Le silence des dragons T.1 – Dracaenars d’Alizée Villemin

silence-des-dragons_cov1

 

 

 

Titre : Le silence des dragons T.1 – Dracaenars

Auteur : Alizée Villemin

Maison d’édition : Editions Lune Ecarlate, collection « Fantaisie lunaire »

Date de parution : 17 septembre 2016

Nombre de pages : 180, sous format papier

Prix : 4.99€ pour la version numérique, 17€ pour la version papier

Notation 4 sur 5

***

Synopsis :

Lorsqu’une fille d’aubergiste fougueuse et sans le sou découvre un artefact aussi ancien que mystérieux ; lorsqu’une jeune noble délicate, en quête d’amour-propre, part à la recherche d’un peuple éteint depuis des siècles… Alors peut-être tout n’est-il pas perdu ? Peut-être réussiront-elles à mettre fin au Silence des Dragons…

Mon avis :

Tout d’abord, je remercie chaleureusement l’auteure, Alizée Villemin, pour m’avoir fait découvrir son monde !

Quand Alizée m’a présentée son histoire, j’étais très intriguée. En effet, si je lis plus rarement de la fantasy pure ces dernières années, c’était quand même l’un de mes genres de prédilection quand j’étais au lycée. Aussi, quand l’auteure m’a parlée de dragons, je n’ai pu m’empêcher de penser à la mythique saga de Christopher Paolini, dont les premiers tomes avaient été des coups de cœur étant plus jeune.

Si j’ai mis un peu de temps à me mettre à la lecture de cette histoire, je m’en excuse mille fois, j’ai cependant dévoré ce premier tome en deux jours (oui oui !). J’ai été happée, captivée par la quête d’Elenn et Maëlys. Chacune des deux jeunes filles est très différente, mais le lecteur s’attache très vite à elles. Maëlys est une fille d’aubergiste, qui vit auprès d’un père qui boit beaucoup et de sa mère, qui tente de faire face aux jours qui passent. Si la demoiselle sait qu’elle est destinée à vivre cette vie de misère, elle n’en rêve pas moins d’aventure, jusqu’au jour où la roue tourne ! Quant à Elenn, c’est une jeune femme qui fut persécutée et dont l’histoire m’a beaucoup touchée. Seule fille au milieu de sept enfants, elle subit pendant longtemps le dédain de son père, un noble seigneur, et les moqueries de ces frères aînés. Afin de prouver sa valeur et d’aider les siens, elle décide de partir à l’aventure. Si tout opposait nos deux héroïnes, la vie va décider de réunir ces deux âmes, et on en vient à notre histoire.

La plume de l’auteur décrit à merveille les sentiments et les personnalités de chacun. Cependant, j’émettrais peut-être une réserve quant à l’évolution du caractère d’Elenn, que je trouve un peu trop précipitée.

Outre les personnages, Alizée Villemin a également su mettre en place une mythologie, des peuples et l’Histoire d’un monde, qui sont cohérents et dont j’ai pris plaisir à découvrir chaque recoin. Le livre étant très court, on sent que l’auteur aura matière à développer son histoire dans le tome deux et je me réjouis d’avance.

Si la plume d’Alizée Villemin est très plaisante à lire, sa manière d’organiser son histoire et les événements, fait que les pages défilent et s’enchaînent sans que l’on ne voit le temps passer. Le rythme était très bon et je n’ai constaté aucune longueur.

Mon seul regret a été de constater que le tome un était déjà fini. Et quelle fin ! Je ne m’attendais pas du tout à cela. L’auteure fait des choix…. dont je ne peux pas parler, mais qui m’ont énormément surprise. J’ai donc hâte de voir comment tout cela va se poursuivre.

Pour le moment, l’histoire est préparée et mise en place d’une jolie façon, car le caractère introductif du premier tome de cette saga se fait à peine sentir, puisque l’auteure a effectué un juste dosage entre action, révélation et explication.

En bref, si vous aimez la fantaisie ou que vous voulez découvrir le genre, je vous recommande ce livre avec plaisir.

Prenez soin de vous.

Me laisser un petit mot ?