Enclave T.2 Salvation d’Ann Aguirre ! (SPOILERS)

enclave T 2 Salvation

Titre : Enclave T.2 – Salvation

Auteur : Ann Aguirre

Maison d’éditions : Le livre de poche, collection Jeunesse

Date de sortie : février 2016

Nombre de pages : 351

Prix : 6,90€

logo_livraddict

La chronique du tome précédent :

Enclave T. 1 dAnn Aguirre

***

Synopsis :

23Dans l’Enclave, j’étais une Chasseuse.

Je protégeais les miens.

Mais à Salvation, je ne suis plus rien.

On me traite comme une môme.

Je dois apprendre à coudre. Porter des robes. Aller à l’école.

Et Del ne m’adresse même plus la parole.

Ce petit paradis sur Terre est vraiment un enfer.

Pourtant, moi, je sais que la menace est toujours là.

Tapie dans l’ombre. Qui nous observe.

Les Monstres nous ont suivis. Ils sont toujours plus nombreux.

Toujours plus intelligents. Toujours plus affamés.

Ils vont nous attaquer. Je le sens.

Ce jour-là, je serai prête.

Mon avis :

Si vous avez lu ma chronique sur le tome un, vous savez que j’ai vraiment beaucoup aimé le début de cette trilogie, puisque je lui avais mis la note de 4/5. J’attendais avec impatience que les éditions Le livre de Poche sortent la suite, afin que je puisse découvrir ce qui arrivent aux personnages.

Dans ce tome deux, nous retrouvons Trèfle, Del, Bandit et Tegan alors qu’ils arrivent à Salvation, une sorte de ville située à la surface, protégée par une enceinte. L’ambiance de ce tome est assez différente de celle du premier volume. En effet, à Salvation la pression subit par les personnages n’est pas aussi forte que celle qu’ils subissaient à Collège (l’Enclave souterraine dont est originaire Trèfle) ou avec les gangs présents à la surface. Salvation est une ville beaucoup plus traditionnelle et sans danger : on choisit son métier, on va à l’école, on épouse qui on le souhaite, etc. . Cependant, la population étant guidée par leurs croyances religieuses (aucune religion n’est spécifiquement indiquée, mais elle prend une place assez importante, tout comme les superstitions), la société est un peu trop traditionaliste : les femmes à la maison et les hommes au travail, si vous voyez le genre.

J’ai donc vraiment adoré ce contraste entre Salvation et le reste du monde. Et le choc culturel qu’il y a eut entre les habitants  de Salvation et Trèfle. Comme elle le dit dans le résumé, tout est très très éloigné de ce qu’elle a toujours connu. Ainsi, durant ce second tome, les personnages doivent réapprendre à vivre et à reconsidérer pas mal de choses, sans perdre de vue la menace qui court toujours. Les réflexions de Trèfle par rapport au mode de vie des habitants de la ville sont parfois assez drôles, car si le lecteur comprend les choses, Trèfle elle a beaucoup de mal, car elle ne connaît que la discipline, la survie et le combat. La notion d’affection, de culture (intellectuelle), de loisir et d’abondance lui sont complètement étrangères et inutiles. De cette façon, Trèfle va devenir beaucoup plus humaine, même si le processus avait déjà commencé grâce à Del.

Pour ce qui est des personnages secondaires, Bandit prend une place plus importante dans ce premier tome et sa rivalité avec Del se fait beaucoup plus sentir. Pour Tegan, je trouve qu’on ne la retrouve pas assez. C’est dommage. De la même manière, pour moi, Del reste encore trop effacé.

En revanche, on rencontre beaucoup d’autres personnages que j’ai, pour la plupart, adoré : M. et Mme Oaks, les parents adoptifs de Trèfles, Veinard, Frank, et d’autres. Par contre, une fois encore, certains sont plus développé que d’autres. J’espère que dans le troisième tome, on verra les davantage les personnages secondaires.

Enfin, pour ce qui est des Monstres, ou Mutants (les espèces de zombies), le mystère s’épaissit. On avait constaté dans le premier tome que certains monstres semblaient plus intelligents que les autres qui ne semblaient pas du tout réfléchir. Et bien ce constat se confirme, mais le lecteur n’en sait toujours pas plus. C’est très frustrant, mais cela est très prometteur pour la suite. J’ai tellement hâte de pouvoir savoir de quoi il en retourne…

Niveau suspense et intrigue, l’auteure a très bien mené les choses. Même si ce livre ne nous dévoile que le séjour des personnages à Salvation, cet intermède a permis à Trèfles et ses compagnons de trouver un but à leur existence, une raison de lutter et de créer un monde meilleur. Salvation est donc à la fois un volume où il y a peu d’actions, et où il se passe beaucoup de choses. Le quotidien au sein de la ville a permis au groupe d’évoluer et d’avancer, de le préparer pour la suite. Pour moi, c’est une réussite, même si on retrouve moins d’originalité dans ce tome-ci, car on découvre une organisation qui nous est familière, contrairement à la société des Enclaves. Le lecteur reste sur sa faim, la tête pleine de question, et n’a qu’une hâte, continuer l’aventure !

Notation 3.5 sur 5

Et vous, que pensez vous d’Enclave? Avez-vous lu cette saga? Vous tente-t-elle? Une référence à me conseiller? Dites-moi tout !

Prenez soin de vous.

signature-coquelicot

2 thoughts on “Enclave T.2 Salvation d’Ann Aguirre ! (SPOILERS)

  1. Oh ! Le tome deux *_*

    Je me rappel à quel point ta chronique du premier tome m’avait donné envie et cette chronique-ci ben me redonne envie !

    Un univers comme je les aime et j’ai juste envie de me donner des baffes en me disant « mais pourquoi tu as pas encore acheté le tome 1 Lucille ?! » XD il faut que je m’y mette !

    Bon et que la paye arrive oui oui oui :p

    En tout cas tes mots trouvent toujours échos chez moi et il faut que je mette à jour ma wishlist 😀

    Gros bisous ma Momo <3

    1. Oui ahah, il était temps !
      Je pense que tu aimerai. Le tome un m’a un peu fait penser à In the after, même si le contexte est tout à fait différent. Cependant, Trèfle est tellement orientée « survie » qu’elle nous fait un peu penser à Amy. L’auteur n’écarte jamais le danger, comme peuvent le faire certains dans leur histoire. Comme dans In the After, c’est une constante.

      Oui, mets là à jour, car la dernière fois, je suis tombée sur un livre que tu possèdez déjà en la parcourant, donc je me suis dis « fait gaffe et suis bien son instagram ! »

      Gros bisous ma Lulu !

Me laisser un petit mot ?