Miss Peregrine et les enfants particuliers T.3 – La bibliothèque des âmes de Ransom Riggs

la-bibliotheque-des-ames

 

 

 

 

Titre : Miss Peregrine et les enfants particuliers T.3 – La bibliothèque des âmes

Auteur : Ransom Riggs

Maison d’éditions : Bayard Jeunesse

Date de parution : mai 2016

Nombre de pages : 587

Prix : 17,90€

Notation 3.5 sur 5

***

Synopsis :

Dans le Londres d’aujourd’hui, Jacob Portman et Emma Bloom se lancent à la recherche de leurs amis enlevés par les Estres. Ils retrouvent leur trace grâce au flair aiguisé d’Addison, l’illustre chien particulier doué de parole. Bientôt, au bord de la Tamise, ils font la connaissance de Sharon, un géant bourru qui, moyennant une pièce d’or, propose de leur faire traverser le fleuve. Ils rejoignent ainsi l’Arpent du Diable, une boucle temporelle à la réputation effroyable où séjournent les particuliers les moins recommandables, où pirates et malfaiteurs commettent leurs forfaits en toute impunité. Jacob et Emma ne se sont pas trompés : l’ennemi a bien établi son QG dans l’Arpent, derrière les murs d’une forteresse imprenable…

Les chroniques des tomes précédents :

Miss Peregrine et les enfants particuliers T.1 

Miss Peregrine et les enfants particuliers T.2 – Hollow City

Mon avis :

Enfin, je reviens vous donner mon avis sur le dernier tome de cette trilogie. Comme vous le savez, j’ai lu les trois tomes de Miss Peregrine et les enfants particuliers à la suite, car je ne pouvais pas attendre.

J’avais beaucoup apprécié les deux premiers tomes, notamment Hollow City, qui avait ce petit côté sombre que j’attendais de la part de l’auteur. De ce côté-là, Ransom Riggs répond tout à fait à mes attentes. Au fil des tomes, l’histoire devient de plus en plus sombre. Ainsi, le lecteur peut s’habituer progressivement à cette ambiance, notamment les plus récalcitrants, qui ont facilement peur. Je précise toute fois que même si l’ambiance est lourde et sombre dans ce tome-ci, l’histoire n’a rien d’effrayant.

Malgré tout, même si j’étais contente de retrouver les personnages et de continuer l’histoire, certaines choses dans ce troisième tome m’ont dérangée.

Tout d’abord, la présence des photographies. Si vous ne le savez pas, l’auteur a construit son histoire à partir de vieilles photos trouvées dans des brocantes. Elles sont toutes véridiques, élaborées (voir retouchées?) avec les moyens de l’époque et servent de base. L’idée est très originale et fonctionnait bien dans un premier temps. Dans La bibliothèque des âmes, j’ai l’impression que l’auteur perd son histoire et devient dépendant des photographies. Je trouve que ces dernières guident trop l’action. J’avais déjà un peu ce sentiment dans Hollow City, mais l’impression s’est accentuée à la lecture de ce dernier volume. Ransom Riggs accumule de façon plus ou moins pertinentes les faits et les personnages, d’après ces vieilles photos, ce qui rajoute, parfois, inutilement du contenu à l’histoire.

L’autre point que je n’ai pas aimé, c’est la fin (dommage !). Je trouve que le dénouement final est beaucoup trop rapide en proportion et par rapport à la quête menée par Jacob et ses compagnons. On a l’impression que tout retombe comme un soufflet. Pour cela, j’ai été assez déçue.

Ensuite, j’ai été sidérée par les parents de Jacob. Vraiment je ne les ai pas compris du tout. Dans le tome un, je les trouve paranoïaques, mais dans ce tome trois, ils battent les records. Vraiment, je ne les apprécie pas. Ils n’ont aucune confiance en leur enfant et ont trahi leur fils de la pire de manière. « Trahi » n’est pas à prendre au sens premier, mais je ne vois pas d’autre mot pour m’expliquer. Pour en savoir plus, il vous faudra lire le livre . En attendant: « chut ! » Sachez juste que j’ai été complètement dégoûtée par leur comportement.

Enfin, la fin du livre comprend pas mal de facilités. L’auteur apporte des solutions qui semblent presque tomber du ciel, la fin est presque trop parfaite. J’ai l’impression que passé l’épisode du dénouement, l’auteur s’est rappelé que d’autres soucis étaient en suspend et qu’il a vite trouvé une solution afin que tout soit bouclé à la fin de ce tome-ci. J’ai trouvé cela dommage, d’autant plus que j’ai entendu que l’auteur écrivait une autre trilogie sur cet univers…

Au final, ma chronique comprend pas mal de critiques sur des aspects qui m’ont déplu, hors, j’ai quand même passé un très bon moment.  J’ai retrouvé tous les éléments que j’avais apprécié dans les deux premiers volumes. Simplement, pour un dernier volume, j’avais beaucoup d’attentes et certaines choses m’ont laissée dubitative.

Dans tous les cas, je vous recommande quand même l’histoire des aventures de Jacobs et les particuliers, car elle vaut le détour.

Si vous aussi vous avez lu le tome trois, n’hésitez pas à me partager votre ressenti (sans spoil).

Prenez soin de vous.

signature-coquelicot

Me laisser un petit mot ?