L’empire des auras de Nadia coste !

empire des auras

Titre : L’empire des auras

Auteur : Nadia Coste

Maison d’édition : Seuil

Date de parution : avril 2016

Nombre de pages : 302

Prix : 13,90€

logo_livraddict

***

Synopsis :

2059. 

Les individus sont classés en fonction de leur aura : les bleus ont tous les privilèges, les rouges, jugés dangereux, sont les parias de la société.

Avec son aura bleue, Chloé a été éduquée dans la méfiance des rouges. Mais quand son père se retrouve au chômage, elle doit quitter son lycée privé pour un établissement mixte… où les deux couleurs se côtoient. Très vite, Chloé doit se rendre  à l’évidence : les rouges sont loin d’être les monstres qu’on lui a toujours décrits.

Et lorsque sa propre aura commence à se teinter de rouge, Chloé remet tout en question. Le temps de la révolte est arrivé.

***

Mon avis :

J’ai découvert ce livre fraîchement paru à l’occasion du petit déjeuner des bibliothèques organisé par la librairie L’eau vive pour présenter leurs nouveautés aux bibliothécaires du Gard. A cette occasion, j’ai pu découvrir pas mal de nouvelles histoires pour la jeunesse, tous âges confondus, et notamment L’empire des auras, qui avait été l’un des coups de cœur des libraires.

Ici, Nadia Coste nous propose une dystopie, tout ce qu’il y a de plus classique, mais avec un petit truc en plus. Comme souvent, nous retrouvons une société divisée, entre privilégiés et laissés pour compte, un quotidien opprimé, une révolution, etc.  Cependant, l’utilisation des auras est originale.

Etant donné que l’on nous a spoilé durant la présentation de l’ouvrage, (ce qui est souvent nécessaire pour savoir si un livre est digne de rejoindre nos rayonnages ou non), je connaissais dès le départ la raison pour laquelle les gens « basculent », pourquoi leur aura change de couleur. Je dois dire que cela m’a un peu gâchée la lecture, car ce mystère est clairement en centre de l’histoire. Par contre, étant donné que cette dernière s’adresse plutôt aux jeunes adolescents, quatorze-quinze ans voir treize pour les grands lecteurs, il est fort possible qu’une personne plus mature comprenne la raison du changement. Etant donné que j’étais déjà au courant, je ne peux pas dire si le suspense est garanti, mais pour les plus jeunes, je pense que le pari est gagné.

La plume de l’auteur est légère, facile à lire, mais n’a pas d’identité propre. Pour le public visé ce n’est pas plus mal… Je suis convaincue que cette histoire plaira aux adolescents, mais le manque d’originalité dans la forme et le déroulement de l’histoire peut déranger les lecteurs plus matures. J’ai notamment été par moment déranger par le fait que les personnages pensent beaucoup au sexe, même si cela est logique car c’est la période ou cela titille, mais bon. Dès le premier paragraphe, il est question de garçons, donc c’est peut-être un peu trop pour la vieille dame que je suis XD. D’accord cela travaille, mais est-ce nécessaire d’en parler autant ici, d’autant qu’il ne se passe rien… Je ne pense pas.

En bref, cette histoire est sympa à lire et l’idée qu’a eut l’auteure est vraiment très bonne. Je pense toute fois qu’il y avait matière pour en faire quelque chose de mieux, même pour un public adolescent, car tout est un peu trop lisse à mon goût. Ce n’est pas un mauvais roman, loin de là, mais je pense que la libraire nous l’a tellement bien vendu que mes attentes étaient peut-être un peu trop grandes. Je recommande toutefois ce livre aux « jeunes », car le message que cherche à faire passer Nadia Coste mérite d’être entendu.

 notation 3 sur 5 (2)

Et vous, avez-vous lu ou entendu parler de L’empire des auras ? Dites-moi tout !

Prenez soin de vous.

signature-coquelicot

2 thoughts on “L’empire des auras de Nadia coste !

  1. Aaaaah j’allais dire je veux je veux je veux !
    Mais le fais que certains points que tu énonces peuvent titiller les lecteurs plus mature ça me freine 🙁
    Je me suis rendu compte que ca passe moins ce genre de détails alors qu’avant ça pouvait me passer au dessus… je vieilliiiiiis ;_;

    1. Mouahahahah, moi aussi je vieillis X’D
      Si tu aimes les dystopie, je te la conseille quand même car il y a quand même la question du « pourquoi on bascule ». Quand on n’est pas spoilé, c’est le truc durant toute la lecture, qui doit te travailler. Moi quand je l’ai lu, comme je le savais, je trouvais cela logique et évident, mais si on ne sait pas… Je ne sais pas. Un jeune ne devinera pas (je crois), une personne plus expérimentée peut-être… Je ne peux pas trop dire. Mais le message est sympa je trouve. ^^

Me laisser un petit mot ?