Psy, convertie à l’Islam et féministe de Dominique Thewissen

51hg3gdaVLL._SX321_BO1,204,203,200_

Titre : Psy, convertie à l’Islam et féministe – Les fleurs du bien

Auteur : Dominique Thewissen

Maison d’édition : La boîte à Pandore, collection Témoignage & Document

Date de parution : 2015

Nombre de pages : 256

Prix : 17.90€

Résumé :

Qu’est-ce qui peut bien pousser une femme, mère et grand-mère, née dans une famille catholico-protestante mâtinée d’athéisme à se convertir à l’islam?

C’est le parcours inédit de Dominique Thewissen, femme engagée, professeur de religion islamique, conférencière écoutée et psychothérapeute en prise directe avec le terrain.
Aujourd’hui, où le monde musulman est en proie à des soubresauts terribles, beaucoup de voix s’élèvent dans la sérénité, le partage et l’ouverture. Celle de Dominique est de celles-là.
Son histoire, qu’elle croque avec humour, et la profondeur de l’introspection est celle d’une femme qui s’est battue contre le mépris, la violence et la douleur qui ont parsemé sa vie personnelle. Son récit ouvre la porte, avec justesse, sur une communauté arabo-musulmane qui est de plain-pied dans le monde d’aujourd’hui.

Mon avis :

Je remercie encore Mathilde des éditions La boîte à Pandore pour m’avoir proposée de découvrir cet ouvrage. 

Je dois dire que cette chronique est certainement la plus difficile à rédiger pour moi. En effet, j’aurais énormément de choses à dire, mais nous ne sommes pas là pour créer un débat.

J’étais très curieuse de découvrir quel était l’ouvrage de Dominique Thewissen, car son histoire est loin d’être banale et son parcours suscite le respect même si je ne suis pas tout le temps d’accord avec elle parce que je suis agnostique.

Du fait de ma condition, j’ai eu beaucoup de mal à me projeter durant ma lecture. Pour moi, le choix de la conversion, de croire en Dieu (quel qu’Il soit et quelque soit Son nom), doit être une démarche complètement personnelle, dans le sens où cela ne doit pas être dicté par des facteurs externes : entourage, pertes, besoin de se raccrocher à quelque chose. Souvent, les gens se convertissent afin de répondre à un besoin, parce qu’ils traversent un moment difficile. Alors que pour moi, la réflexion doit se faire sans cela. Pas par besoin, mais par conviction. Je ne dis pas que la conviction ne vient pas même si on se tourne vers la religion par besoin, mais pour moi, cela doit venir avant le besoin. Je ne sais pas si je suis très claire… Dans tous les cas, je ne jette pas la pierre. Chacun fait, vit et croit ce qu’il veut, de la façon dont il le souhaite. Je dis simplement que j’ai du mal à comprendre, d’autant que l’auteure s’est convertie après avoir rencontré son époux, qui est musulman et côtoyer des personnes qui sont musulmanes. Donc pour moi, les facteurs extérieurs sont clairement là.

Ce qui me dérange également dans les religions, c’était et c’est également vrai avec le catholicisme, c’est la confusion trop souvent faite entre le cultuel (le culte) et le culturel (la culture). L’auteure mentionne cette différence dans son livre et cela m’a fait du bien, parce que beaucoup de croyants ne font pas de distinction et beaucoup d’horreurs sont encore commises aujourd’hui « au nom de la religion », notamment les mariages arrangés des jeunes filles (je ne parle pas des actes terroristes, car pour moi cela n’a rien à voir avec la religion).

Ici, je découvre l’Islam autrement grâce à l’auteure même si, comme je le disais, je ne suis pas tout le temps d’accord. Elle essaye de nous expliquer de façon simple et éclairée, sans nous imposez son opinion, ses croyances, son mode de vie, ce qu’elle est. À travers son livre, on sent que c’est une personne extrêmement tolérante et bienveillante. Son témoignage fait un bien fou dans notre monde actuel.

J’ai aimé le fait que Dominique Thewissen tente de nous expliquer comment elle en est venue à ce qu’elle est aujourd’hui : son enfance difficile, son manque de stabilité à l’époque, ses relations amoureuses, ses enfants, sa foi, ses réflexions, son métier etc. Elle ne parle pas uniquement de la religion, elle parle de sa vie et de tout un tas de sujets qui peuvent être considérés comme tabou, que ce soit par les musulmans ou les autres. Elle ose parler. 

Je trouve son témoignage très intéressant et instructif. L’auteure nous donne beaucoup de matière à réfléchir et elle devrait être lue par beaucoup de monde, croyants ou non.

notation 3 sur 5 (2)

***

Et vous, est-ce que le livre de Dominique Thewissen vous intéresse? Avez-vous déjà lu quelque chose de similaire? Dites-moi tout !

Prenez soin de vous !

Bisous, tendresse et coquelicots !

10 thoughts on “Psy, convertie à l’Islam et féministe de Dominique Thewissen

  1. Ah la religion sujet délicat à aborder pour une chronique ! Du coup bravo pour l’avoir fait !

    Personnellement c’est un sujet qui ne me plait pas, je respect chacun, les croyances de chacun mais ce n’est pas mon truc quoi ^^

    Je pense que pour ce livre également j’aurai les même ressentis que toi mais j’admire l’auteure qui parle de son parcours ^^

    1. Oui c’est un sujet délicat. Et le sujet m’intéresse à petite dose ^^ le parcours de l’auteure m’a interpellée (à cause du titre), mais je ne me lancerai pas dans ce genre de lecture trop souvent, car comme je le disais, je ne comprends pas ahah. J’essaye, mais il n’y a rien a faire. Je ne peux que saluer la démarche de l’auteure que je trouve très honorable et nécéssaire pour les personnes qui s’y retrouvent.

  2. Coucou Poppy, déjà très printanier et délicat ce nouveau design ! C’est chouette ce changement de parure. Sinon j’avais envie de voir ton avis sur ce livre que je trouvais intriguant par son témoignage. Je trouve ta chronique super et partage ton point de vue sur les facteurs externes. Ce n’est pas un livre vers lequel je me tournerai mais je trouve que cela peut être intéressant pour en apprendre d’avantage sur l’islam et son parcours personnel qui la amenée à cette conversion.

    1. Coucou toi! Je suis contente que ce nouveau look te plaise ☺️ pour ce qui est de la chronique, c’était assez compliqué. J’ai ajouté et enlevé plein de trucs avant d’en être à peu près satisfaite! Je comprends que ça ne soit pas le genre de livre que tout le monde aime, mais de temps en temps, j’aime bien et j’ai trouvé que le moment s’y prêtait bien malheureusement! Bisouuuuus!

Me laisser un petit mot ?