Le journal intime de baby George de Clare Bennett

baby-george-1-24f22c-01x

 

 

 

 

Titre : Le journal intime de baby George

Auteur :  Clare Bennett

Maison d’éditions : Autrement

Date de parution : 2016

Nombre de pages : 265

Prix : 18€

notation 3 sur 5 (2)

***

Synopsis :

Mon nom est George, Prince George de Cambridge, mais vous pouvez m’appeler Baby George. Je suis le fils aîné de William et de Kate, l’héritier de la couronne d’Angleterre, le bébé le plus photographié au monde. J’ai décidé de vous dévoiler l’intimité de mon quotidien royal et celui de mon illustre famille.

Mon avis :

Tout d’abord, un grand merci à Lorna et aux éditions Autrement pour m’avoir donnée l’occasion de découvrir cette histoire ! 

Une famille royale, ça fait toujours un peu rêver : une vie de luxe, hors du temps, régie par tout un tas de codes et médiatisée à longueur de temps… Il y a de quoi se faire des films sur le quotidien de ces personnes !

Aussi, j’étais très intriguée de découvrir tout ça à travers le quotidien du petit George.

Au final, j’ai bien aimé ma lecture, mais sans plus. L’auteure traite son sujet avec beaucoup d’humour, mais aussi pas mal d’exagération (enfin, j’espère !). C’est ce manque de réalisme qui me laisse sur la réserve. Je sais qu’il est impossible de rédiger un journal intime quand on a deux ans, mais j’aurais aimé que Clare Bennett grossisse moins certains aspects de la vie des membres de la famille royale : styliste pour enfant, assistant X, assistante Y, professeur de latin, attaché de presse, et j’en passe… Tout cela pour un si petit bonhomme. Je me doute que certaines choses sont vraies malgré tout… Peut-être que le petit George possède un agent, je ne sais pas… mais j’aurais aimé que l’auteur aborde la vie de cet enfant royal de façon plus réaliste, où alors qu’elle arrive à mieux nous convaincre.  Pour ma part, cela n’a pas été le cas.

Cependant, je confesse ne rien savoir sur le sujet. Peut-être que je me trompe, mais voilà… Je n’ai pas été très sensible à son humour et sa façon de tourner les choses, même si, je le reconnais, certains passages étaient d’une mignonitude extrême, avec la venue au monde de la petite Charlotte (que tout le monde voit arriver, sauf le petit prince, ahah).

De plus, j’ai quand même vraiment adoré la plume de l’auteure, qui est légère, fluide et qui donne le sourire grâce aux tournures de phrase. Outre le manque de réalisme, c’était assez plaisant d’être dans la tête d’un petit prince. Donc malgré tout j’ai passé un bon moment et cela permet de voir autrement les membres de la famille royale. C’est très appréciable, mais voilà, on ne sait pas si on doit y croire, ou pas.

Si le sujet vous intéresse, je ne peux que vous recommander ce livre. C’est frais, facile à lire et pas prise de tête ! Par-contre, si, comme moi, vous êtes un sceptique de nature, cet ouvrage sera peut-être trop léger pour vous et vous laissera de marbre.

Alors, tenté? Dites-moi tout !

Prenez soin de vous.

signature-coquelicot

 

4 thoughts on “Le journal intime de baby George de Clare Bennett

  1. J’ai vu ce livre plusieurs fois en boutique je le trouvais super joli et je me suis dis que ça pouvait être marrant le point de vue d’un bébé ^^

    Avec ton avis je reste sur mon ressentis : ça semble sympa ^^

    Par contre moi ça m’étonnerai tellement pas que ce bébé ait agents, styliste et tout le bazar xD

    1. Oui, il est trop joli et « so british! ».Et pour l’histoire en elle-même, c’est sympa, mais ce n’est pas wouaaaaah quoi. C’est bien mais sans plus. C’est drôle, on passe un bon moment, mais il ne faut pas avoir d’énorme attentes.
      Ah oui? Je pense qu’il n’a pas de prof de latin, quand même ! Même le reste, il en a peut-être, mais c’est d’un ridicule… Pauvre petit…

Me laisser un petit mot ?