La passe-miroir T1- les fiancés de l’hiver de Christelle Dabos !

Coucou tout le monde!

Pour ce rendez-vous livresque de la semaine, je vais vous parler d’un livre que je voulais lire depuis très longtemps. Je le voyais à chaque fois tout seul au Cultura de Nîmes, et j’ai fini par craquer. En effet, j’avais téléchargé le début (les deux premiers chapitres il me semble) que j’ai lu la semaine dernière et en allant sur Nîmes jeudi, je me suis dit que je ne devais pas repartir sans, trop pressée de lire le reste.

Le tome un de La passe-miroir, Les fiancés de l’hiver de Christelle Dabos (une auteure française!) est paru en 2013 aux éditions Gallimard-Jeunesse au prix de 18 euros pour 518 pages.

la passe-miroir T1 Les fiancés de l'hiver - Christelle Dabos

Le résumé :

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille fois quitter sa famille et le suivre à la Citadelle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

Une héroïne inoubliable, un univers riche et foisonnant, une intrigue implacable. Découvrez le premier livre d’une grande saga fantastique et le talent d’un nouvel auteur à l’imaginaire saisissant.

Tome 2 : La passe-miroir T2, les disparus du Clairedelune

***

Mon avis :

Comme d’habitude, un petit mot sur la couverture que je trouve simple mais sublime. Cela ne se voit pas sur l’illustration, mais le titre est écrit en creux et le bleu est brillant, j’adore! L’emballage illustre très bien le contenu du roman.

Concernant l’histoire en elle-même. J’ai adoré ma lecture, cependant j’ai été très surprise. Une fois encore (cela arrive souvent j’ai l’impression…), je ne m’attendais pas vraiment à cela, mais j’en parlerais plus loin.

Tout d’abord, j’ai vraiment aimé l’univers atypique créé par Christelle Dabos. La Terre est éclatée en plusieurs arches, des gros morceaux de terre flottants capables de contenir des villes, des cités. Nos deux héros viennent chacun d’arche très éloignée l’une de l’autre, car Ophélie vient d’Anima et Thorn vient du Pôle. Rien qu’avec cela, je trouve que ce monde est extrêmement original, d’autant que Christelle Dabos possède l’art et la manière de nous présenter, de nous expliquer les choses.

Ensuite vient les personnages. Je les trouve tous très bien pensés, très bien développés. Ici, pas de bombe sexuelle ni de beau gosse… Ophélie et Thorn se détachent véritablement de ce que l’on peut lire ailleurs, conformément à l’univers créé par l’auteur.

J’adore Ophélie. C’est une jeune fille très simple et effacée qui ne possède rien de spécial, hormis ses dons. Contrairement à beaucoup d’héroïne, elle ne cherche absolument pas à plaire et a même tendance à fuir les hommes, vu qu’elle a déjà éconduit plusieurs prétendants avant que l’histoire ne commence. Ainsi, nous pouvons toutes nous identifier à elle sans soucis, grâce à cette simplicité. De plus, sa personnalité, la rend unique et très attachante. C’est un personnage qui se révèle au fur et à mesure du livre et qui évolue beaucoup. J’ai vraiment aimé cette héroïne si loins des standards auxquels le lecteur est habitué.

Concernant Thorn, le fiancé malgré lui – dont le prénom rappellera forcément celui de Thorne des Chroniques Lunaires de Marissa Meyer, Hu hu – c’est un personnage très particulier et extrêmement secret. Dans ce premier tome, Thorn se dévoile très peu et peut être insupportable par moment, mais je ne sais pas… il y a ce petit truc qui me dit qu’au fond, c’est un personnage qui en vaut la peine et qu’il se dévoilera sous son meilleur jour dans le prochain tome. J’ai donc hâte de lire la suite, car je sens qu’il a beaucoup à nous offrir ! J’espère aussi qu’une romance ce développera entre eux-deux au fil de la saga (mon côté fille qui ressort! Si vous n’aimez pas la guimauve, ce livre est fait pour vous!).

Pour ce qui est des autres personnages de cette saga, ils sont très nombreux pour autant, je ne me suis pas du tout perdue au milieu de tous ces prénoms, ce qui prouve que l’auteure a beaucoup de talent ! J’ai adoré la plume de Christelle Dabos, qui combine richesse, fluidité et efficacité.  Les éléments s’enchaînent de façon très fluide, même si l’auteure prend son temps pour nous immerger dans son monde. Il y a donc pas mal de descriptions, mais c’est jusque ce qu’il faut pour pouvoir faire travailler l’imagination. Moi qui ne suis pas fan des styles à la « Flaubert », très réaliste et descriptif, j’ai quand même adoré ma lecture et n’est senti aucune longueur. On en sait juste assez pour bien cerner le monde créé l’auteure. J’ai également relevé le langage des personnages. Celui-ci est assez soutenu pour qu’on le remarque, mais pas assez pour que cela ne dérange. En ce qui me concerne, si c’est trop cela me perturbe, car ce n’est pas vraiment ce que nous connaissons au quotidien, mais ici c’est passé tout seul !

Je me dois également de vous parler de la fin de ce tome. Mon dieu quoi !!!! Elle est elle aussi horrible. En ce moment j’ai l’impression de ne lire que des romans qui se finissent de façon brutale, au milieu d’un truc ! Une chose est certaine, l’auteure arrive à nous rendre accro et mort d’impatience de lire la suite de son histoire !

Enfin, l’unique point qui m’a déroutée et un peu déplu, c’est le fait que comme pour Outlander, le but de l’histoire est un peu obscur. Durant tout le livre, Ophélie est cachée aux yeux du monde sur le Pôle. Personne hormis la tante de Thorn et Thorn ne sait qui elle est et ne connait son statut de fiancée. Comme personne ne sait qui elle est, aucun habitant du Pôle ne lui révèle rien. Je pense que c’est ce qui m’a surprise dans ce roman. Je m’attendais à ce que dès le début, Ophélie soit présentée officiellement et qu’elle serait donc amenée à lutter à la cours en tant que fiancée de Thorn, mais il n’en est rien. Elle essaye de rester dans l’anonymat pour sa propre sécurité et est dans l’ignorance la plus totale. Du coup, on avance dans le flou autant que l’héroïne et c’est quelque chose de très déroutant.

En définitive, j’ai adoré ce livre. Les personnages sont attachants, ou intriguants, mais inédits dans tous les cas. Le monde créé par l’auteur est extraordinaire et est lui aussi très différent de ce que nous pouvons lire d’habitude. C’est rafraîchissant, nouveau. Malgré le flou dans lequel le lecteur est plongé, on se prend à l’histoire et j’attends avec grande impatience la suite de ce premier tome, prévue pour novembre 2015. Vivement que ça arrive!

***

Ma note : notation 4.5 sur 5 parce que le lecteur est quand même livré à lui-même, comme Ophélie et que cela peut être frustrant!

À qui je recommande ce livre : ce roman pourra plaire à beaucoup de monde. Aussi bien les pré-adolescents que les adolescents, les jeunes adultes, les adultes… tout le monde! Et étant donné qu’il y a pas de romance, malgré ce que pourrait laisser penser le titre, ou alors plus tard peut-être mais rien de dégoulinant, les garçons y trouveront aussi leur compte!

Crédits image : le site internet de Gallimard-Jeunesse.

***

Et vous, avez-vous déjà lu La passe-miroir? Que pensez vous de ce livre? À lire ou pas?

Bises, prenez soin de vous!

signature-coquelicot

20 thoughts on “La passe-miroir T1- les fiancés de l’hiver de Christelle Dabos !

  1. Chouette ! Moi qui cherchais des blogs qui proposent des chroniques lectures je suis ravie de tomber sur le tien, je le garde sous le coude !! Et puis je suis tout à fait d’accord avec ton avis sur ce livre, vivement novembre 😉 Bises !

  2. Coucou !

    Encore une fois une chronique qui donne envie de se précipiter sur le livre, déjà qu’il me faisait de l’œil alors là c’est encore plus dur de résister ! Je pense que c’est tout à fait le genre de livre qui me plairait, si c’est nouveau et rafraichissant ça me fait bien envie. Le seul truc qui me gêne un peu c’est le prix, mais bon mon anniversaire approche ça sera une idée pour mes proches 😛

    Au fait, je t’ai taguée pour le TAG Liebster Award, si ça t’intéresse de le faire : https://unefillealavanille.wordpress.com/2015/07/30/tag-liebster-award/ 🙂

    Bisous !

  3. Ce livre me tentait déjà pas mal, mais avec ta chronique je pense que je vais me l’acheter ! Je n’achète presque jamais de livre neuf, je vais que dans des brocantes, mais je crois que je vais faire une exception ! ^^ Merci pour ton avis !

  4. Je n’ose pas ! Non Non je dois résister à lire toute ta chronique ! C’est un live que j’ai tellement envie de lire, mais j’ai aussi envie d’en savoir le moins possible ^^ J’aime ton avis sur le couverture et ta note 😉 😉 too bad for me…. Merci pour tes passages en gras qui me permettent d’en apprendre un peu plus sur ton avis 😀 😀 (c’est un livre que je me réserve pour l’hiver) Kiss Kiss !

    1. Ahah, ton commentaire m’a trop fait rire! J’essaie a chaque fois d’en dire le moins possible. L’essentiel, c’est que tout est nouveau, les personnages sont top et ont énormément de potenciel pour la suite et que la fin est horrible! Effectivement, attend l’hiver, pour avoir le tome deux de suite (il sort en novembre). Moi maintenant, je dois atteeeeendre!! >.< Bisous!! <3

  5. Aaaaah ça y est ça y est ça y eeeeeest ! *_*

    Je l’attendais cette chronique, tu le sais ! ^^

    Et avec tout ce que je viens de lire, ça confirme ce que je pensais : je le veux ! *_* j’aime les histoires qui changent, les univers nouveaux ! Et rien que comme ça, avec ce que tu en dis, les personnages me plaisent bien ^^

    Pour ce qui est du flou c’est peut-être voulu ? Du genre on sait pas ou on va mais on y va et d’un coup bam ! Tout s’éclaire ? :p

    En tout cas, dès que mes finances le permettront, ce titre se fera une place dans ma bibliothèque ^^

    Merci pour cette chronique ! 😀

    Bisous !

    1. AHAH oui je savais que tu l’attendais, je l’ai donc publié un tout petit peu en avance XD! Franchement, si tu aimes tout ce qui change, je te le conseille a 10 000%! Le flou, je pense qu’il est voulu. On en saura davantage en même temps qu’Ophélie, mais c’est hyper frustrant! Attend la sortie du tome deux avant de te lancer lol (novembre 2015), si non, tu vas être comme moi… FRUSTREE! Voilà! lol. Je suis contente que cette chronique t’ai plu! Bisousssssss!

Me laisser un petit mot ?