Invincible d’Amy Reed ! (Alerte spoiler!)

invincible T1

Titre : Invincible

Auteur : Amy Reed

Éditions : Mosaïc

Date de parution : Octobre 2015

Nombre de pages : 314

Synopsis :

Je ne vous apprends rien : l’hôpital, ça craint. Surtout quand on pense qu’on va mourir et qu’on voit les autres qui ont toute la vie devant eux. Alors vous allez me trouver sacrément ingrate si je vous dis que finalement, la maladie ne m’a pas eue, que je suis bien vivante, et que pourtant je suis sonnée. À terre. Agressive. En colère.

Parce que je n’avais pas prévu ça. VIVRE.

Parce que tout le monde attend de moi que je sois heureuse. Ce que je suis? Une fille qui cherche sa route. Et le seul qui me prend telle que je suis, c’est Marcus…

***

Mon avis :

Alors déjà un petit mot sur la couverture, car comme je n’ai pas du tout entendu parler de ce livre avant de le croiser en boutique (et de le prendre). C’est clairement la couverture qui m’a attirée et qui a fait que je me suis intéressée à cet ouvrage (validation après lecture du synopsis!). Je la trouve superbe et je dis bravo aux éditions Mosaïc (qui font partie du groupe Harlequin, il me semble).

Pour ce qui de l’histoire, une fois encore, je déplore une fois encore la maladresse quant au choix du synopsis. Comme pour le livre Les enfants des dieux T.1, Opprimés de Jessica Therrien , le résumé de la quatrième de couverture en dis beaucoup trop sur l’histoire.

En effet, il nous laisse penser (en tout quoi, moi je pensais comme ça) que le livre démarre quand Evie, notre héroïne, est déjà guérie et qu’elle reprend sa vie chez elle avec sa famille, alors que pas du tout! Quand le livre démarre, Evie est à l’hôpital et est toujours malade (cette partie dure d’ailleurs longtemps). Du coup, BAM, premier spoil. Merci bien ! De ce fait, je lisais le livre et j’attendais que la guérison arrive. Elle n’arrive qu’au début du deuxième tiers du livre (page 111). Donc vraiment, pourquoi avoir tourné le résumé de cette manière?!

Ensuite, Mr. Synopsis a encore frappé: à la fin, il nous mentionne Marcus. Seul problème, c’est que une fois encore, ce cher Marcus on ne le voit qu’à partir du milieu du livre (page 160). Donc j’attendais Marcus et il ne venait pas…

Du coup, je dois avouer que même si j’ai aimé ma lecture, les attentes que j’en avais à cause du résumé m’ont pas mal gâchée le plaisir. J’attendais la guérison et Marcus qui sont annoncés et connus dès le départ, mais dans le livre, ils mettent du temps à arriver. Je précise que cela n’a rien à voir avec un mauvais découpage de l’histoire de la part de l’auteur. Je trouve juste que pour le coup, le résumé ne met pas en valeur l’histoire et en révèle trop.

En effet, j’ai beaucoup aimé la manière de présenter les choses par l’auteur, même si j’attendais tels ou tels faits à cause de la quatrième de couverture. Indépendamment de ce résumé j’ai adoré comment Amy Reed a mis en place son histoire.

Toute la première partie, centrée sur la vie Evie à l’hôpital, est nécessaire pour comprendre pourquoi l’héroïne va entrer dans cette spirale de haine et de colère envers elle-même et le monde. Vraiment, je trouve que le découpage de ce roman bien fait et la plume de l’auteur, agréable à lire.

J’ai adoré suivre cette adolescente perdue et incomprise qui cherche à survivre après avoir perdu le goût de vivre. J’aime beaucoup le personnage et je le comprends pas mal dans sa démarche et son raisonnement, même si je ne suis pas d’accord avec certains de ses choix (en même temps, je ne suis pas à sa place). Par exemple, la chose que  je n’ai pas du tout apprécié chez elle (et c’est la seule chose en faite. Je peux comprendre tout le reste même si je ne réagirai pas forcément de la même manière) c’est le fait de partir de l’hôpital sans se retourner. Je m’explique : une fois sortie, car considérée comme guérie, Evie ne va plus donner signe de vie aux personnes qu’elle côtoyait à l’hôpital, ses amis qui sont aussi malades. Je peux comprendre que cet environnement ne lui rappelle rien de bon, mais les amis qu’elle laisse derrière elle, avec qui elle a tant partagé et qui la comprenait…  Ça non, définitivement je n’ai pas aimé. Ça m’a fait mal. Ceux qui ont lu le livre comprendront, moi je n’ai pas aimé cet aspect du personnage, je peux comprendre en partie, mais couper les ponts de cette façon avec des gens proches… non ! C’est un petit point du roman, mais c’est quelque chose, qui moi m’a marquée, un aspect de l’héroïne que je n’ai pas compris.

Hormis cela, je comprends tout à fait le ressenti d’Evie, car l’auteur sait très bien l’exprimer. Tout semble logique et justifié dans ses sentiments et ses actes, même si le lecteur voit les catastrophes arriver. En effet, Evie va lutter pour trouver sa place et va malheureusement rentrer dans une spirale infernale. Je n’en dis pas plus, mais c’est un personnage qui est touchant et attachant.

J’ai également adoré d’autres personnages dans cette histoire. Tout d’abord, il y a Stella et Caleb, qui m’ont beaucoup plu. Ils ont chacun leur personnalité et un passé, et il y a également Marcus. J’ai beaucoup aimé Marcus, c’est un garçon qui m’a beaucoup touchée par son passé et sa façon d’être. Il a pas mal souffert et Evie est la seule personne qu’il laisse l’approcher depuis longtemps. D’après ce que j’ai vu sur Booknode, le second tome devrait être de son point de vue. J’ai donc hâte de lire la suite, surtout que la fin est horrible et que l’on a clairement envie de savoir ce qu’il va se passer.

En définitive, j’ai découvert une belle histoire, malgré le fait que ma lecture ait été gâchée par un résumé un peu trop spoilant. J’ai apprécié que ce livre aborde un sujet tabou : la survie après la maladie. Du fait que les gens ne sont pas forcément heureux d’être en vie pour X raison. C’est le genre de choses dont il ne faut, normalement, pas parler car ce n’est pas politiquement correct (oui, je déteste le politiquement correct. Je ne comprends pas ce besoin que l’homme à de s’entraver ainsi avec des codes et des manières qui , à mon sens, n’ont pas lieu d’être. La vie est déjà assez compliquée sans que l’on s’embarrasse avec des idioties). J’aime que l’auteur n’ait pas hésité à aller au delà de ce qu’on lit ailleurs. En général, les livres qui traitent de maladie, comme on en voit beaucoup en ce moment, parlent peu de l’après, de ce qui se passe après le cancer. J’ai donc aimé ce livre pour cela. J’attends le tome deux avec grande impatience. 

***

Ma note : Notation 4 sur 5

Crédits image : le site internet de livraddict.

logo_livraddict

***

Et vous, est-ce que vous aviez entendu parler de ce livre avant? Est-ce qu’il vous tente? Dites-moi tout !

Prenez soin de vous.

signature-coquelicot

2 thoughts on “Invincible d’Amy Reed ! (Alerte spoiler!)

  1. Coucou Maureen !

    Je n’ai pas lu ce livre mais personnellement avec ce résumé, je me serais attendu à débuter le récit à l’hôpital avec le personnage encore malade. Après il est vrai que du coup ils n’auraient pas dû parler de la rémission d’Evie afin de garder du suspens et qu’on puisse se demander si ça va s’arranger ou non…

    Sinon le côté très égoïste du personnage me dérange rien que dans ta chronique… Tournée la page d’accord mais faire une croix sur des gens qui ont été un soutiens et qui ont besoin de soutiens ça me dérange aussi…

    Bref ! Contente d’avoir lu ta chronique comme toujours ! ^^

    1. Oui, moi aussi mais genre quand on lui annonce qu’elle va guérir, ou juste un peu avant. Là on remonte vraiment beaucoup en arrière, du coup, le synopsis spoile, je trouve. ^^
      Oui pareil. Après, je ne suis pas dans sa situation donc je ne sais pas comment je réagirais, mais je me plaît à croire que j’agirais différemment.
      Je t’en prie ! ^^ Bisous !!

Me laisser un petit mot ?