Hors de question de Georgia Caldera !

hors-de-question

 

 

 

 

 

Titre : Hors de question (tome 2)

Auteur : Georgia Caldera

Maison d’éditions : Pygmalion (Flammarion)

Date de parution : mai 2016

Nombre de pages : 464

Prix : 16€

notation 4.5 sur 5

 

***

Synopsis :

Son leitmotiv ? Ne jamais révéler ses faiblesses. Et pour atteindre son but, Sonia ne se ménage pas. Que personne ne connaisse son vrai visage lui convient parfaitement. Même ses plus proches amies voient en elle une fille légère, frivole et décomplexée. Il n’y a que dans ses photos que le secret affleure la surface…

Lorsque les fantômes de son passé ressurgissent, menaçant de détruire ses remparts, elle panique. Mais, c’est sans compter le hasard qui va mettre sur son chemin le seul être capable de la percer à jour.

Hanté lui aussi, Axel parviendra-t-il à combattre ses propres démons pour la sauver ?

 

Les chroniques des autres ouvrages de l’auteure :

Les larmes rouges T.1 – Réminiscences 

Les larmes rouges T.2 – Déliquescence 

Victorian fantasy T.1 – Dentelle et nécromancie 

Hors de portée (tome 1)

 

Mon avis :

Vous le savez si vous suivez depuis un moment, Lady Caldera et moi, c’est une grande histoire d’amour. Mon amie Lucille m’a convertie le jour où elle m’a faite découvrir sa saga favorite, Les larmes rouges. J’ai adoré tous les livres de l’auteure que j’ai lu et ce tome-ci ne fait pas exception.

J’avais adoré l’histoire (et les personnages) d’Aidan et Scarlett dans Hors de question, et on aurait pu croire que l’auteur aurait épuisé le sujet, mais il n’en ait rien. Dans ce second tome, qui est en fait un tome compagnon, nous retrouvons deux autres personnages, Axel et Sonia, qui font partie de l’entourage des deux premiers protagonistes. Une fois encore, Lady Caldera nous offre de très beaux personnages (toujours plus de beaux mâles !), à la fois touchants et mystérieux, au cœur blessé et au passé douloureux. L’auteure ne semble pas encore avoir atteint sa limite, car aucun de ses personnages ne se ressemblent, même si ils sont tous (ou presque) réunis dans une forme de souffrance. C’est assez fascinant.

Dans ce tome-ci, j’ai été frappé par le manque d’action. Ce n’est pas négatif, simplement, j’étais presque subjuguée de voir qu’avec peu, l’auteure arrivait à dire beaucoup. Nous accompagnons Axel et Sonia dans leur quotidien, et surtout dans leur quotidien à deux, sans aventures rocambolesques, et pourtant… ! Je pense que cette richesse vient du fait que l’auteure ait choisi d’alterner les points de vue. En effet, ces derniers s’alternent en fonction des chapitres. De ce fait, l’histoire est renforcée par la présence de deux visions différentes qui s’affrontent, qui s’opposent, pour mieux se retrouver.

Il est d’ailleurs intéressant de constater que Lady Caldera a choisi d’employer la troisième personne, ce qui est peu courant car on a à faire à plusieurs narrateurs internes. Beaucoup d’auteurs se contentent d’une narration à la première personne dans ces cas là. C’est assez inhabituel pour que je l’ai remarqué.

La plume de l’auteur fait toujours son effet. Elle est à la fois simple et complexe. Simple avec les mots mais complexe par le sens. Je ne sais pas comment l’exprimer autrement. C’est vraiment une auteure que je vous recommande, d’autant qu’elle propose différents genres de roman. Un véritable petit caméléon violet !

Vous l’aurez compris, pour moi ce tome-ci est une réussite. Georgia Caldera n’a pas son pareil pour créer des personnages touchants et torturés, homme ou femme et c’est un plaisir pour moi de la redécouvrir à chaque fois !

***

Et vous, avez-vous déjà lu du Georgia Caldera? Dites-moi tout !

Prenez soin de vous.

signature-coquelicot

6 thoughts on “Hors de question de Georgia Caldera !

  1. Héhé ben oui j’ai envie de dire c’est du Georgia 😀
    Je ne l’ai pas encore lu, j’attendais de savoir quand le prochain sortirai, toujours pour pas avoir ce manque :p
    En tout cas il me tarde ! Je fini mes obligations et j’attaque :p

Me laisser un petit mot ?