e épisode de la saga Baudelaire est encore plus navrant, encore plus fou et encore plus drôle. Si tu recherches un récit de collège avec des potaches qui s’en paient une tranche dans un joyeux pensionnat, il vaudrait mieux chercher ailleurs. Certes, Violette, Klaus et Prunille Baudelaire sont des enfants intelligents et pleins de ressources, qui devraient se plaire au collège. Mais ce collège-ci est assez spécial, et la vérité est que les orphelins s’apprêtent à y vivre un bien sinistre épisode. A titre d’exemple, dans ces treizes chapitres, les trois enfants vont devoir faire face à une tribu de crabes malveillants, à un règlement stupide, à des châtiments sévères, à des moisissures coulantes, à de longs récitals de violon, à de redoutables tests de contrôle et au système métrique. Il est de mon devoir de passer des nuits blanches à relater l’histoire de ces trois jeunes infortunés, mais rien ne t’oblige, cher lecteur, à perdre le sommeil sur un récit triste à pleurer. Aussi ferais-tu sans doute mieux de te choisir une autre lecture.

 

Les ailes d’émeraude T.2 – L’exil d’Alexiane de Lys :

Tout juste de retour au camp des Myrmes, Cassiopée affronte une première déconvenue : Gabriel est en mission espionnage et les deux amoureux sont brutalement séparés.
Arrive alors Leo, un jeune homme mal en point qui ne tarde pas à révéler sa véritable identité. Ancien Myrme devenu Narque, il a un message à lui transmettre de la part de Manassé : Cassiopée est en danger au sein de son propre clan. Le mal serait-il vraiment du côté des Narques ?
Gabriel est bientôt porté disparu. Tout porte à croire qu’il est mort, mais Cassiopée, convaincue du contraire, décide de suivre son intuition et part à sa recherche, aidée de ses amis.

Les messagers des vents T.1 de Clélie Avit :

Ses cheveux bleus, son pendentif, il faut les cacher, Eriana le sait. Fuir, rester sur le qui-vive, l’arc à la main, c’est son quotidien. Le jour où elle croise la route de Setrian, jeune messager de la cité d’Ivoire, tout bascule. Eriana a été désignée par une prophétie, avec neuf autres jeunes filles. Les pouvoirs de l’une d’entre elles permettront de sauver Myria.
Le problème : Eriana n’a pas conscience de l’existence de ses pouvoirs. Elle ne connaît pas leur étendue, ignore comment les utiliser. Pourtant, il lui faudra apprendre les codes de Myria, déjouer les pièges, deviner le jeu de ses ennemis.

Chut ! J’écris… de Claire Josserand :

Lorsque toutes ces émotions enfouies resurgissent, lorsque l’envie d’écrire devient un besoin, lorsque seule la plume glissant sur le papier peut apaiser notre âme, lorsque les mots sont les seuls à pouvoir offrir la délivrance à notre cœur parfois si lourd, lorsque que tout simplement écrire, c’est hurler en silence. Chut ! J’écris…

Moi, Cali, Faucheuse T.1 de Sophie Cole :

Décédée accidentellement, Cali se voit interdire le paradis, la faute à 25 années d’égoïsme et de cruauté. Sa seule planche de salut : devenir un démon faucheur. Mais répandre la mort se révèle une mission difficile, même pour cette peste de Cali !

La porte du ciel de Dominique Fortier (Service-presse) :

Au cœur de la Louisiane et de ses plantations de coton, deux fillettes grandissent ensemble. Tout les oppose. Eleanor est blanche, fille de médecin ; Eve est mulâtre, fille d’esclave. Elles sont l’ombre l’une de l’autre, soumises à un destin qu’aucune des deux n’a choisi. Dans leur vie, il y aura des murmures, des désirs interdits, des chemins de traverse. Tout près, surtout, il y aura la clameur d’une guerre où des hommes affrontent leurs frères sous deux bannières étoilées.
Plus loin, dans l’Alabama, des femmes passent leur vie à coudre. Elles assemblent des bouts de tissu, Pénélopes modernes qui attendent le retour des maris, des pères, des fils partis combattre. Leurs courtepointes sont à l’image des Etats-Unis : un ensemble de morceaux tenus par un fil – celui de la couture, celui de l’écriture.
Entre rêve et histoire, Dominique Fortier dépeint une Amérique de légende qui se déchire pour mieux s’inventer et pose avec force la question de la liberté.

***

Voilà pour ce qui est des lectures que je prévois de faire ! J’ai également décidé de mettre en place une book-jar. Le but est d’acheter des livres appartenant à ma wishlist, de combler les trous présents dans mes étagères, où encore d’acheter les livres que j’ai déjà lu en version numérique (les livres que j’ai adoré en version numérique atterrissent tôt ou tard dans ma bibliothèque). Si le livre tiré au sort est un livre lu, il rejoindra directement mes étagères. Si je ne l’ai pas lu, il rejoint ma PAL du mois.

Pour janvier, j’ai tiré au sort le premier tome en poche de la saga Bit-lit Mercy Thompson de Patricia Briggs, que j’adore. C’est l’occasion de commencer à acquérir cette série que je trouve géniale !

Et vous, quels sont les livres que vous souhaitez lire en janvier? Possédez-vous une book-jar? Dites-moi tout !

Prenez soin de vous.

12 thoughts on “Ma Pile à Lire pour janvier – 2017 !

    1. Ahah, que des bons livres !
      Oui, je n’ai que des bonnes idées (je m’aime !!!). ça m’oblige a enfin arrêter de repousser les achats livresques « obligatoires ». Tu me fais d’ailleurs penser qu’il y a certaines références que je dois ajouter ahah.

  1. « Les Orpelins Baudelaire » <3 Ça fait tellement longtemps que j'ai lu cette saga, mais le tome 5 au collège est l'un de mes préférés !
    "Moi, Cali, Faucheuse" me tente bien aussi, tu en fais bien la pub 😉
    Et j'aime bien ton idée pour la Book Jar, comme toi je n'aime pas les lectures "forcées", et je repousse souvent mes achats 🙂

    1. Ahhh je suis encore plus emballée encore alors. Le côté collège m’attire pas mal ! J’espère que tu vas te laisser tente ahah ! Oui pareil ! Du coup la c’est surtout pour me motiver à acheter les titre que je repporte tout le temps ! Si tu as participé au concours kube? N’hésite pas à retenter car j’ai eut un bug. Je viens de corriger. Bisouuus !!!

    1. Oui, je trouve que cette saga a quelque chose en plus. Et j’avais une book jar avant, mais pour décider quels livres sortiraient de ma PAL et je me suis aperçue que je réagis très mal aux lectures imposées. Là c’est plus pour me motiver à acheter les livres que j’ai en retard ou qui sont dans ma wishlist, parce que je suis la reine pour repousser les achats ! Et je préfère quand même la jarre, j’aime l’idée de piocher un papier au hasard !

      1. J’avais renoncé à mesure que ma PAL grossissait, mais c’est clair que la book jar a un certain charme 🙂 Je n’en ai jamais vu pour une wishlist, l’idée est bien trouvée même si je tends plus à fonctionner en fonction des occasions que je trouve.

        1. Alors je te rassure, si je trouve des occasions ou que j’ai une envie subite d’acheter un livre qui, je le sais, est dans la book-jar, je vais le prendre quand même. Et si je venais à le piocher après l’avoir acheté, je n’aurais qu’a re-piocher.

Me laisser un petit mot ?