La Racine et la Sève T.2 – Le rituel de l’Ecorce de George Rouzaud

la-racine-et-la-seve-t2

 

 

 

Titre : La Racine et la Sève T.2 – Le rituel de l’Ecorce

Auteur : George Rouzaud

Maison d’édition : Auto-édition

Date de publication : septembre 2015

Nombre de pages : 415

Prix : 20 €

Notation 4 sur 5

 

***

Synopsis :

QUI DOIT RENCONTRER UN JOUR LE MAL POUR LE COMBATTRE DOIT DEJA L’AVOIR COTOYE SOUS SA FORME LA PLUS SOMBRE !

La forme nébuleuse et argentée de Faë apparut devant la bibliothèque d’Archange.
— Alors nous y sommes… dit la Gardienne. Notre petite fée va faire son « Rituel de l ‘Ecorce ».
— En quelque sorte, Faë. Elle va être obligé de s’endurcir et de travailler sur les réactions de sa jeune âme face au mal sous sa forme la plus abjecte. Le « Rituel de l’Ecorce » tel que nous l’avons connu vous et moi dans l’ancien temps avait bien les même caractéristiques.

La chronique du tome précédent : 

La Racine et la Sève T.1 – Le rituel de Néhès

En savoir plus sur l’auteur :

Entretien avec George Rouzaud

Mon avis :

Tout d’abord, je tiens à remercier chaleureusement l’auteur, George Rouzaud, pour nos échanges et pour m’avoir fait parvenir ce second tome. Je vous partage ma lecture avec grand plaisir. 

J’avais beaucoup aimé le premier tome de cette trilogie, Le rituel de Néhès. L’histoire était originale et mettait en avant un très beau duo : Anaïs et Archange. J’ai été ravie de les retrouver tous les deux, ainsi que les autres personnages.

Ce second volume se veux un peu plus sombre que le précédent : la mort, la trahison, George Rouzaud ne nous épargne pas. On sent que la tension monte et que l’affrontement  final approche. C’est un très bon tome de transition. Le rythme était soutenu du début à la fin et les chapitres courts font que l’on ne voit pas les pages défiler. Les choses s’accélèrent progressivement jusqu’à explosion.

Dans les faits, Archange poursuit sa « résurrection » aux côtés d’Anaïs, qui l’aide à se reconstruire. Parallèlement à cela, c’est Anaïs qui gagne en puissance et débute son apprentissage. Une fois encore, nos deux personnages principaux se complètent tout à fait et leur amitié me plaît toujours autant. J’apprécie le fait que l’auteur prennent le temps de préparer ainsi ses personnages. Le « rétablissement » d’Archange et l’apprentissages d’Anaïs sont progressifs, là ou certains auteurs boucleraient l’affaire en quelques chapitres.

Dans ce second tome, les personnages se cherchent toujours. Pour ma part, je trouve cela plus réaliste. J’aime savoir comment les personnages en arrive là où ils sont et parfois les ellipses narratives sont trop présentes. Ici, on suit pas à pas les personnages dans leur évolution.

On en apprend également davantage sur le passé d’Archange, son histoire et donc ce qui le motive dans sa lutte contre le moine Gerhard de Saint Elme. Le récit de sa vie fait que l’on se sent davantage proche du druide et cela lui donne encore plus de profondeur.

Dans ce second tome, les choses bougent pas mal. D’une part car les personnages nous entraînent aux quatre coins du globe : France (on était même à Nîmes à un moment !), Italie, République tchèque, ou encore le Mali. Le lecteur voyage beaucoup. D’autres part, on assiste à beaucoup d’événements : combats, revirements de situation, révélations… Tour à tour les camps avancent, reculent et avancent à nouveau, chacun étant confronté à des obstacles. Le rituel de l’Ecorce est riche en actions.  J’allais de surprise en surprise.

J’ai toutefois un peu regretté à certains moments de ne pas voir davantage Anaïs, car c’est un personnage que j’affectionne tout particulièrement. Les moments de petite complicité entre elle et Archange m’ont un peu manqué. Cependant, vu la gravité que l’on retrouve dans ce deuxième tome, je comprends tout à fait que la légèreté s’efface. Je suis malgré tout persuadée que notre héroïne reviendra en force dans le dernier tome de la trilogie.

Pour ce qui est de la fin, il faut absolument en parler. Cette dernière tombe pile au « mauvais » moment (question de point de vue me direz-vous…). Quand la dernière phrase est lue, on a qu’une seule envie : s’arracher les cheveux. On peut dire que l’auteur sait entretenir l’addiction, car on ne peut que brûler d’impatience en attendant la suite ! Je vous rassure, le troisième et dernier tome est fini et sortira le 20 octobre (voir le site de l’auteur que je vous ai laissé tout en haut). Donc vous n’avez plus d’excuse pour ne pas vous laisser tenter !

20161007_114014

Avez-vous lu La Racine et la Sève? Y a t-il une saga fantastique que vous me conseilleriez? Dites-moi tout !

Prenez soin de vous.

signature-coquelicot

2 thoughts on “La Racine et la Sève T.2 – Le rituel de l’Ecorce de George Rouzaud

  1. Je suis contente que tu aies aimé ce second tome ! Dans ma chronique j’ai dis exactement comme toi qu’on ne voyait pas assez Anaïs dans celui là mais Georges Rouzaud m’a rassuré en me disant qu’elle sera bien mise en avant dans le troisième ! 😀

Me laisser un petit mot ?