Les larmes rouges T1 Réminiscences de Georgia Caldera !

Coucou tout le monde !

Aujourd’hui, je viens vous parler livre et plus particulièrement du tome un de la trilogie Les larmes rouges de Georgia Calderadont j’ai énormément entendu parler. Si vous me suivez depuis un petit moment, vous avez vu apparaître ce tome 1 dans plusieurs articles : tag, wishlist, et pour cause! Ma blopine Lucille ne jure que par cette saga dont elle ne cesse de me parler, ce qui m’a donné très envie de découvrir cette auteur et illustratrice (française en plus!) ! Je peux enfin en parler !

Réminiscences est le premier tome de la trilogie Les larmes rouges de Georgia Caldera publié, aux éditions J’ai lu dans la collection Darklight, au prix de 10.90 euros pour 761 pages. Attention, je possède la première édition (disponible sur Amazon), mais J’ai lu a réédité le premier tome de la trilogie en version poche. Cette version comprendra six tomes au lieu de trois, car les livres ont été coupés en deux. Je vous conseille donc d’acheter la version que je possède sur internet. Vous ne serez pas autant frustré, vos livres seront plus beaux et la série complète vous coûtera mois cher !

les-larmes-rouges,-tome-1---reminiscences-376596

Synopsis :

« Le temps n’est rien, 

il est des histoires qui traversent des siècles… »

Après une tentative désespérée pour en finir avec la vie, Cornélia, 19 ans, est assaillie de visions et de cauchemars de plus en plus prenants et angoissants.

Elle se retrouve alors plongée dans un univers sombre et déroutant, où le songe se confond à s’y méprendre avec la réalité.

Tome 1 : Réminiscences

Tome 2 : Déliquescence

Tome 3 : Quintessence 

***

Mon avis :

Tout d’abord, un petit point en ce qui concerne la couverture. J’adore l’illustration de ce bouquin et son format. J’aime bien les semi-poches de chez J’ai lu, qui sont entre le poche et le grand formant niveau taille et niveau prix. Pour ce qui est de l’illustration, elle est belle, simple, et très mystérieuse à l’instar de l’histoire et du style de l’auteur. Cependant, sachant que Georgia Caldera est illustratrice, j’aurais aimé que la couverture présente une de ses illustrations, car elle est la mieux placée pour représenter son propre univers. Malgré tout, le livre est très beau (contrairement à la version poche qui vient de sortir!) et j’espère arriver à mettre la main sur la version collector qui a l’air sublime.

En ce qui concerne l’histoire de Cornélia et d’Henri, l’homme de la trilogie (et quel homme !!!!), je dois dire que j’ai adoré (hey oui !). J’ai entendu beaucoup de bien de cette série (à part Lucille qui a absolument détesté 😉 !!! ) sur les blogs et sur youtube et pour cause, je n’ai jamais rien lu de semblable!

Je suis contente de m’être laissée tenter par cette série. J’avoue avoir beaucoup attendu avant de me lancer, car je trouvais le synopsis beaucoup trop mystérieux. J’aime savoir un minimum où je vais, mais là, aucun indice ! Cependant, je comprends le choix de la maison d’édition, le synopsis est à l’image de la saga, plein de mystère.

En effet, ce premier tome est un concentré de suspense, d’émotion, d’angoisse… C’est un univers très particulier, mais dont on n’arrive pas à se défaire. La plume de Georgia Caldera est très impressionnante et très belle, très particulière. On reconnaît tout de suite son monde. On retrouve de belles descriptions pour les lieux, l’action, les pensées des personnages, c’est à la fois très riche et très « propre ». On ne se perd pas, l’auteur arrive à nous faire sombrer tout en nous gardant bien avec elle. En effet, le lecteur peut avoir des doutes sur ce qu’il lit et faire des suppositions est très compliqué, car comme Cornélia, le lecteur avance en plein brouillard. Comme l’héroïne, on ne sait pas si elle est folle, ce qui est vrai dans ce qui lui arrive (parce qu’il lui arrive plein de choses très très étranges), ce qui est faux, où s’arrête le rêve et où débute la réalité. On passe son temps à douter… Et l’intrigue est très présente. Le lecteur avance avec des questions tout au long du roman.

L’univers et l’ambiance sont donc l’un des grands points positifs de cette histoire. Cependant, les personnages ne sont pas en reste, car ils sont tous très travaillés quelque soit leur importance dans l’histoire. Chacun possède son caractère et quelque chose qui le différencie des autres.

J’ai adoré le personnage de Henri. Il est très mystérieux, à la fois inquiétant et rassurant… On ne sait jamais comment il va réagir. C’est un personnage qui a énormément de potentiel et qui, à mon avis, va beaucoup nous surprendre dans les tomes suivants.

Pour ce qui est de Cornélia, j’ai l’ai aussi apprécié, mais il y a des choses qui me dérangent chez elle. Malheureusement, je ne peux en dire beaucoup plus, car je ne veux pas faire de spoils. En gros, elle n’accepte pas la nature d’Henri (alors qu’elle devrait se faire une raison. Il est ce qu’il est et elle aura beau râler, on ne pourra jamais rien y faire). Je trouve cela très agaçant. J’avais envie par moment de la secouer et de lui dire de passer à autre chose, ou alors de laisser tomber ! J’étais aussi très agacée par le fait qu’elle soit très longue à la détente en ce qui concerne sa relation avec Henri, ses sentiments pour lui. Si tu as envie à ce point de voir un homme, c’est parce qu’il est plus qu’un simple AMI, donc arrête de nous balancer de « l’ami » et de « l’amitié » partout ! Ahah, une fois encore, j’avais envie de la secouer !

Au final, ce premier tome de la trilogie Les larmes rouges est une très belle découverte pour moi. La plume et l’univers si particulier, entre l’amour, la peur et le mystère, de l’auteur vaut largement le détour, car on ne retrouve cela nulle part ailleurs. Si vous aimez le mystère et les ambiances un peu angoissantes (sans basculer dans l’horreur, ne vous inquiétez pas !), foncez ! Pour ma part, beaucoup de choses m’ont énormément surprise dans ce roman, des explications et des révélations aux quelles je ne m’attendais absolument pas… Honnêtement, j’ai eut mon lot de surprise et de frisson!

***

Ma note :notation 4.5 sur 5

À qui je recommande ce livre : je ne le recommanderais peut-être pas aux jeunes adolescents (tout dépend de leurs goûts et si ils aiment les histoires angoissantes), mais je ne conseille à ceux qui aiment le mystère, l’amour, le suspense et l’angoisse dans un roman.

Crédits image : le site internet des éditions J’ai lu.

***

Et vous, avez-vous entendu parler de Georgia Caldera? Est-ce que ces livres vous tentent? Dites-moi tout !

Bises, prenez soin de vous !

signature-coquelicot

13 thoughts on “Les larmes rouges T1 Réminiscences de Georgia Caldera !

  1. Hey ! Contente de lire un avis sur ce livre que j’ai a-do-ré. Je n’avais encore rien lu de pareil comme tu l’as si bien dit dans ton article ! J’ai lu les trois livres et mon préféré reste le deuxième parce que j’avoue avoir été un peu déçue par le dernier… J’ai hâte de lire ton avis dans tes prochains articles 😉 bises !

  2. Aaaah enfiiiiiin :p

    Bon moi je ne vais pas te redire a quel point j’aime Georgia Caldera, a quel point j’aime Henri et a quel point j’aime Les larmes rouges :p je suis contente que tu ai ressentis plus ou moins les même choses que moi lors de ta lecture !

    J’ai éclaté de rire en lisant ton paragraphe sur Cornélia et ton « c’est bon laisse tomber ou passe a autre chose » xD ca m’a pas plus irrité que ça lors de ma lecture mais c’est vrai qu’il lui faut le temps a cette petite, alors que moi Henri, je signe tout de suite :p

    J’ai hate de lire ta chronique du tome 2 et que tu finisse cette trilogie ^^

    1. Oui, je l’ai publié un peu plus tôt que prévu, car je savais que tu l’attendais! Ahah oui, je sais à quel point tu es accro et je te comprends! Bah en fait, ça m’agaçe d’autant plus, qu’elle continue dans le tome deux. Je n’ai jamais vu une héroïne qui restait autant focalisé sur ça O.O. Au bout d’un moment tu as envie de lui dire « c’est bon, on a compris. Change de disque », surtout que Henri ne fait rien de répréhensible dans le livre (avant je dis pas, mais avec elle, il est parfait!).. Ahah, j’avoue que moi aussi je signe de suite! XD
      La chronique arrivera la semaine prochaine, j’ai commencé a l’écrire ^^

      1. C’est gentil ! ^^

        C’est vrai que dans le 2 moi aussi elle m’irritait particulièrement, je l’avais dis dans ma chronique également je la trouvais particulièrement égoïste, mais dans le 1 elle ne m’a pas inssupporté et dans le 3 elle se ratrappe ^^

        Hate de lire ça ! ^^

        Bisous !

Me laisser un petit mot ?