Miss Peregrine et les enfants particuliers T.1 de Ransom Riggs

celine-online_miss-peregrine-enfants-particuliers_livre

 

 

 

 

Titre : Miss Peregrine et les enfants particuliers

Auteur : Ransom Riggs

Maison d’édition : Bayard

Date de publication : 2011

Nombre de pages : 444

Prix : 15,90€

Notation 4 sur 5

***

Synopsis :

Jacob Portman, 16 ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé une partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l’avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d’un orphelinat pour enfants « particuliers ». Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d’enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des « Monstres ».

Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s’enfuit sous ses yeux. Bouleversé, Jacob part en quête de vérité sur l’île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n’a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ? Et s’ils étaient toujours en vie, aussi étrange que cela puisse paraître…

Mon avis :

J’entends parler de cette trilogie depuis tellement longtemps, depuis que je me suis activement remise à lire et depuis que je suis les chaînes Booktube, il y a de cela deux ans, pour être exacte.

J’étais intriguée par cette histoire, mais sans plus. Chaque personne qui parlait de ce livre expliquait simplement qu’elle adorait l’histoire. Ainsi, je n’ai découvert le contenu quand j’ai vu l’adaptation de Tim Burton et que j’ai lu le roman de Ransom Riggs, de suite après. Hormis cela, les avis ne révélaient rien de l’histoire, donc je ne savais pas trop dans quoi je m’embarquais.

Aujourd’hui, je peux enfin vous donner mon avis sur ce premier tome et rejoindre la grande famille des lecteurs particuliers. J’ai adoré cette histoire pour plusieurs raisons, mais je dois également dire que je suis un peu « déçue ». Je développerai pourquoi après.

Tout d’abord, j’ai adoré l’histoire inventée par l’auteur. Je trouve que Ransom Riggs possède beaucoup d’imagination et nous fournit une histoire et un univers de qualité, avec une belle et complexe mythologie. Dans le monde que nous connaissons, vivent des gens « Particuliers », qui se nommes ainsi d’ailleurs. Ces Particuliers vivent reclus afin de fuir les persécutions des humains normaux et des Particuliers qui leur voudraient du mal. Ces gens possèdent des dons étranges que Jacob va découvrir durant son aventure. Il va également découvrir que lui aussi est un Particulier. Je vous laisse découvrir son pouvoir !

Toute une histoire et une mythologie ont été tissées autour des Particuliers et le premier tome de cette trilogie n’en montre qu’une toute petite partie. On sent que la suite sera riche en explications et en découvertes et j’ai hâte d’en savoir plus sur cette communauté.

Pour ce qui est des personnages, j’ai bien aimé Jacob, mais je dois dire que je me suis davantage attachée aux enfants que Miss Peregrine protège. Millard est d’ailleurs mon petit chouchou (le garçon invisible). Je ne saurais pas l’expliquer, car j’aime quand même bien Jake, mais voilà. Mon cœur bat pour les orphelins particuliers.

Cependant, j’ai quand même pu constater que en même temps, j’évitais de m’attacher aux personnages le plus possible – car j’ai été spoiler – car je sais que leur aventure ne sera pas de tout repos et qu’il risque d’y avoir des pertes.

Pour ce qui est de ce premier tome, je trouve que l’auteur démarre très fort. Miss Peregine et les enfants particuliers est une première étape dans l’histoire de Jacob. La segmentation est très claire et fermée. De ce fait, le lecteur n’a pas la moindre idée de ce qui attend les personnages dans le second volume. Je ne sais pas comment l’expliquer. Pour moi le découpage est très propre. Le tome possède un début et une fin. On sait qu’une suite nous attend, mais le lecteur n’est pas dans l’attente insoutenable de lire le tome deux. De la même manière, le rythme de ce volume un est très bon. On  ne s’ennuie pas un instant et on a hâte de découvrir tous les secrets que renferme ce bouquin.

En ce qui concerne la plume de Ransom Riggs, j’aurais pensé qu’elle serait « particulière », à l’image de son histoire. Je ne sais pas pourquoi, je ne m’attendais pas à quelque chose d’aussi « simple ». Malgré tout, son style est très plaisant à lire, mais je ne le trouve pas plus marquant que cela !

Enfin, le dernier point que je voudrais souligner, c’est ma petite déception concernant l’ambiance du livre. Avec le travail des éditions Bayard et les photos contenues dans le bouquin, je m’attendais à une ambiance beaucoup plus lourde et sombre. Je sais que ce livre est un livre jeunesse, mais beaucoup de livre jeunesse possède ce genre d’ambiance, comme la saga de L’épouvanteur de Joseph Delaney. J’attendais vraiment avoir un peu le frisson durant ma lecture et là… rien. On en a un peu parler avec Pauline-Patatras, qui m’avait dit avoir été déçue pour cela et je la rejoins tout à fait. Pour moi, de ce point de vue l’auteur ne va pas assez loin. Cela dit, ce premier tome est quand même très très bon et j’ai hâte de pouvoir me replonger dans cette aventure !

Du film au livre :

Comme j’ai également vu l’adaptation de Tim Burton, je voulais en profiter pour dire un petit mot ! Tout d’abord, il faut savoir que j’ai regardé le film avant de lire le premier tome de la trilogie et que pour moi, ce fut un coup de cœur. J’ai vraiment adoré ce film et je ne voulais pas me gâcher le plaisir en lisant le livre d’abord.

De ce fait, évidemment je me suis spoilée le contenu du premier tome. Toute fois, j’ai trouvé que dans les deux cas, le film comme le livre, l’intrigue était très bien montée. On ne se doute pas du tout du danger. Ainsi, si j’ai été surprise lors de mon premier visionnage, je pense que les gens qui liront le livre ne découvriront rien avant que l’auteur ne le décide.

Ensuite, j’ai été contente de pouvoir mettre un visage sur les personnages. Cela m’aide beaucoup à visualiser les actions que je lis. Cependant, à cause des différences notables entre les deux œuvres, je me suis un peu emmêlée les pinceaux. Dans le film, Emma possède les pouvoirs de la petite Olive (qui est adolescente dans le film) et inversement. Du coup, ce n’était pas évident de visualiser les choses. Ensuite, j’ai attendu pas mal de temps les jumeaux, que l’on retrouve dans le film – et que je trouvais trop mignons/adorables – et qui n’apparaissent pas dans le livre, sauf par l’intermédiaire des photographies. Du coup, j’ai été un peu déçue de ne pas les retrouver.

Il y a aussi la question des choix scénaristiques. Pas mal de choses ne sont pas mentionnées ou utilisées de la même façon dans l’adaptation par rapport au livre. Cependant, le changement de support fait qu’il faut faire des choix et mettre en avant certaines choses et en enlever d’autres, d’autant que Tim Burton a décidé, à priori, de ne pas faire les adaptations des tomes 2 et 3, ce que je trouve dommage. Donc si on prend le film en tant que film et non en tant qu’adaptation, on ne peut que l’apprécier, même si certaines petites choses m’ont faite lever les yeux au ciel.

En effet, dans cette adaptation, je me suis posée pas mal de question sur la mise en scène. En effet, à plusieurs moments je me suis demandée pourquoi les méchants (Creux et Sépulcreux) ne tuaient pas Jake et les enfants, histoire d’avoir la paix et de manger un peu du Particulier. Lors des moments d’action, il y avait des espèces de petits blancs durant lesquels il ne se passait rien et j’étais là à me dire : « Mais ils attendent quoi? Tu peux les tuer là? Et vous les enfants, fuyez ! Je ne sais pas, faites quelque chose ! » J’avais l’impression que Tim Burton ne savait pas trop comment remplir les deux heures de film. Les personnages manquent plein d’occasions d’agir durant ces blancs. Du coup, l’ensemble était par moment invraisemblable, ce qui est vraiment dommage, car la base est très bonne. Certaines parties du scénario auraient pu être améliorées. Si vous avez eut cette impression de « blanc » durant le visionnage, n’hésitez pas à me le dire, histoire que je ne me sente pas seule !

Lire la chronique du tome suivant.

***

Voilà pour ce qui était de mon avis concernant ce gros morceau littéraire dont j’entends parler depuis si longtemps. L’avez-vous lu? Vous intrigue-t-il? Dites-moi tout !

Prenez soin de vous.

signature-coquelicot

13 thoughts on “Miss Peregrine et les enfants particuliers T.1 de Ransom Riggs

  1. J’ai ce 1er tome dans ma pal, tout le monde en parle depuis si longtemps de cette histoire qu’il fallait que je sache moi aussi ! (Bon je sais pas encore du coup mais ça viendra xD)

    Pour le coup merci car moi aussi avec les photos et tout ça je m’attends à un truc bien sombre etc. Je sais que je dois m’enlever ça de la tête du coup ^^’

        1. Il vaut vraiment le detour. Mais regarde avant de lire ^^ parce que les puristes n’aiment pas du tout le film. En l’ayant vu avant de lire les livres, je l’apprécie autant que le bouquin ^^

          1. Oh 😮
            Alors le livre va encore patienter xD
            C’est pour ça que je préfère voir les films avant de lire les bouquins, je ne suis déçue ni de l’un ni de l’autre ainsi ^^ merci du conseil ma Momo ! 😉

          2. Exactement comme moi ! Comme ça, je suis tranquille et j’aime tout ^^ En plus, je déteste être spoilée sur un film, j’ai l’impression de perdre mon temps dans mon fauteuil après… Je t’en prie ! <3

  2. Coucou ! Merci pour ton article ! je suis allée voir le film au cinéma et je l’avais beaucoup aimé ! Ma petite soeur (13 ans) aime beaucoup lire, tu crois que ce livre et le 2e tome lui plairaient ou ça risque de faire trop peur ? 🙂 Merci !! Gros bisous !

  3. Je n’ai pas encore lu le livre mais j’ai bien aimé le film. Comme toi je me suis dit à plusieurs reprises que c’était étrange que personne ne bouge mais dans l’ensemble, j’ai passé un bon moment.

    1. Ahhh ! Je ne suis pas seule alors ! Je pense que si le réalisateur avait fait accélérer les choses pendant ces blancs, il n’y aurait pas de soucis. Là j’ai limite l’impression que c’est fait exprès. C’est un peu dommage. Sinon, pour tout le reste, j’ai adoré ! Si je m’étais écoutée, je serais allée le voir plusieurs fois au cinéma. J’espère que tu apprécieras autant le livre !

Me laisser un petit mot ?