Lire autrement, mais pas tout à fait…

Coucou tout le monde !

Aujourd’hui, je reviens avec un article un peu spécial, puisque je ne vais pas vous parler beauté ni chronique littéraire. J’ai décidé d’aborder un sujet dont on parle de plus en plus depuis quelques temps déjà. Certains son conquis, d’autres adhèrent après réflexion et d’autres sont complètement contre. Je viens vous parler de la liseuse électronique et du livre numérique.

IMG_5315

Étant une grande lectrice, dans la mesure où je lis beaucoup ^^ , je me suis posée la question d’acquérir une liseuse ou non. J’ai franchi le pas il y a quelques années, quand la Fnac avait sorti sa première liseuse, le Fnacbook. En effet, je trouvais l’idée intéressante. Pouvoir amener plein de livres partout avec soi sans les abîmer ni être encombré, c’est vraiment quelque chose que j’apprécie. Cependant, à l’époque, le livre numérique n’attirait pas autant de monde qu’aujourd’hui. Le choix de livres était plus limité et trouver des ebooks sur internet était impossible sans passer par les librairies en ligne. De plus,  face aux capacités limitées du Fnacbook (le tactile, le manque de fluidité, les problèmes de mises à jour…), j’ai vite déchanté.

Ainsi, j’ai mis cette liseuse de côté et ait continué à lire, de temps à autre, des ebooks que je possédais sur mon ordinateur (grâce au logiciel Calibre, si cela vous intéresse). Ce n’était pas pratique et mes yeux se fatiguaient très vite (surtout quand on voit le temps que je passe sur l’ordinateur en temps normal!).

IMG_5329

La question de la liseuse est revenue en force quand je me suis remise intensément à la lecture en septembre 2014 (après près de quatre ans d’inactivité livresque à cause de ma licence et de mon master). En effet, le monde du livre numérique avait bien évolué. La Fnac a sorti sa fameuse liseuse Kobo, plus performante que le Fnacbook, concurrençant ainsi Amazon et sa Kindle. Mais une fois encore, je n’étais pas très emballée à cause de ma déception avec le Fnacbook.

J’ai été convaincue du bienfait de la chose par la booktubeuse et blogueuse littéraire Nine qui est une fervente partisane du livre numérique. Étant formée pour le travail en bibliothèque, je ne perçois pas du tout le livre numérique comme étant une menace pour le livre papier. C’est une évolution, rien d’autre.

Devant l’engouement suscité par ces petites machines, je me suis à nouveau laissée convaincre et le pas a été franchi en septembre. Ma mère m’a offerte une Kobo Aura (cadeau de Noël hyper en avance >.<) . Je l’utilise depuis. J’en suis ravie.

***

IMG_5323

Pourquoi acheter une liseuse quand on a un ordinateur ou une tablette (ou un smartphone…) ?

  • Parce que cela abîme considérablement les yeux.
  • Parce que ce n’est pas pratique.
  • Parce que c’est prévue exclusivement pour la lecture, contrairement aux autres appareils…

Voici les raisons principales. Alors effectivement, les personnes qui lisent peu n’auront pas véritablement l’utilité d’une liseuse et la tablette peut suffire, mais si vous lisez plusieurs heures par jour, la liseuse est l’idéal.

Ensuite, pourquoi utiliser les livres numériques au lieu des livres papiers?

Les raisons sont évidentes (pour moi) :

  • gain de place
  • on évite d’abîmer les livres
  • on dépense moins d’argent
  • la lecture est plus agréable (oui oui)
  • plus besoin de lumière d’appoint
  • on tue moins d’arbres
  • etc.

Beaucoup de livres sont facilement trouvables sur internet. On y retrouve pas mal d’ouvrages gratuits, notamment les œuvres libres de droit. Certains sites proposent le téléchargement de livres (me contacter pour plus d’informations) et les librairies en ligne tel que la Fnac ou Amazon proposent un large choix de livres numériques.

IMG_5352

L’utilisation de la liseuse permet de ne pas abîmer les livres dans le sac. Étant une grande maniaque quand il s’agit de mes bouquin, je déteste avoir des ouvrages aux coins cornés. La liseuse me permet donc d’emporter une grande quantité de livre avec moi sans en abîmer aucun.

Et enfin, la lecture sur liseuse est beaucoup plus agréable. Pas besoin de chercher une position pendant la lecture, la liseuse est très légère et compacte. Je n’ai pas a me préoccuper de l’état du dos de mon livre, de savoir si je l’abîme, ou autre (notamment en ce qui concerne les ouvrages épais dont le dos casse si on l’ouvre trop).

IMG_5357

De plus, comme la liseuse est réservée exclusivement à la lecture. L’écran des liseuses est mât (ce qui permet d’éviter les reflets), avec un système à l’encre électronique qui permet d’obtenir de bons contrastes. De ce fait, ces écrans imitent très bien la feuille de papier. Il faut aussi mentionner que la nouvelle génération de liseuses éclairées  ne sont pas rétro-éclairées, comme le sont les écrans d’ordinateur, de tablettes tactiles et de smartphones. En effet, ce qui abîme les yeux quand on regarde un écran, c’est le système de rétro-éclairage que l’on retrouve sur tous ces écrans. Avec la liseuse, la lumière vient du dessus et ne tape donc pas contre notre rétine. La lumière est directement projetée sur l’écran, vers le bas, tandis qu’avec les écrans rétro-éclairés, la lumière vient du dessous et se projette vers nous et notre œil. C’est ce qui fait que l’œil fatigue quand on regarde la télé ou que l’on est à l’ordinateur.

IMG_5361

Ainsi, l’écran d’une liseuse remplace très bien les feuilles d’un livre papier, contrairement à ce que l’on pourrait croire (vive les idées reçues et les à priori !).

C’est un objet qui est très flexible dans le sens où, aujourd’hui, nous pouvons tout à fait inclure des annotations, surligner des passages, enregistrer des citations et même chercher la définition ou la traduction de mots dans des dictionnaires installés sur l’appareil. Au final, le eBook apporte autant de possibilité qu’un livre papier sur lequel nous pouvons écrire, surligner et marquer les pages…

Alors effectivement, la lecture est quand même différente. Les sensations ne sont pas identiques. Même si la prise en mains des lieuses est très bien, ce toucher ne remplace pas le contact avec le  livre physique, l’odeur du papier et de l’encre. Rien ne remplace l’objet livre en lui-même.

Utiliser les livres numériques ne signifie donc pas que les ouvrages papiers vont disparaître, loin de là. En ce qui me concerne, cela me permet un gain de place et d’argent. Puisque je lis les ebooks, je peux me concentrer sur mes coups de cœur et ainsi diminuer mes achats livresques et éviter d’acheter des livres papier que j’ai moyennement aimé. En bref, je ne peux plus me passer de ma liseuse, mais je garde précieusement mes bouquins. Je continuerais à en acheter, toujours !

IMG_5335

Pour un passionné, un livre numérique ne remplacera jamais le livre papier. Ce ne sont pas deux formats qui s’affrontent. Au contraire, les deux s’alimentent l’un l’autre et peuvent être complémentaires. C’est ainsi que je le vois.

***

Et vous, que pensez vous de cette révolution du livre numérique? Pour, contre? Dites-moi tout !

Bises, prenez soin de vous !

19 thoughts on “Lire autrement, mais pas tout à fait…

  1. Super article, je suis complétement d’accord avec toi, on peut aimer à la fois les livres papiers et la lecture numérique. Perso, j’ai une Kindle de base que j’avais eu en promo il y a un an et demi maintenant, parce que je n’étais pas convaincue du tout et que je ne voulais pas mettre trop d’argent dans quelque chose qui n’allait pas vraiment me plaire (j’en avais surtout besoin quand je suis partie en Erasmus, parce que clairement je ne pouvais pas amener tous mes livres avec moi dans l’avion ^^’), mais finalement maintenant j’adore ma liseuse ! Je préfère toujours les livres papiers, mais j’utilise énormément ma Kindle 🙂

    1. Merci ^^ Comme je ne quitte plus la mienne, je me suis dit que j’allais lui rendre hommage et essayer de convaincre les gens que le livre numérique, ce n’est pas si mal que ça.
      C’est tellement pratique et c’est tout aussi agréable qu’un livre papier, je trouve.

      1. Haha tu as tout à fait raison ! L’une des choses que je regrette avec la mienne c’est qu’il n’y a pas d’éclairage étant donné que c’est une version de base et c’est vrai que ça manque un peu. Mais bon, à part ça je l’adore !

  2. J’ai envie de dire tout pareil !! Je suis ravie de ma Kobo Aura mais ce n’est pas pour autant que je délaisse mes livres car comme tu le dis si bien les deux formats se complètent. J’avais également fait un article à ce sujet : http://empeche-moi.fr/2015/06/17/ma-liseuse-kobo-aura-une-bibliotheque-dans-mon-sac-a-main/. Tu n’en as pas parlé, mais j’avoue que ça m’éclate de suivre mes statistiques de lectures, je trouve que ça rend la lecture assez ludique ^^ Bises !

    1. ^^ Souvent les avis se rejoignent, je ne connais aucun propriétaire de liseuse qui n’en soit pas content! Je vais lire ton article de suite.
      Oui je n’en ai pas parlé, car toutes les liseuses n’offre pas cette possibilité de voir les stats de lecture ^^ Bises!

  3. Coucou !

    On a déjà débattue de ça bien des fois ! Je suis contente de voir que tu en a fait un article, c’est une bonne idée ! ^^
    Moi je me tate encore mais j’en ai vraiment envie car sur le portable, les yeux s’abime, moi ça me donne mal à la tête au bout d’un moment etc etc (tu sais déjà tout ça je ne vais pas rabacher lol) du coup je pense que Noël sera décisif haha ou si ça ne l’est pas, je pense céder sur un coup de tête ! En plus avec tout les livres que tu m’as passer en format numérique, j’en ai marre de les entendre m’appeler et de devoir leur réponde « je peux pas tous vous lire comme je veux je dois y aller molo » les pauvres ! :p

    1. Je suis contente que l’article t’ait plu. Oui ^^ on en a déjà parlé et franchement, vu la quantité de livre que tu lis et le fait que tu supportes mal de lire trop longtemps sur le portable, je pense que tu revivras le jour ou tu auras une liseuse ^^ Et pour les ebook, comme je te le dis souvent, si tu as des titres en tête qui te plaisent, donne-moi les. Je pourrais te les trouver! Bises!

  4. Coucou 🙂
    Comme tu le sais je suis une accro au livres mais avec la lisseuse je n’arrive pas, ma cousine ma prête la sienne car je voulais lire un livre qu’elle avait en e-book, mais je n’ai pas réussi à me plongée dans l’histoire, je touché l’écran le texte changer, une vraie galère pour moi, j’ai fini par acheté le livre. Je suis une vraie partisente du livres papier car la sensation d’avoir un livre dans les mains d’être loin dans un autre monde derrière ton livre et la meilleure sensation au monde 🙂
    Bisous <3

    1. ah ça dépend des gens ^^ j’arrive tout à fait à me plonger dans une histoire, que le livre soit numérique ou non. =) Mais quand j’ai un livre papier en main et que je lis, si il est épais, j’ai toujours peur de casser le dos. Du coup, je fais très attention à la position dans laquelle je met le bouquin et c’est un peu pénible. Bisous!! <3

      1. Je suis une cruche en informatique (tu me diras comment te fais pour tenir un blog xd bah j’ai souvent des problèmes de fichiers) alors je suis souvent heureuse de pouvoir utiliser un téléphone xd
        C’est vrai que les livres s’abîme vite, un jour quand j’aurai une meilleure approche avec l’informatique je veux bien encore essayer la lisseuse au moins pour faire des économies 🙂
        Bisous <3

        1. Ahah ne t’inquiète pas. C’est hyper simple à utiliser. Personnellement, la mienne, je l’utilise comme une clé USB ^^ Je met les livres dedans et j’arrive à les lire sur la liseuse. Après on peut passer par des logiciels de gestion de bibliothèque comme Calibre, mais j’ai la flemme XD. Donc, si tu as peur de ça, ne t’inquiète pas, c’est vraiment hyper simple sur les Kobo. Bisous! <3

  5. J’ai moi aussi été conquise par la liseuse (pourtant c’était pas gagné) pour à peu près les mêmes raisons que toi… (j’y ai d’ailleurs consacré un article moi aussi : http://www.pleasepretty.fr/2014/07/13/ne-jamais-dire-jamais-mon-avis-sur-la-kobo-aura/ ) et ça ne m’empêche pas de lire des livres version papier 😉 Le seul problème que j’ai avec la liseuse, c’est qu’il n’y a aucun moyen de la recycler contrairement aux livres… ce n’est pas très écolo et c’est le seul inconvénient pour moi.

Me laisser un petit mot ?