Les éveilleurs T.1 – Salicande de Pauline Alphen

les-eveilleurs-t-1

 

 

 

 

 

 

Titre : Les éveilleurs T.1 – Salicande

Auteur : Pauline Alphen

Maison d’éditions :  Hachette

Date de parution : Mars 2011

Nombre de pages : 522

Prix : 14€

notation 3 sur 5 (2)

***

Synopsis :

Dans une vallée isolée, grandissent Claris et Jad. Ils sont jumeaux, se comprennent sans rien dire et vivent dans un univers où évoquer le passé est interdit. À Salicande en effet, personne ne parle des Temps d’Avant, pas plus que de leur mère, disparue mystérieusement. Que s’est-il produit ? Y a-t-il un lien avec ces dons étranges dont les enfants semblent avoir hérité ? avec la Grande Catastrophe et l’effondrement de la civilisation des Temps d’Avant ?

Je suis ressorti des Éveilleurs émerveillé, conquis et soufflé par le réalisme de ce fantastique là. Les Éveilleurs est un de ces voyages que vous ne voudriez pas manquer, croyez-moi ! Maxime Chattam.

Mon avis :

Alors j’ai découvert cette saga grâce à Pauline, de la chaîne BookTube Patatras (que j’adoooore). Je ne connaissais pas du tout cette histoire avant qu’elle n’en parle dans son live, cet été. Du coup, suite à ce dernier, Pauline a mis en place le Pataclub, son groupe de lecture auquel je participe. De ce fait, j’ai lu le premier tome des Éveilleurs, Salicande, dans le cadre de ce groupe, car c’était notre lecture de septembre.

J’étais intriguée par le synopsis de ce premier tome, mais sans plus. C’est véritablement l’avis de Patatras qui m’a décidée à me lancer (ajout à la wishlist, puis Pataclub). Sans cela, je serais certainement passée à côté de cette histoire.

Je vous le dis tout de suite, mon avis concernant ce tome un est mitigé. D’un côté, j’ai beaucoup aimé cette histoire et de l’autre, bof… Je m’explique :

L’univers mise en place par Pauline Alphen est juste magique. Il est complexe, mais pas trop et est très bien mené. L’auteur mêle remarquablement bien la science-fiction et le côté fantasy-fantastique dans son monde et son roman. J’ai adoré découvrir l’univers dans lequel vivent les personnages, qui est dans un premier temps assez fermé et qui s’ouvre de plus en plus.

Ensuite, à travers cette histoire, l’auteure met en avant un certain nombre d’idées et de valeurs et pointe du doigt les dangers de notre société, ces nouvelles pratiques qui s’agrippent à nos quotidiens et qui nous éloignent de l’essentiel, allant même, dans cette histoire, jusqu’à nous détruire. Les personnages évoluent sur fond de valeurs écologiques et féministes, où la technologie a été bannie, puisque le monde de Claris et Jad n’est, ni plus ni moins, que notre futur. L’auteure fait d’ailleurs beaucoup d’allusions à certains éléments de notre culture : Star wars, Le seigneur des anneaux, les jeux vidéo, et même Harry Potter (il me semble). Toutes ces allusions m’ont faite sourire et j’ai adoré les retrouver dans le récit.

Le dernier gros point positif dans cette histoire, ce sont les personnages. On ne peut que les aimer tous autant qu’ils sont. Ils sont nombreux sans vraiment l’être, car le lecteur ne s’y perd pas, et ils sont tous très attachants. Chacun a son histoire et sa propre façon d’être. J’ai adoré Claris, son côté garçon-manqué et aventurière, mais également sa passion pour la lecture. C’est une petite fille très dynamique qui ne se laisse pas marcher sur les pieds et qui veut être considérée comme une égale. Quant à Jad, son jumeau, c’est un garçon patient et très intelligent. Il se révèle petit à petit durant ce premier tome et est loin d’être aussi faible qu’il le pense. Concernant ces personnages, il est d’ailleurs très très intéressant de relever qu’il n’existe pour le moment  pas de « méchant » dans cette histoire. J’aime beaucoup ce procédé, cette ambiguïté qui balaye d’un simple geste les stéréotypes et les schémas trop manichéens.

Pour moi, ce sont clairement ces personnages qui ont « porté » l’histoire. En effet, le côté « bof très bof » dans cette lecture, cela a été le fait qu’il n’y avait pas d’action à proprement parler dans ce premier tome. Nous suivons simplement les jumeaux et leur entourage, les petites aventures de chacun qui nous amènent lentement vers la suite. Du coup, j’ai mis plusieurs jours à lire ce livre, là où j’aurais pu ne mettre qu’un week-end, et par moment, j’avais clairement envie que cela finisse. C’est d’autant plus dommage que l’auteure possède une plume très agréable à lire, fluide et riche. Simplement, j’ai eut beaucoup de mal avec l’organisation  même de l’histoire, la structure de cet premier tome.

Le livre se divise en trois parties et pendant la première moitié du livre, j’ai espéré qu’il se passe des choses, puis passé ce cap, je me suis « résignée ». Tout s’accélère seulement dans les derniers chapitres, ce qui laisse le lecteur sur sa faim lorsque le livre se termine. Du coup, j’ai eut l’impression d’avoir été menée en bateau, car l’action n’arrive qu’à la fin et se stop tout net, alors que l’ouvrage fait plus de 500 pages. Enfer et frustration ! C’est véritablement mon attachement aux personnages et ma curiosité pour ce monde qui m’ont poussée à poursuivre ma lecture. Sans cela, je pense que j’aurais abandonné. Le tome deux attends dans ma PAL et je pense qu’il me faudra un bon moment pour digérer le premier volume.

***

Par la suite j’ai pu lire sur d’autres blogs que soit les gens aimaient, soit ils détestaient cette saga. Je fais partie de ceux qui attendent la lecture du second volume pour véritablement me faire une idée. Et vous, avez-vous lu Les éveilleurs? Qu’en avez-vous pensé? Dites-moi tout !

Prenez soin de vous.

signature-coquelicot

16 thoughts on “Les éveilleurs T.1 – Salicande de Pauline Alphen

    1. Oui, je te le conseille. Je pense que qu’il y a des chances pour que le rythme ne te perturbe pas trop. Je te vois comme quelqu’un de patient, ne me demande par pourquoi. Et puis, puisque moi je suis venue à bout des pages et que j’ai apprécié l’histoire malgré tout, je sais que tu y arriveras et que la beauté de l’oeuvre ne te laissera pas indifférente !

  1. J’ai également découvert ce livre grâce à Pauline, et maintenant, il traîne dans ma PAL. Je crois que ce n’est pas la première fois que je vois une critique négative, donc ça me repousse un peu, et du coup, je repousse la lecture ! ^^

    1. Ah mince, le but n’était pas de faire une critique négative, car je suis quand même allée au bout de ma lecture et que je ne retiens que du positif de ce que j’ai lu, hormis la façon de « gérer » l’histoire. Il ne faut pas oublier également que ce tome un est introductif, il pose les base pour la suite. Si tu l’as dans ta PAL, lance toi ! ^^

      1. Oh non, ne t’inquiète, ce n’est pas le ressenti que ta chronique laisse ! Mais c’est juste que quand ça manque d’action, ça me repousse un peu ! ^^
        Je vais essayer de le sortir en décembre, l’ambiance a l’air super pour cette période ! 🙂

    1. Oui ahah, je crois que Pauline et son Pataclub sont passés par là ! Je te le conseille quand même, car comme je le disais, hormis le découpage de l’histoire, ce tome à tout bon : de très beaux personnages, un univers nouveau et bien dépeint, des beaux messages, une belle plume… Vraiment, à part le rythme, il n’y a rien à redire ! ^^

  2. Oui, je vois le truc… Mais je trouve qu’un tome entier pour poser les bases, c’est long… Même le Seigneur des Anneaux est pas aussi long. XD
    Après, faut voir, et comme tu le dis, c’est sûrement au prochain que ça va devenir intéressant. Faut espérer que la saga méritait vraiment une si longue introduction. Mais c’est vrai que je suis plutôt adepte des débuts cours (tu en sais quelque chose… XD )

    Viiiiii ! Et moi donc !! J’ai trooooop hâte ! Et trop peur aussi ! Je stresse là !
    Bon, pas autant que pour ma soutenance, mais quand même !! 😉

    1. Oui mais ça arrive souvent que les auteurs procèdes ainsi ^^ A eux de réussir leur coup ! Oui je pense aussi. C’est pour ça que je me laisse le temps de digérer le tome un et que je ne veux pas abandonner. Et moi je ne suis pas non plus adepte des débuts aussi long ahah. Moi aussi je stresse tot. Je me suis même rongé un ongle, ce qui ne m’est pas arrivé depuis longtemps (hormis la soutenance). XD

      1. Oui, je sais, mais y a une différence entre faire un tome introductif et qui pose les bases mais avec de l’action et un tome qui traaaaaaaaaaaaiiiiiiiiiiiiiiiiiineeeeeeeeeeeeeeee en longueur. Parce que tu risques de perdre des lecteurs et c’est dommage. ^^ La preuve, tu as failli abandonné.
        Oui, tu as raison. Surtout si les personnages t’ont plu ^^

        Mmh… Moi non… Mais je stresse quand même à mort. XD

        1. Oui j’avoue. Moi j’ai tenu bon ^^ parce que je sentais que ça vaudrait le coup. Je ne sais pas comment l’expliquer. Et puis la fin est trés prometteuse ^^
          Ahah j’évite de me ronger les ongles normalement vu que je l’ai fait pendant des années. Mais quand je stresse,j’ai un ou deux ongles qui en patissent ahah.

  3. Le résumé est assez intriguant… XD J’avoue que ça me donne envie de le lire, même si j’ai « peur » du fait qu’il n’y ait pas d’action… C’est vrai que les avis sont très partagés sur ce livre. Ça m’intrigue d’autant plus.
    Va falloir que je le lise pour me faire une idée claire, mais c’est vrai que j’aime le concept. 😉

    Bizzz !!
    Alazaïs

    PS : Vivement demain !!! Je vais te donner de quoi faire un nouvel article ! Mouhahahahaha ! Tu vas avoir du travail ! Niark !

    1. Oui, au final, je ne peux pas le conseiller car cette histoire a vraiment un truc. C’est à lire ^^ et pour moi c’est vraiment un tome introductif qui pose les bases ! Ahah j’avoue ! J’ai hâte que tu débales ce que je t’ai préparé

Me laisser un petit mot ?