Entretien avec l’auteure Julie Grêde !

Coucou tout le monde !

Aujourd’hui, je reviens avec un type d’article que j’aime beaucoup et qui a également l’air de vous intéresser , un entretien avec un auteur. Cette fois-ci, c’est Julie qui s’y colle et je l’en remercie ! Julie Grêde est une jeune auteure belge de trente-trois ans. Ayant fait des études de philologie, elle débuta sa carrière en tant que libraire. Aujourd’hui, Julie est maman d’une petite Chichou et elle ne vend plus de livres, elle les écrit.

Si vous me suivez depuis un petit moment, le nom de Julie doit vous dire quelque chose puisque j’ai eut la chance de pouvoir vous présenter tous ces livres ces derniers mois.

julie grêde

(Les illustrations proviennent de son site internet)

Elle m’a contactée durant le mois de novembre 2015 afin de me présenter Superglu pour coeur brisé, son dernier livre paru alors. Le sujet du livre, ainsi que sa façon de le présenter m’ont attirée tout de suite. Nous avons échangé quelques mails et de fil en aiguille, Julie m’a gentiment fait parvenir ses trois ouvrages et mise en relation avec les Éditions La boîte à Pandore.

Si vous n’avez pas lu mes chroniques sur les livres de Julie, je vous laisse les liens (titres en vert mint) ainsi que les synopsis !

couv-sein-ou-biberon (1)

Sein ou biberon? Choisi ton camp !

Il est une guerre ignorée, largement tue par les médias, qui pourtant fait rage depuis des décennies. La « Milky War » terrorise chaque jour de jeunes femmes et le monde s’en fout !
Si tu es une future maman pas encore maman, tu ne sais rien de tout cela. Pourtant, tu vas savoir. Tu vas te prendre le truc en plein dans la g… dans le pif, ou, plutôt, en plein dans les nichons. Surtout si tu as des copines, une famille. Surtout si tu as une belle-mère.
Tout le monde va se mettre à parler de tes roploplos. On va les analyser sans pudeur, les détailler. Si tu te prononces pour les allaitantes, tu liras dans les yeux de ton vis-à-vis tantôt l’admiration, tantôt le franc dégoût. Quiconque te croisera aura une opinion sur le sujet. Et si tu te prononces pour les biberonnantes, c’est aux allaitantes que tu auras affaire…
***

julie-grede-histoire-e1436790539427Les + grands chagrins d’amour

Et si c’était par amour de son pays que le roi Henri VIII s’était débarrassé de cinq de ses six épouses?

Quel est cet amour pleuré par Marguerite d’Autriche qui la pousse à refuser la couronne anglaise et à rester veuve à seulement vingt-quatre ans?

Roman Polanski serait-il devenu ce réalisateur si controversé si un tueur en série n’avait pas massacré son épouse adorée et l’enfant qu’elle portait?

Découvrez les chagrins d’amour les plus bouleversants qui ont touché les grands de ce monde, à travers le temps. Pour les amoureux de l’Histoire, mais aussi tout simplement pour les amoureux.

***

superglu pour coeur brisé Superglu pour coeur brisé 

Un chagrin d’amour t’a brisé le cœur, tu aimerais qu’on te foute la paix et que l’on cesse de te dire qu’il serait temps de « passer à autre chose ». Oui, en gros, tout le monde te bassine avec ça. Et comme si ça ne suffisait pas, juste la nuit où tu parviens enfin à dormir un peu paisiblement, tu te réveilles en sentant une présence dans ta chambre : une espèce de nana-spectre affublée d’une tablette Apple rose fuchsia à paillettes se tient près de toi et prétend qu’elle va te guérir de ton chagrin d’amour. 

Superglu te servira de guide, à travers notre culture populaire, pour réparer ton petit cœur meurtri. Comme un pansement, découvre les cœurs brisés de Mélanie Ravenswood, Anne Frank, Ross et Rachel, Gabrielle Russier, Serge Gainsbourg, William Wallace, le marquis de Montespan…

***

Mes questions :

1. Durant nos échanges, je n’ai pu que remarquer ta personnalité enjouée et ton monde haut en couleur. Comment te décrirais-tu? 

Lorsque je propose l’un de mes livres à quelqu’un -blogueuse, journaliste ou autre-, mon premier leitmotiv, c’est d’être sincère. Je me demande : alors qu’est-ce que tu as vraiment envie de dire… et je l’écris ! Mon côté un peu fofolle et enthousiaste allié à cette tentative de sincérité, ça donne des mails comme ceux que je t’ai écrit 

2. Comment t’es venu le goût d’écrire?

In utero. C’est héréditaire, ma maman a toujours voulu écrire aussi.

3. Quel est ton rapport avec la lecture? Lis-tu beaucoup? Quels genres?

J’ai commencé à lire dès que j’ai su, vers 6 ans. Je lis tant que je peux, plus quand j’ai le temps, évidemment. Autant que possible. C’est mon oxygène. Un peu tous les genres, pour le moment pas mal de romances et de dystopies. Mais j’ai aussi dans ma bibliothèque, des thrillers, de la fantasy, des contemporains… un peu de tout.

4. Qu’est-ce qui t’inspire? Y a-t-il des livres, des personnages, des faits, des gens, des choses qui t’ont donné des idées? 

Tout m’inspire ou peut m’inspirer, enfin j’espère !

5. Que fais-tu dans la vie en dehors de l’écriture? 

Professionnellement, à part écrire des livres… j’écris d’autres choses 😉 Et sinon, je m’occupe de ma fille, de mon homme, de ma maison. Rien d’original, sorry.

6. Les livres que tu as écrits ont dûs demander énormément de recherches, comment travailles-tu? Comment concilie-tu ta vie personnelle, ton travail et tes écrits?

Question très dure… Je vais répondre par une entourloupe : comme je peux, difficilement !

7. Ce faire publier est quelque chose de difficile et compliqué. Comment cela s’est passé pour toi?

Je ne fais jamais rien comme tout le monde… J’ai envoyé un CV et une lettre de motivation à Louise à La Boîte à Pandore, je cherchais un nouveau boulot. Elle m’a répondu : on n’a pas du tout de travail mais j’adore votre façon d’écrire, vous voulez m’écrire un livre ? Si si, juré, ça s’est passé comme ça !

[https://byebyeb.wordpress.com/les-livres-de-julie/]

8. Que pensent tes proches de tout cela? Ont-ils lu tes livres? 

Disons que les tout proches ont un peu de mal et ne les ont pas lus mais j’ai pas mal de copines et autres nanas de ma famille qui suivent mes petites bafouilles avec beaucoup d’enthousiasme.

9. As-tu un futur projet d’écriture? Sur quoi porterait ton prochain livre?

Dans quelques jours sors « L’Histoire sanglante des ragnagnas. Les filles savent pourquoi », je viens de rendre un manuscrit qui s’appelle « Ce que Walt ne vous dit pas. Ils ne vécurent pas heureux jusqu’à la fin des temps » et, dès demain, je m’attèle à mon premier roman, je suis excitée et paniquée.

10. Quand on lit tes livres, on a l’impression que tu écris surtout pour les femmes. Est-ce que l’homme ou l’enfant sera à l’honneur dans un peut-être futur prochain livre? 

J’espère que les hommes liront « Ragnagnas », mais bon… Mon livre sur « Walt », qui sort en avril, parle tout du long d’un homme que j’admire. Et, en juin sera aussi disponible en librairie une petite histoire qui s’adresse aux enfants : l’histoire d’une ponette rebelle, Mira.

11. Comment t’es venu l’idée d’écrire sur l’allaitement? As-tu lu des livres qui traitaient ce sujet quand tu as été enceinte?

« Sein ou biberon », c’est le livre dont j’avais besoin, que j’ai cherché à lire, quand j’étais enceinte et qui n’existait pas. Je l’ai écrit pour la femme enceinte que j’étais, en espérant aider celles qui le sont ou le seront.

12. Étant donné ta bibliographie, on constate que tu aimes écrire sur l’amour (mais d’une façon assez originale), pourquoi? 

L’amour est un sujet que j’adore mais un sujet éculé. Sans angle original, un livre sur l’amour, non seulement se noie dans la masse, mais n’a pas grand intérêt !

13. Tu n’hésites pas à te mettre en scène dans tes livres, tu accompagnes souvent le lecteur. Cette proximité est-elle importante pour toi? Est-ce que cela t’a manqué dans Les + grands chagrins, où ta présence se fait un peu moins sentir? 

Oui, cette proximité est primordiale, j’en reviens à ma première réponse, c’est plus facile d’être sincère lorsque l’on parle de soi. Et je suis dans « Chagrins », même si c’est différemment, je me suis identifiée à chacune des personnes dont je raconte l’histoire. C’est vraiment un livre qui m’a brisé le cœur à chaque chapitre (tout comme pour « Supeglu »), plus d’un an après la fin de la rédaction, je reste complètement obsédée par les destins de Sharon Tate et de Roman Polanski, par exemple. Cette histoire-là fait partie de moi pour toujours maintenant.

14. Entre les histoires contenues dans Superglu pour cœur brisé et celle que tu relates dans Les + grands chagrins d’amour, quelle serait l’histoire qui t’as le plus marquée-touchée? Et pourquoi?

Je viens un peu de griller ma réponse à la question précédente… mais toutes m’ont marquées. Ce sont toutes des histoires même qui faisaient déjà partie de moi avant. Par exemple, j’avais vu « Le Vieux Fusil » très jeune et la scène où Romy Schneider a une espèce de prescience de sa future mort par le lance-flamme me vient souvent à l’esprit depuis. Cette impression de déjà-vu à l’envers m’arrive régulièrement et je trouve que le film, là, est très juste.

15. Un conseil pour toutes les personnes qui veulent se lancer dans l’aventure? 

L’aventure de l’écriture ? C’est comme pour toute passion, il faut le faire par amour, pour aucune autre raison.

***

Je remercie mille fois Julie, pour nos échanges, pour m’avoir trouvée (XD), pour tout ce que j’ai appris et pour avoir pris le temps de répondre à ce petit questionnaire ! Je suis contente de constater à quel point son parcours est différent de celui de Christelle. C’est tellement intéressant de savoir (la curieuse en moi s’affole) ! Donc merci pour tout ! Je suis également ravie de voir que la machine continue ! Tes prochains livres promettent et je suis très curieuse de voir ce que va donner ton livre pour enfant (déformation professionnelle !).

En tout cas, j’espère que cet entretien vous aura plu et intéressé ! J’espère vous en proposer d’autres à l’avenir !

Prenez soin de vous !

Bisous, paillettes et coquelicots !

15 thoughts on “Entretien avec l’auteure Julie Grêde !

  1. Comme tu le sais j’aime beaucoup ce concept d’interview ^^

    Ce fut un plaisir d’en savoir plus sur l’auteure que j’ai découvert grâce à tes chroniques ^^

    De plus tes questions sont au top, je sais que tu craignais de ne pas en trouver et bien pas de soucis là dessus ^^

    Bisous Maureen !

    1. Merci ! Je l’aime beaucoup aussi, j’y tiens ! Pour moi, c’est toujours quelque chose d’énorme de rencontrer des auteurs et leur parler (en dédicace, j’ai l’air d’une idiote X’D).
      Oui, cette fois aussi j’ai été inspirée, j’espère que ça sera toujours le cas!
      Bisous ma belle !

      1. Je comprends xD y’a Joris Chamblain qui est en dédicace le jour de mon anniv dans ma boutique de manga j’irai avec mon homme mais j’angoisse de pas savoir quoi dire ou autre ^^’

        J’en doute pas ! ^^

        Bisous ma Maureen <3

          1. Oui t’inquiète pas ! ^^ Ça va bien se passer ! Tu as de la chance qu’il soit pile dans ta librairie ! Ça ne m’est jamais arrivé X’D

          2. Il y a pas mal de dédicace mais je ne connaissais jamais du coup… voilà xD
            Mais là en voyant la pancarte j’étais « wouah wouah wouah pause ! Faut qu’on y aiiiiiiiille » xD

Me laisser un petit mot ?